La langue française

Inhabitation

Sommaire

  • Définitions du mot inhabitation
  • Étymologie de « inhabitation »
  • Phonétique de « inhabitation »
  • Citations contenant le mot « inhabitation »
  • Traductions du mot « inhabitation »
  • Synonymes de « inhabitation »

Définitions du mot « inhabitation »

Trésor de la Langue Française informatisé

INHABITATION, subst. fém.

I. − [Le préf. a une valeur privative] Rare. État d'un local, d'un lieu qui n'est pas habité. Les maisons se dégradent par l'inhabitation (Littré).
II. − [Le préf. a une valeur locative] THÉOL. Présence de l'Esprit Saint ou de la Trinité dans l'âme en état de grâce. L'expérience ineffable de l'inhabitation de l'esprit divin en l'homme (Philos., Relig., 1957, p. 3609).
Prononc. : [inabitasjɔ ̃]. Étymol. et Hist. I. 1829 « état d'un local qui n'est pas habité » (Boiste). II. 1957 théol. (Philos., loc. cit.). I dér. de habitation*; préf. in-1*. II empr. au lat. chrét. inhabitatio « habitation; habitation de la divinité dans l'âme » (TLL; Blaise Lat. chrét.). Cf. aussi enhabitacion « le fait d'habiter » (xves. ds Gdf.), prob. dér de enabiter « habiter » (xiie-xves., v. Gdf. et T.-L.), empr. au lat. inhabitare « habiter ».

Wiktionnaire

Nom commun

inhabitation \Prononciation ?\ féminin

  1. Fait de ne pas habiter un endroit.
    • Les maisons se dégradent par l'inhabitation.
  2. (Religion) Fait pour Dieu de demeurer en l'homme et pour l'homme de demeurer en Dieu.
    • Comme toutes les idées ou les images que nous employons pour tenter de dire notre relation à Dieu, celle de la présence de Dieu dans l'âme est vraie, mais elle ne dit pas tout du mystère. En particulier, il faudrait pouvoir dire que le fait de « demeurer dans » — ce que la théologie appelle l'inhabitation — est réciproque entre Dieu et l'homme. Dieu demeure en l'homme, mais l'homme est appelé à demeurer en Dieu. — (Jean-Marie Gueullette, Petit traité de prière silencieuse, Albin Michel, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INHABITATION (i-na-bi-ta-sion) s. f.
  • Non-habitation. Les maisons se dégradent par l'inhabitation.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inhabitation »

(Siècle à préciser) Composé de *inhabiter, inhabité et -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et habitation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inhabitation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inhabitation ɛ̃abitasjɔ̃

Citations contenant le mot « inhabitation »

