La langue française

Infectant

Définitions du mot « infectant »

Trésor de la Langue Française informatisé

INFECTANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de infecter*.
II. − Adj. Qui infecte, qui produit une infection. Gaz, microbe, virus infectant; blessure, forme, matière, préparation, substance, pneumonie infectante. Dutton et Todd ont également démontré (...) que les nymphes nées d'Acariens infectés étaient elles-mêmes infectantes (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 98).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fεktɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

infectant \ɛ̃.fɛk.tɑ̃\

  1. Qui infecte.
    • Un gaz infectant.
    • Une matière infectante.

Forme de verbe

infectant \ɛ̃.fɛk.tɑ̃\

  1. Participe présent de infecter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFECTANT, ANTE. adj.
Qui infecte. Un gaz infectant. Une matière infectante.

Littré (1872-1877)

INFECTANT (in-fè-ktan, ktan-t') adj.
  • Terme didactique. Qui infecte. Gaz infectant. Substance infectante.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « infectant »

De infecter, au participe présent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « infectant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infectant ɛ̃fɛktɑ̃

Citations contenant le mot « infectant »

  • Il agit comme un intrus qui pénétrerait chez vous sans frapper, dévaliserait le frigo, utiliserait toutes les prises électriques et laisserait couler l’eau des robinets. En infectant les cellules, le virus responsable du Covid-19, le SARS-CoV-2, en «pirate» la machinerie en profondeur. Bon nombre de protéines impliquées dans divers mécanismes cellulaires vitaux sont modifiées, leur fonctionnement entravé, comme le rapporte une nouvelle étude à paraître dans la revue Cell qui précise un peu plus le modus operandi de ce virus tueur. Le Temps, Comment le coronavirus pirate des cellules en seulement 24 heures - Le Temps
  • La possibilité de survenue d'un SFC après une maladie infectieuse est démontrée depuis longtemps par des études épidémiologiques, et elle est donc tout à fait vraisemblable dans le contexte actuel. A titre d'exemple bien documenté, Carmen Scheibenbogen évoque l'épidémie de SARS qui a frappé Toronto en 2003, infectant 273 personnes par un coronavirus appartenant à la même famille que le SARS-CoV-2. L'épidémie avait fait 44 victimes, et 10% des survivants (soit 22 patients, quasi tous des soignants) montraient une symptomatologie de SFC trois ans plus tard. Ils étaient devenus incapables de travailler à cause de myalgies diffuses, de faiblesse générale, de fatigue persistante, d'état dépressif et de sommeil non réparateur. Au travers d'une étude cas-contrôle, des chercheurs ont comparé ces patients post-SARS à des patients fibromyalgiques. Ils ont observé une superposition de ces deux troubles sur le plan de nombreuses caractéristiques, dont l'enregistrement ECG au cours du sommeil. Medscape, Après l’épidémie de COVID-19, les spécialistes redoutent une vague de fatigue chronique
  • D'autres experts, comme le Dr Emily Gallichotte, chercheur au département de microbiologie, d'immunologie et de pathologie de l'université de l'État du Colorado, soulignent que le Covid-19 est un virus respiratoire qui vit exclusivement dans les poumons et les voies respiratoires des personnes qui souffrent et qui “pénètre rarement dans le sang”. Il n'y a donc aucun risque de transmission par le sang, et aucun insecte n'a été identifié comme étant infecté. D'autre part, Joseph M. Conlon, leader de l'Association américaine de contrôle des moustiques, expert en la matière, explique que “le moustique devrait recueillir la quantité nécessaire (pour infecter une personne) lors de sa piqûre”. Ensuite, le virus doit non seulement survivre au processus digestif, mais aussi se répliquer à l'intérieur du moustique (en l'infectant) et passer à travers la paroi de son intestin jusqu'à la cavité principale de l'insecte. De là, elle doit passer dans ses glandes salivaires et être produite dans le cadre de cette sécrétion. Pour cette raison, il serait très difficile pour le virus d'infecter les deux personnes.  GQ France, Les moustiques peuvent-ils transmettre le Covid ? | GQ France
  • Les scientifiques ont découvert un variant du SARS-Cov2. Initialement, le virus infectant les personnes à Wuhan possédait une protéine Spike dont l'acide aminé en position 614 était l'Aspartate (on écrit D614). Les chercheurs ont détecté un variant du virus dont l'acide aminé en position 614 de Spike est la Glycine (on écrit G614). Club de Mediapart, Covid19 : mutation du génome viral | Le Club de Mediapart
  • Tous les cas de super contamination répertoriés dans le monde (une personne en infectant des dizaines d’autres) ont eu lieu en intérieur. Et la plupart des contaminations tout court également. Le HuffPost, Le port du masque obligatoire en intérieur prend tout son sens avec les soldes | Le HuffPost

Traductions du mot « infectant »

Langue Traduction
Anglais infecting
Espagnol infectando
Italien infettando
Allemand infizieren
Chinois 感染
Arabe تصيب
Portugais infectando
Russe инфицировать
Japonais 感染する
Basque kutsatzen
Corse infettendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « infectant »

Source : synonymes de infectant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infectant »

Infectant

Retour au sommaire ➦

Partager