La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hongrer »

Hongrer

Définitions de « hongrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

HONGRER, verbe trans.

Châtrer (un cheval).
P. métaph. Restez plutôt dans votre système d'exclusion et de privilège, système vieux comme le monde, appui des dynasties et des patriciats, véritable machine à hongrer les hommes, afin d'assurer les plaisirs d'une caste de sultans (Proudhon, Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 125).
REM.
Hongreur, subst. masc.Celui qui châtre les chevaux. Il fallait un vétérinaire. C'était la première fois que les Orgalesse avaient à s'occuper d'un vétérinaire. Leur mauvaise humeur s'accrut. Des tondeurs, des hongreurs, ils n'avaient rien à apprendre (Giraudoux, Bella,1926, p. 154).
Prononc. et Orth. : [ɔ ̃gʀe] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1613 « châtrer (un animal) » (Variétés hist. et littér., t. 4, p. 268). Dér. de hongre*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe - français

hongrer (h aspiré)\ɔ̃.ɡʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Châtrer un cheval.
    • À l'égard de l’âge auquel on doit la faire, il y a des usages différents : dans certaines provinces on hongre les chevaux dès l'âge d'un an ou dix-huit mois, aussitôt que les testicules sont bien apparents au-dehors ; mais l'usage le plus général et le mieux fondé est de ne les hongrer qu'à deux et même à trois ans, parce qu'en les hongrant tard ils conservent un peu plus des qualités attachées au sexe masculin. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 549.).
    • (Figuré) Je ne vois là-dedans ni art ni création, hurlait le Bourguignon, et que le pape me hongre s’il y a tantôt ici quelque chose de respectable ! — (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, page 147)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HONGRER. (H est aspirée.) v. tr.
Châtrer un cheval. Ce cheval est trop vicieux, il faut le hongrer.

Littré (1872-1877)

HONGRER (hon-gré) v. a.
  • Châtrer. En Perse, en Arabie et dans plusieurs autres lieux de l'Orient, on n'est pas dans l'usage de hongrer les chevaux, comme on le fait si généralement en Europe et à la Chine, Buffon, Quadrup. t. I, p. 121.

    Hongrer ne se dit guère qu'en parlant de chevaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hongrer »

(Siècle à préciser) Dénominal de hongre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hongre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hongrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hongrer ɔ̃gre

Évolution historique de l’usage du mot « hongrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « hongrer »

Langue Traduction
Anglais geld
Espagnol castrar
Italien castrare
Allemand wallach
Chinois
Arabe خصي
Portugais castrado
Russe кастрировать
Japonais ゲル
Basque geld
Corse arrestà
Source : Google Translate API

Synonymes de « hongrer »

Source : synonymes de hongrer sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot hongrer au Scrabble ?

Nombre de points du mot hongrer au scrabble : 11 points

Hongrer

Retour au sommaire ➦