  • Les assurances multirisques Habitation possèdent toutes une clause "d'inhabitation" en cas d'absence au-delà de 30, 60 ou 90 jours votre assureur peut refuser de vous indemniser en cas de sinistre. RMC, Confinement: si vous n'êtes pas dans votre résidence principale, pensez à vérifier votre assurance habitation
  • L’assurance multirisque habitation (MRH), qui couvre votre résidence principale, intègre une clause d’inhabitation. Elle précise que vos garanties fonctionnent tant que vous ne quittez pas votre domicile pour une période de 30, 60 ou 90 jours consécutifs, selon les modalités de votre contrat. Si vous ne respectez pas cette condition et qu’un sinistre survient en votre absence, votre assureur pourrait refuser de vous indemniser financièrement, ou ne vous couvrir que partiellement. Le Figaro.fr, Crise du coronavirus: êtes-vous sûr d’être toujours assuré pour votre logement?
  • « En effet, la garantie inhabitation, présente dans la majorité des contrats, stipule la durée pendant laquelle un logement peut rester inhabité tous les ans » indique LeLynx.fr, comparateur d’assurances en ligne », sans que cela remette en cause une indemnisation normale de l’assuré en cas de sinistre. Selon les assurances, cette durée d’absence peut être de 30, 60 ou 90 jours consécutifs. , Magazine Immobilier | Covid-19 et assurance : ma résidence principale est-elle bien couverte si je ne suis pas chez moi ?
  • Toutes les assurances multirisques Habitation ont une clause « d’inhabitation ». Si vous êtes absent au-delà de 30, 60 ou 90 jours de votre résidence principale, votre assureur peut refuser de vous indemniser en cas de sinistre.  Le Tribunal Du Net, Assurance habitation pendant le confinement : attention à cette clause qui pourrait vous coûter cher
  • La conséquence de votre démarche dépendra de votre compagnie d’assurance. Comme votre degré de risque a changé (par exemple, en période d’inoccupation, vous ne pourrez pas agir rapidement en cas de dégât des eaux et il s’aggravera), votre assureur pourra vous proposer une cotisation plus élevée pour vous assurer dans les mêmes conditions. Il pourra aussi faire le choix de suspendre certaines garanties (pour le cambriolage notamment) ou de majorer les franchises, mais dans ce cas il doit vous prévenir par écrit de ces modifications. Enfin, sachez que certains assureurs se sont déjà prononcés en annonçant qu’ils suspendaient la clause d’inhabitation durant toute la période de confinement. Mais un conseil : assurez-vous que ce sera le cas du vôtre en conservant une trace de vos échanges. , Location, fuite d’eau, multirisque habitation - Nos réponses à vos questions - Actualité - UFC-Que Choisir
  • J'ai une résidence secondaire et suis souvent absent de ma résidence principale. Mon assureur m'a parlé de la clause d'inhabitation mais je ne suis pas sûr d'avoir compris. Mon logement principal est-il assuré si je le quitte plusieurs mois ? Merci , Qu'est-ce que la clause d'inhabitation ?
  • Car notre amour filial à l’égard de la Vierge ne s’arrête à sa personne, mais nous conduit au Christ, et par lui, au Père. De même, la confiance que nous plaçons en la Vierge sans péché, en celle qui vécut sans jamais concevoir la moindre défiance envers son Créateur, cette confiance se reporte tout naturellement, dans l’esprit du croyant, sur Dieu. Vivre en son intimité, comme saint Jean après le Vendredi Saint, équivaut au final à vivre en compagnie de la Trinité. Marie nous conduit au Christ, qui nous conduit à son tour à son Père dans l’Esprit. De la sorte se parachève le mystère de l’inhabitation en nous des trois Personnes divines — mystère qui est le principal effet du baptême, premier sacrement de l’initiation chrétienne. Les baptisés ont tout à gagner à recourir à leur mère selon la grâce, la Vierge, afin qu’elle les conduise avec sûreté à la source divine. Aleteia, Comment par le baptême nous devenons enfant de Dieu…. et de Marie
  • Pour Julien Fillaud, directeur général d'Hyperassur : "Tous les contrats multirisques habitation incluent une clause d'inhabitation, qui stipule que si l'assuré quitte son domicile pendant plus de 30, 60 ou 90 jours consécutifs, un sinistre (dégâts des eaux, incendie ou cambriolage) pourrait ne pas être pris en charge ou être dédommagé partiellement. Ceux qui prévoient des vacances à rallonge doivent donc impérativement prévenir leur assureur par écrit en lui demandant de supprimer temporairement cette clause. Certains assureurs ne modifient ni l'étendue de la garantie ni le tarif, d'autres augmentent au contraire la prime d'assurance de quelques dizaines d'euros pour assurer la même protection ou imposent des franchises plus importantes ou suppriment certaines garanties." Pleinevie.fr, Cambriolage : 20 bons réflexes pour protéger votre logement en votre absence - Pleine vie

Traductions du mot « inhabitation »

Langue Traduction
Anglais inhabitation
Espagnol habitación
Italien abitazione
Allemand besiedlung
Chinois 居住
Arabe سكن
Portugais habitação
Russe проживание
Japonais 居住
Basque inhabitation
Corse abitazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « inhabitation »

Source : synonymes de inhabitation sur lebonsynonyme.fr
Partager