La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hebdomadaire »

Hebdomadaire

Définitions de « hebdomadaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

HEBDOMADAIRE, adj.

A. − Qui s'accomplit en une semaine, qui s'étend sur une semaine. Horaire, service, travail hebdomadaire. La durée hebdomadaire du travail demandé aux élèves est forcément limitée (Encyclop. éduc. Fr.,1960, p. 132).
B. − Qui a lieu régulièrement, qui se répète chaque semaine. Compte, concert, congé, fête, habitude, repas, repos hebdomadaire. Ce dîner hebdomadaire qui réunissait invariablement les mêmes convives (Sand, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 310).Il persévéra dans les gestes hebdomadaires de la piété, en continuant, assez régulièrement, à les accompagner à la messe de onze heures (Martin du G., Devenir,1909, p. 96) :
Le prêtre occupait quelque appartement écarté du bâtiment, confortable d'ailleurs, où l'on était sûr qu'il ne gênerait aucun service de discipline et d'économat, ni que son trajet n'en croiserait d'autres. Il ne voyait pas les professeurs. Il donnait dans les salles d'études, d'une voix postillonnante et eunuchoïde, une leçon hebdomadaire de trois quarts d'heure prise sur le temps des devoirs, oubliée dans un coin de la semaine, comme dans un couloir un balai. Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 89.
PRESSE, RADIO, TÉLÉV. Qui est diffusé chaque semaine. Annonce, bulletin, feuilleton hebdomadaire. Un article hebdomadaire, qui paraîtra régulièrement le samedi de chaque semaine (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 3).La lecture commune et gratuite du journal hebdomadaire (Michelet, Journal,1845, p. 607).Des brochures hebdomadaires et mensuelles, pleines de talent (Thibaudet, Réfl. litt.,1936, p. 220).
Emploi subst. masc., PRESSE. Publication qui paraît chaque semaine. Hebdomadaire littéraire, politique, satirique. La Nouvelle Revue Française, les Nouvelles Littéraires et les hebdomadaires plus récents (...) avertissent de ce qu'il faut admirer (Mauriac, Journal,1937, p. 166).Des caricatures dans les hebdomadaires apolitiques (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 16).
REM. 1.
Hebdo, subst. masc.,fam., synon. par apocope (supra emploi subst.).Un quotidien ou un hebdo à grand tirage pour agir sur l'opinion (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 526).
2.
Hebdomade, subst. fém.,rare. Semaine de sept jours. On vient de voir les Chaldéens diviser leurs mois de trente jours en quatre semaines de sept jours, puis laisser passer deux jours et reprendre au mois suivant la nouvelle série de quatre hebdomades (Chauve-Bertrand, Question calendrier,1920, p. 22).
3. Pour des composés, v. bi-hebdomadaire, semi-hebdomadaire.
Prononc. et Orth. : [εbdɔmadε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. a) 1220 subst. masc. « moine en fonction pour la semaine » (Cathédr. de Metz, Arch. Mos. ds Gdf.); b) 1501 adj. les serviteurs ebdomadaires « qui se renouvellent chaque semaine » (La tres ample et vraye expos. de la reigle M. S. Ben., p. 486, fo86a, ibid.). B. 1460 (copie de 1548?) adj. six messes hebdomadaires (Note sur un rentier du xvede la paroisse de Louannec, in Société d'émulation des Côtes-du-Nord, Bull. et mém., LIX, 59 ds Quem. DDL t. 14). C. 1758 subst. masc. « publication qui paraît chaque semaine » (Voltaire, P. Diable ds Littré). Empr. au lat. chrét.hebdomadarius « celui qui est de semaine » de hebdomas « semaine », d'orig. gr. (en gr. «groupe de sept ») employé comme subst. et comme adj.; cf. le synon. semainier. Fréq. abs. littér. : 246. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 109, b) 254; xxes. : a) 303, b) 633. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 257.

Wiktionnaire

Nom commun - français

hebdomadaire \ɛb.dɔ.ma.dɛʁ\ masculin

  1. (Journalisme) Publication hebdomadaire.
    • Chaque semaine, sur quatre pages, le journal se fera le défenseur des industriels. Hebdomadaire conçu par des patrons pour des patrons, il se veut un véritable outil de décision. — (Thibaut de Jeagher, L'Usine nouvelle a 120 ans, dans L'Usine nouvelle, n°3266, 15 décembre 2011, page 8)
    • Un temps précieux a ainsi été perdu. "Il s'agit sans doute de la plus grande erreur de calcul politique de l'année", déplorait samedi l'hebdomadaire Der Spiegel. — (AFP, COVID-19 : Pourquoi l'Allemagne n'est plus la « bonne élève » de l'Europe, radio-canada.ca, 18 décembre 2020)
    • Non seulement Lesclide profite de la vogue du grand bi, du bicycle et du tricycle pour obtenir l'autorisation de faire paraître son hebdomadaire, mais de plus, le dessin est associé à l'écrit. — (Fabien Wille, Le Tour de France : Un modèle médiatique, Presses Universitaires du Septentrion, 2003, p. 19)

