La langue française

Haubert

Sommaire

  • Définitions du mot haubert
  • Étymologie de « haubert »
  • Phonétique de « haubert »
  • Citations contenant le mot « haubert »
  • Traductions du mot « haubert »
  • Synonymes de « haubert »

Définitions du mot haubert

Trésor de la Langue Française informatisé

HAUBERT, subst. masc.

HIST. Longue chemise en mailles d'acier tissées, munie de manches, d'un gorgerin et d'un capuchon, que portaient les chevaliers au Moyen Âge lorsqu'ils combattaient. Synon. cotte de maille.Porter le haubert; grand haubert. Et nous pendîmes Nos casques, nos hauberts et nos piques aux clous (Hugo, Légende, t. 2, 1859, p. 505) :
Les temps sont changés, et aussi les armes. Le banneret à qui suffisait jadis de porter la cotte de maille, le haubert, de bien manier la lance et de montrer son pennon, doit aujourd'hui faire preuve d'intelligence... Balzac, Langeais,1834, p. 220.
DR. MÉDIÉV. Fief de haubert. Fief dont le possesseur devait servir le roi à la guerre contre le droit de porter le haubert. Celle-ci [la première noblesse françoise héréditaire] se divisa en quatre branches : 1oles grands vassaux de la couronne, et les autres seigneurs qui sans être au nombre des grands vassaux, possédoient des fiefs à grande mouvance; 2oles possesseurs de fiefs de bannières; 3oles possesseurs de fief de haubert; 4oles possesseurs de fief de simple écuyer (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist., t. 2, 1831, p. 367).
Prononc. et Orth. : [obε:ʀ] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. aubère. Étymol. et Hist. Ca 1100 halberc (Roland, éd. J. Bédier, 711). De l'a. b. frq. *halsberg, proprement « ce qui protège le cou », mot composé de *hals « cou » (cf. all. Hals « id. ») et de *bergan « mettre en sûreté » (cf. all. bergen « id. »), à supposer d'apr. le m. néerl. halsberch « id. » et le m. h. all. halsberc « id. ». Fréq. abs. littér. : 34.

Wiktionnaire

Nom commun

haubert (h aspiré)\o.bɛʁ\ masculin

  1. (Histoire) (Armement) Sorte de cuirasse ancienne ou de cotte de mailles.
    • Un jeune homme… – traçons son portrait d’un seul trait de plume : — figurez-vous don Quichotte à dix-huit ans, don Quichotte décorcelé, sans haubert et sans cuissard, don Quichotte revêtu d’un pourpoint de laine dont la couleur bleue s’était transformée en une nuance insaisissable de lie-de-vin et d’azur céleste. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844, page 6)
    • Cependant, réfléchis, noble Saxon, dit le chevalier ; tu n’as ni haubert, ni corselet, ni rien que ce léger heaume, un bouclier et une épée. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Nom commun 1

haubert \Prononciation ?\ masculin

  1. Haubert.
  2. Homme vêtu d’un haubert.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HAUBERT. (H est aspirée.) n. m.
Sorte de cuirasse ancienne ou de cotte de mailles.

Littré (1872-1877)

HAUBERT (hô-bèr ; le t ne se prononce et ne se lie jamais : un hô-bèr à l'épreuve ; au pluriel, l's ne se lie pas : des hô-bèr à l'épreuve ; cependant plusieurs la lient : des hôbèr-z à l'épreuve) s. m.
  • Sorte d'ancienne cuirasse.

    Cotte de mailles à manches et gorgerin que portaient autrefois quelques seigneurs.

    Fief de haubert, le plus noble fief après ceux de dignité et immédiatement au-dessous des baronies. Depuis qu'il n'y a plus ni fief ni haubert ; qu'affranchis, peu s'en faut, de l'antique servitude, nous travaillons pour nous quand l'impôt est payé, nous ne saurions chômer qu'à nos propres dépens, Courier, Pétition pour les villageois qu'on empêche de danser.

HISTORIQUE

XIe s. Halberz vestus, alquanz [quelques] haumes fermez, Ch. de Rol. LIII.

XIIe s. Son auberc endossé, Ronc. p. 19. Guiteclins le fiert si que l'auberc lui dechire, Sax. x. Se vus alez einsi l'espée traite à curt, Vostre hauberc vestu, en main vostre behurt [lance], Entre vus et le rei e ire e graigne en surt, Th. le mart. 36.

XIIIe s. Et deivent estre armés, ou champ, de hauberc et de chauces de fer et de heaume à visiere, Ass. de Jér. I, 170.

XVIe s. Tous gentilshommes ayants haute justice ou plain fief de haubert, Carloix, IX, 30.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HAUBERT. Ajoutez :
2 Grand haubert, blanc haubert, armure complète de mailles que les chevaliers avaient seuls le droit de porter, Penguilly L'Haridon, Notice sur les armures.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « haubert »

(Nom 1) Voir haubergier (« revêtir un haubert »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. ausberc ; ital. usbergo ; de l'anc. h. allem. halsberc ; anglo-sax. healsbeorg ; anc. scand. hâlsbiörg, de hals, cou, et berc, protection, allem. mod. bergen, cacher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français haubert, du vieux-francique *halberg (berg, ce qui protège, et hals, cou).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « haubert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haubert obɛr

Citations contenant le mot « haubert »

  • QUIZ - «Plastron», «hallebarde», «haubert»... Êtes-vous un fin connaisseur du Moyen Âge et de ses chevaliers? LEFIGARO, Seul un amoureux de la chevalerie aura un 10/10 à ce test

Traductions du mot « haubert »

Langue Traduction
Anglais hauberk
Espagnol cota de malla
Italien usbergo
Allemand halsberge
Chinois 豪伯克
Arabe درع
Portugais cota de malha
Russe кольчуга
Japonais ホーバーク
Basque hauberk
Corse zappà
Source : Google Translate API

Synonymes de « haubert »

Source : synonymes de haubert sur lebonsynonyme.fr
Partager