La langue française

Incombustible

Sommaire

  • Définitions du mot incombustible
  • Étymologie de « incombustible »
  • Phonétique de « incombustible »
  • Citations contenant le mot « incombustible »
  • Traductions du mot « incombustible »
  • Synonymes de « incombustible »
  • Antonymes de « incombustible »

Définitions du mot incombustible

Trésor de la Langue Française informatisé

INCOMBUSTIBLE, adj.

Qui n'est pas combustible, qui ne brûle pas ou ne brûle que très difficilement. Bois, corps, matériau, tissu incombustible. Les catapultes et les balistes furent défendues par des rideaux de cordages que l'on avait trempés dans du vinaigre pour les rendre incombustibles (Flaub., Salammbô, t. 2, 1863, p. 77).Le fil résistant [dans le fer à repasser], qui est enroulé sur des plaques de matière isolante et incombustible (Lar. mén.1926, p. 1044).
− Dans le domaine des spectacles.Homme incombustible. ,,Jongleur qui par certains artifices se préserve de l'action des corps très chauds qu'il manie ou a préparés`` (Littré). Ce Martinez, c'était l'homme incombustible, qu'au jardin de Tivoli on avait, pendant quelque temps, montré dans un four (Borel, Champavert,1833, p. 172).
Au fig. [En parlant d'une pers. ou de ses facultés] Qui ne se laisse pas consumer (par une force extérieure ou par la passion), qui est indestructible ou inaccessible à la passion. Cœur, âme incombustible. Un enthousiasme qui se déclarait lui-même désormais incombustible (Bloy, Désesp.,1886, p. 316):
... c'était une vieille vertu, une prude incombustible, un des nez les plus pointus et un des esprits les plus obtus qu'on pût voir. Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 723.
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ̃bystibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Av. 1382 matiere incombustible (Oresme ds Meunier, p. 183). Empr. au lat. médiév.incombustibilis (ca 1180 ds Latham), de combustus, part. passé de comburere « brûler ». Fréq. abs. littér. : 19.
DÉR.
Incombustibilité, subst. fém.Qualité de ce qui est incombustible. L'incombustibilité de l'amiante (Ac.1835-1935).La facilité d'entretien du marbre, son éclat inaltérable, son incombustibilité, sont d'autres avantages qui le font apprécier (Lambertie, Indust. pierre et marbre,1962, p. 104). [ε ̃kɔ ̃bystibilite]. Att. ds Ac. dep. 1835. − 1reattest. 1751, janv. (J. écon., p. 63 ds DG); de incombustible, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Adjectif

incombustible \ɛ̃.kɔ̃.bys.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être brûlé, qui ne se consume pas au feu.
    • L'amiante est incombustible et infusible; ce qui fait qu'on en fait des étoffes permettant d'être utilisées contre le feu. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Adjectif

incombustible

  1. Incombustible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCOMBUSTIBLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être brûlé, qui ne se consume point au feu. Corps incombustible. Mèche incombustible. Le tissu qu'on fait avec l'amiante est incombustible.

Littré (1872-1877)

INCOMBUSTIBLE (in-kon-bu-sti-bl') adj.
  • Qui n'est pas combustible. La toile qu'on fait avec l'amiante est incombustible. Il fut brûlé dans du lin incombustible avec l'oranger sur lequel il avait couché, Voltaire, Princesse de Babyl. 4.

    Homme incombustible, jongleur qui par certains artifices se préserve de l'action des corps très chauds qu'il manie ou a préparés.

    Fig. et par plaisanterie. Qui ne s'amourache pas.

HISTORIQUE

XIVe s. Matiere incombustible et qui ne porroit ardoir, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCOMBUSTIBLE, adj. m. f. (Chimie.) corps incapable du véritable embrasement, parce qu’il ne contient point l’aliment propre du feu, que le phlogistique n’est point principe, ni immédiat ni médiat de sa composition. Voyez Combustion, Ignition & Phlogistique (b)

Incombustible, bois, (Hist. nat.) on assure qu’il se trouve en quelques endroits d’Italie des arbres ou arbrisseaux dont le bois ne brûle point, quand même ou le laisseroit exposé pendant plusieurs heures consécutives dans un brasier ardent. On ajoûte même que les miroirs ardens ne font aucun effet sur lui ; on dit qu’à l’extérieur il ressemble à du bois de chêne, excepté qu’il est plus tendre, & que son écorce & son intérieur sont un peu rougeâtres ; il se coupe & se taille aisément, sur-tout quand il a passé plusieurs fois par le feu ; il tombe au fond de l’eau, quelques petits que soient les morceaux ; en le mâchant dans la bouche, on n’y trouve point de goût minéral, ni la rudesse du sable.

Vitruve, dans son livre II. chap. ix. attribue ces propriétés au larix ; & Pline dit dans le livre XVI. chap. x. de son histoire naturelle. exceptâ larice, quæ nec ardet, nec carbonem facit, nec alio modo ignis vi consumitur, quam lapides. Il seroit question de savoir quel est l’arbre que ces auteurs ont appellé larix, vû que celui à qui les Botanistes donnent aujourd’hui ce nom, est très-combustible. On a aussi trouvé un bois incombustible en Espagne, près de Séville. Voyez les Voyages de Keyssler, & la Bibliotheque choisie de le Clerc, tom. XII. pag. 57.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « incombustible »

In… 1, et combustible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de combustible avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de combustible avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incombustible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incombustible ɛ̃kɔ̃bystibl

Citations contenant le mot « incombustible »

  • Si vous vivez à moins de 200 mètres d'un espace boisé, la loi exige que votre barbecue possède une cape, qu'il soit au centre d'une aire incombustible, solidaire d'un mur de la maison si possible, mais aussi équipé d'une grille pour prévenir les diffusions de particules incandescentes et positionné près d'un point d'eau ou d'un extincteur. Et attention : un non-respect de ces règles pourrait vous valoir six mois de prison et 3750 € d'amende... Pleinevie.fr, Barbecue : quelles sont les règles à respecter ? - Pleine vie
  • Pour être conforme, un foyer extérieur doit être muni d’un caisson de maçonnerie ou métallique reposant sur une surface incombustible (la base) et d’un pare-étincelles afin d’empêcher les tisons et les autres matières combustibles de s’échapper de toute façade ou de la cheminée (le grillage). La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Feux à ciel ouvert et feux d’artifice interdits à Victoriaville - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • A1, cela veut dire que l’on se trouve hors classement des productions de fumées ou des gouttes ou particules enflammées, qui ne sont prises en compte qu’à partir du classement A2. A1, c’est le classement habituel des laines minérales, qui se réservent quasiment le marché de l’isolation dite incombustible, notamment dans le domaine de la façade. , La mousse minérale isolante classée A1 promet une révolution
  • Des chercheurs de l’université américaine de Stanford ont mis au point un prototype de batterie incombustible. En changeant la composition de la batterie, ils ont réussi à intégrer un extincteur chimique au sein de ce composant critique. Frandroid, De nouvelles batteries Lithium-Ion incombustibles

Traductions du mot « incombustible »

Langue Traduction
Anglais incombustible
Espagnol incombustible
Italien incombustibile
Allemand nicht brennbar
Chinois 不燃的
Arabe غير قابل للاحتراق
Portugais incombustível
Russe негорючий
Japonais 不燃性
Basque incombustible
Corse incombustibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « incombustible »

Source : synonymes de incombustible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incombustible »

Partager