Adjectif - français

hebdomadaire \ɛb.dɔ.ma.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui revient, qui paraît chaque semaine.
    • Vers cet âge, il se faisait par semaine trois shillings et plus en portant les bagages des voyageurs à la station et en vendant la gazette hebdomadaire de la localité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 10 de l’édition de 1921)
    • La cour lui reproche surtout d’avoir autorisé le recrutement, à la dernière minute, d’une directrice de séjour qui ne pouvait préparer un « projet pédagogique », document devant répartir les temps d’activité et de repos des animateurs. Et de n’avoir pas fait respecter le repos hebdomadaire de vingt-quatre heures consécutives prévu pour chacun (payé 24 euros par jour). — (Rafaële Rivais, Colonie de vacances : quand l’animateur est aussi le chauffeur et que le voyage se termine en drame, Le Monde, 26 février 2012 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HEBDOMADAIRE. adj. des deux genres
. Qui revient, qui paraît chaque semaine. Recueil, journal hebdomadaire. Publications hebdomadaires. Repos hebdomadaire.

Littré (1872-1877)

HEBDOMADAIRE (è-bdo-ma-dê-r') adj.
  • 1Qui appartient à la semaine. C'est lui [Bacchus] qui voulut consacrer Le dernier jour hebdomadaire à boire, à rire, à ne rien faire, Voltaire, Filles de Minée.
  • 2Qui se renouvelle chaque semaine. Journal hebdomadaire. J'apprends que l'on a inséré, dans des papiers hebdomadaires, des lettres aussi outrageantes que mal écrites du poëte Rousseau, au sujet de la tragédie de Zaïre, Voltaire, Mél. litt. aux aut. de la Biblioth. rais.

    Chroniqueur hebdomadaire, celui qui, dans un journal, fait toutes les semaines une revue ou chronique.

    Dans les écoles, colléges et lycées, notes hebdomadaires, notes que l'on donne, à la fin de chaque semaine, aux écoliers pour leur travail et leur conduite.

    Substantivement. Un hebdomadaire, un journal hebdomadaire. Je m'engageai par l'espoir d'un salaire à travailler à son hebdomadaire, Voltaire, P. Diable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HEBDOMADAIRE, adj. (Gram.) de la semaine ; ainsi des nouvelles hebdomadaires, des gazettes hebdomadaires, ce sont des nouvelles, des gazettes qui se distribuent toutes les semaines. Tous ces papiers sont la pâture des ignorans, la ressource de ceux qui veulent parler & juger sans lire, & le fleau & le dégoût de ceux qui travaillent. Ils n’ont jamais fait produire une bonne ligne à un bon esprit ; ni empêché un mauvais auteur de faire un mauvais ouvrage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hebdomadaire »

Lat. hebdomadarius (QUICHERAT, Addenda), de ἑϐδομὰς, semaine, lequel vient de ἑπτὰ, sept (voy. SEPT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1596) Du latin hebdomadarius (« semainier »), de hebdomas (« sept »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hebdomadaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hebdomadaire ɛbdɔmadɛr

Citations contenant le mot « hebdomadaire »

  • Quand on lit certains hebdomadaires populaires, on se demande le genre d’articles que le directeur de ces feuilles peut bien jeter à la poubelle. De Anonyme
  • La France limite les compagnies chinoises à un vol hebdomadaire. (illustration) LExpansion.com, Trafic aérien : la France limite les compagnies chinoises à un vol hebdomadaire - L'Express L'Expansion
  • La journaliste vedette de BFMTV, Ruth Elkrief, arrête son émission quotidienne pour mener une grande interview hebdomadaire. Elle confie son besoin de ralentir et de donner du sens. Et parle de sa vision de l'actualité.  lejdd.fr, Ruth Elkrief à la tête d'une interview hebdomadaire sur BFMTV : "J'aurai plus de temps et plus de recul"
  • En amour, on est tout d’abord un grand quotidien, puis un petit hebdomadaire et l’on finit mensuel, quand toutefois le tirage n’est pas complètement épuisé. De Grancher

Traductions du mot « hebdomadaire »

Langue Traduction
Anglais weekly
Espagnol semanal
Italien settimanalmente
Allemand wöchentlich
Chinois 每周
Arabe أسبوعي
Portugais semanal
Russe еженедельно
Japonais 毎週
Basque asteko
Corse settimanale
Source : Google Translate API

Synonymes de « hebdomadaire »

Source : synonymes de hebdomadaire sur lebonsynonyme.fr

Hebdomadaire

Retour au sommaire ➦

Partager