La langue française

Humaniste

Sommaire

  • Définitions du mot humaniste
  • Étymologie de « humaniste »
  • Phonétique de « humaniste »
  • Citations contenant le mot « humaniste »
  • Traductions du mot « humaniste »
  • Synonymes de « humaniste »
  • Antonymes de « humaniste »

Définitions du mot humaniste

Trésor de la Langue Française informatisé

HUMANISTE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. −
1. Érudit de la Renaissance qui, s'inspirant des auteurs antiques, a exalté la dignité de l'esprit humain. Les hommes marquants de cet âge [le xvesiècle en Italie] sont les humanistes, restaurateurs passionnés des belles-lettres grecques et latines (Taine, Philos. art, t. 1, 1865, p. 129).Je roule souvent dans ma solitude une large phrase d'un humaniste du seizième siècle (Barrès, Amit. fr., 1903, p. 262).
2. P. ext.
a) Spécialiste des langues et littératures gréco-romaines. Le prélat, excellent humaniste lui-même, fut enchanté (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 205).Un humaniste anglais a écrit sur l'ironie de Sophocle : Virgile a prévu, a voulu Scarron (Bremond, Poésie pure, 1926, p. 86).
b) Élève qui fait ses humanités (d'apr. Foulq. 1971).
B. − Philosophe qui, considérant l'homme comme la mesure de toute chose, cherche à l'épanouir en prônant le développement des facultés proprement humaines. M. Anatole France en est venu à se faire de la vie de l'homme une image mesquine et pitoyable. Cet humaniste est profondément inhumain. Les hauts sentiments de notre nature morale lui sont étrangers (Massis, Jugements, 1923, p. 163) :
L'humaniste dit « de gauche » a pour souci principal de garder les valeurs humaines; il n'est d'aucun parti, parce qu'il ne veut pas trahir l'humain mais ses sympathies vont aux humbles : c'est aux humbles qu'il consacre sa belle culture classique. Sartre, Nausée,1938, p. 150.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'un pers.] Qui souscrit à l'humanisme de la Renaissance ou à tout autre humanisme. L'imprimeur humaniste Étienne Dolet (A. France, Rabelais,1909, p. 115).Le philosophe humaniste, qui se penche sur ses frères comme un frère aîné et qui a le sens de ses responsabilités (Sartre, Nausée,1938, p. 150)
B. − Qui est relatif à l'humanisme. Éthique, mouvement, philosophie humaniste.
1. [En parlant de l'humanisme de la Renaissance] La vie d'université et l'incroyance humaniste en 1564 (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 91).Par là, l'écrivain catholique rejoint la grande tradition humaniste, celle de Montaigne (Mauriac, Journal, 1934, p. 69).
2. [En parlant de l'humanisme moderne] La pensée révolutionnaire est humaniste. Cette affirmation : nous sommes aussi des hommes est à la base de toute révolution (Sartre, Sit. III,1949, p. 188).
REM.
Humanisant, -ante, part. prés. en emploi adj.,synon. de humaniste.Voilà ce qui, trois siècles durant, retint exclusivement l'attention d'une troupe bigarrée de mémorialistes plus ou moins humanisants dont aucun n'eut l'idée de replacer la Réforme dans son cadre historique (L. Febvre, Au cœur religieux du xviesiècle, Sevpen, 1957 [1929], p. 8).
Prononc.et Orth. : [ymanist]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1580 [date de l'éd.] « homme particulièrement érudit et lettré » (Claude Gruget, Les Diverses leçons de Pierre Messie, p. 89); 2. 1677 nom donné aux érudits et aux littérateurs des xveet xvies. (Miege, s.v. homme : humaniste ... versé es lettres humaines); 3. 1873 « philosophe, penseur qui considère l'homme comme la valeur suprême » (Lar. 19e). Dér. de humanité*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 170. Bbg. Campana (A.). The Origin of the word humanist. Wartburg Institute Journal. 1946, t. 9, pp. 60-73. - Françon (M.). Notes sur le vocab. : poète, poésie, humaniste,... Bibl. Hum. Renaiss. 1967, t. 29, pp. 156-161. - Gelinas (R.). Cf. humanisme bbg.

Wiktionnaire

Nom commun

humaniste \y.ma.nist\ masculin

  1. Personne qui a foi en l'humain.
    • Humaniste, vous mettez l'homme au centre du monde, avec sa sagesse naturelle, son instinct du bonheur terrestre, son salutaire égoïsme ; chrétien, vous devez y mettre le Christ, c'est-à-dire la déraison de la Croix, le goût de la souffrance, la destruction du moi par la soif maladive de l'absolu et de l'éternel. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • « Il y a un but, monsieur, il y a un but... il y a les hommes. »
      C'est juste : j'oubliais qu'il est humaniste. [...] « Il y a les hommes... » il vient de se peindre tout entier, ce tendre. [...] J'ai fréquenté autrefois des humanistes parisiens, cent fois je les ai entendus dire « il y a les hommes », et c'était autre chose! Virgan était inégalable. Il ôtait ses lunettes, [...] puis il murmurait, mélodieusement : « Il y a les hommes, mon vieux, il y a les hommes », en donnant au « Il y a » une sorte de puissance gauche, comme si son amour des hommes, perpétuellement neuf et étonné, s'embarrassait dans ses ailes géantes.
      Les mimiques de l'Autodidacte n'ont pas acquis ce velouté; son amour des hommes est naïf et barbare : un humaniste de province.
      — (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938)
  2. Personne qui a une connaissance approfondie de la langue et de la littérature grecque et romaine.
    • Un curieux homme ce précepteur que Mgr Dupanloup, […], avait particulièrement recommandé en disant de lui: « C'est un bon humaniste! » Il possédait, en effet, le latin, savait assez bien le grec, connaissait la littérature française, avait un vif sentiment de l'art …. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.66-67)

Adjectif

humaniste \y.ma.nist\

  1. Relatif à l’humanisme.
    • Au XVII siècle, le discours humaniste n’a rien à voir avec celui de la IIIe République ou les récents débats, […] — (Henri Gaston Gouhier, Henri Gouhier se souvient... ou comment on devient historien des idées, 2005)
    • A-t-on pensé aussi que dès que l’on abandonne la notion de liberté, on accède immédiatement, sans effort, sans tromperie langagière, sans exhortations humanistes, sans transcendance, à la notion toute simple de tolérance ? — (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 78)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HUMANISTE. n. m.
Celui qui a une connaissance approfondie de la langue et de la littérature grecque et romaine.

Littré (1872-1877)

HUMANISTE (u-ma-ni-st') s. m.
  • 1Celui qui étudie les humanités dans un lycée, collége.
  • 2Celui qui sait, qui enseigne les humanités ; en ce sens il ne se dit guère qu'avec une épithète. Un bon, un savant humaniste. Jeune encore et grand humaniste, nouvellement appelé par l'électeur Frédéric pour enseigner la langue grecque, il [Mélanchthon] n'avait guère pu apprendre d'antiquité ecclésiastique avec son maître Luther, Bossuet, Variat. IV, § 31.
  • 3En Allemagne, les humanistes, ceux qui font de l'étude des langues classiques la base de l'enseignement ; par opposition à réalistes, ceux qui se livrent à l'industrie.

HISTORIQUE

XVIe s. Qu'il se veoid plus souvent ceste faulte, que les theologiens escrivent trop humainement, que cette aultre, que les humanistes escrivent trop peu theologalement, Montaigne, I, 401.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HUMANISTE, s. m. (Littérat.) jeune homme qui suit le cours des études qu’on appelle humanités. Voyez ce mot.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « humaniste »

Du latin humanus avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. HUMANITÉS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « humaniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
humaniste ymanist

Citations contenant le mot « humaniste »

  • Le XXIè siècle sera humaniste ou ne sera pas. De Roger-Maurice Bonnet / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Un humaniste, c’est quelqu’un qui n’aime pas vraiment les animaux. De Jean-Claude Carrière / Détails de ce monde
  • La prévention de la criminalité commence par une réflexion humaniste sur l'urbanisme. De Daniel Pennac / Entretien avec Marianne Payot - Mai 1995
  • Un humaniste est un homme qui répugne à l’injustice, mais qui ne veut pas se battre pour ce qui est juste. De Nordahl Grieg / Il faut que le coeur reste jeune
  • Il faut remplacer la beauté, qui est un concept purement culturel, par la bonté, qui est un concept humaniste. De Philippe Starck / Design et technologie, 2007
  • Un humaniste, c’est quelqu’un qui ne sait pas où se range le riz dans sa cuisine, mais qui va trouver des tonnes de sacs pour les petits affamés du monde. De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Le village global est une réalité technique qui attend un projet politique; car plus les techniques réduisent les distances géographiques, plus les distances culturelles prennent de l'importance et obligent à un projet humaniste pour que les hommes se tol De Dominique Wolton
  • Que ce monde soit absurde, c'est l'affaire des philosophes et des humanistes. Mais qu'il soit injuste, c'est notre affaire à tous. De Gilbert Cesbron
  • Le lycée du Sacré-Cœur lance un appel aux projets humanistes. Ces idées seront mises en œuvre par la prochaine promotion de BTS. Courrier picard, Un BTS humaniste à Amiens
  • Donc, à la question de savoir ce que vous êtes prêt à faire, moi, militant humaniste, je réponds par une proposition. Pressenza, Retour à la normalité ? 12. Carlo Olivieri du Parti humaniste
  • En raison de leurs croyances et des valeurs qu'ils prônent, des athées et des humanistes font face à la discrimination et aux persécutions dans plusieurs pays, selon une enquête publiée jeudi. CNEWS, Athées et humanistes victimes de discriminations à travers le monde, selon un rapport | CNEWS
  • « Un humaniste avant tout. » LA phrase prononcée par Jean-Luc Bohl président de Metz Métropole, Jean-Marc Todeschini sénateur, Dominique Gros… Jean-Claude Wannenmacher avait porté les valeurs du parti socialiste aux cantonales de 2004. Il avait remporté le canton d’Ars-sur-Moselle qu’il a défendu jusqu’en 2015. Il était également vice-président de l’agglomération (de 2008 à 2014) en charge de la politique des déchets. « Il a développé une véritable technicité, souligne Jean-Luc Bohl. Il a su faire adopter le service public à l’ensemble des communes quand on s’est transformé en communauté d’agglo. , Politique | Jean-Claude Wannenmacher : « Un humaniste avant tout »
  • « Cette crise remet en cause le néolibéralisme. Même le FMI, porte étendard de cette doctrine, a changé de discours et recommande aux Etats de recourir à la dépense publique pour relancer leur économie et soutenir les entreprises et les ménages. Nous sommes en train de changer de paradigme et de priorités, au profit de l’écologie et de l’économie verte. Il est nécessaire de revenir à une vision humaniste et éthique de l’économie prônée par les pères fondateurs de l’Economie. » Maroc Diplomatique, La Fondation Attijariwafa bank analyse le virage humaniste imposé par la crise du Covid-19

Traductions du mot « humaniste »

Langue Traduction
Anglais humanist
Espagnol humanista
Italien umanista
Allemand humanist
Chinois 人文主义者
Arabe إنساني
Portugais humanista
Russe гуманист
Japonais ヒューマニスト
Basque humanista
Corse umanista
Source : Google Translate API

Synonymes de « humaniste »

Source : synonymes de humaniste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « humaniste »

Partager