La langue française

Gril

Sommaire

  • Définitions du mot gril
  • Étymologie de « gril »
  • Phonétique de « gril »
  • Citations contenant le mot « gril »
  • Images d'illustration du mot « gril »
  • Traductions du mot « gril »
  • Synonymes de « gril »

Définitions du mot « gril »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRIL, subst. masc.

A. −
1. Ustensile de cuisine à tiges métalliques parallèles et rapprochées (ou parfois fait d'une simple plaque de fonte à rainures) pour faire rôtir à feu vif, pour griller de la viande, du poisson. Côtelettes de mouton rôties sur le gril; mettre du boudin sur le gril; la queue du gril (Ac. 1835-1932). Elle tient un petit gril carré en fil d'argent où noircit et se boursoufle une tablette de chocolat rôtie (Colette, Cl. s'en va,1903, p. 35) :
1. ... les sardines sont étêtées et éviscérées à la main puis salées, lavées et disposées sur des grils de fil métallique étamé. Ces grils garnis de poissons sont alors séchés dans des séchoirs à air chaud, et, aussitôt après, immergés dans des bassines contenant de l'huile... Industr. conserves,1950, p. 20.
2. HIST. Instrument servant au supplice du feu. Gril ardent. La bannière des rôtisseurs, sur laquelle un beau saint Laurent était brodé avec son gril et une palme d'or (A. France, Rôtisserie,1893, p. 8).L'archevêque d'Auch, un Mgr. Enard, ne veut pas du martyre procuré par l'huile bouillante, les tenailles ou le gril. C'était bon autrefois. Il connaît un meilleur martyre et qui frappe moins l'imagination (Bloy, Journal,1906, p. 321).
P. métaph. Caroline bondit comme une lionne piquée par un taon; elle se replace d'elle-même sur le gril du soupçon, elle recommence sa lutte avec l'inconnu (Balzac, Ptes mis.,1846, p. 174).Aux premiers élans d'une joie bien naturelle, avaient promptement succédé les transes de la solitude, les alarmes de l'insomnie, le gril de la continence (Bloy, Hist. désobl.,1894, p. 153).
[P. allus. au gril de saint Laurent] Expr. fig. et fam. Être sur le gril. ,,Éprouver une vive impatience, souffrir d'une attente comme d'une brûlure`` (Ac. 1932). Cf. être sur les charbons* ardents.Être sur le gril de l'impatience :
2. ... Joseph Quesnel regarda le jeune homme anxieux, qui était assis devant lui, avec une curiosité qui dura. « Je vous ai fait venir... » dit-il, et sa main longue et fine jouait avec un coupe-papier de cornaline. Il traînait sa phrase comme si ça n'avait pas été l'autre qui était gêné, sur le gril. Aragon, Beaux quart.,1936, p. 478.
Mettre, tenir, retourner (qqn) sur le gril. (Le) gêner très fort, (le) tourmenter. L'on t'a fait poser! dit Corentin en voyant qu'il n'y avait plus dans la chambre à coucher que Peyrade et Contenson. − Qui? s'écria Peyrade (...), j'emploie mes derniers jours à le mettre [Contenson] sur un gril et à l'y retourner (Balzac, Splend. et mis.,1844, p. 279).Le curé se prépara héroïquement à être tenaillé ou retourné sur le gril par la férocité d'Henriette (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 277).
B. − [P. anal. de forme]
1. SPECTACLE (théâtre)
a) ,,Quadrillage métallique fixe suspendu au-dessus du plateau à 2 m du plafond sur lequel circulent les machinistes et qui sert à fixer les projecteurs`` (Giteau 1970).
b) ,,Plancher à claire-voie situé dans la partie supérieure des cintres et équipé pour la suspension des décors. Dans les grands théâtres il y a parfois deux grils superposés, le grand gril et le petit gril`` (Giteau 1970). Il levait les yeux vers le cintre [du théâtre], où d'autres herses (...) mettaient des constellations de petites étoiles bleuâtres, dans le chaos du gril (...) des ponts volants, des toiles de fond (Zola, Nana,1880, p. 1205).Au sous-sol de l'Opéra (...) les herses, les grils, les poutres boulonnées, tout un arsenal de torture et de crime qui, la nuit, se met en marche pour le plaisir des spectateurs (Morand, Rococo,1933, p. 83).
2. TECHNOLOGIE
a) CH. DE FER. Disposition des voies de triage. On disposait les voies de triage en forme de gril c'est-à-dire qu'elles étaient réunies par des aiguilles à une extrémité seulement et terminées en cul-de-sac à l'extrémité opposée (Bricka, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 301).
b) HYDRAULIQUE. ,,Claire-voie en amont d'une vanne afin d'arrêter les détritus que peuvent charrier les eaux`` (Mots rares 1965).
c) IMPR. Machine sur laquelle l'imprimeur en taille douce fait chauffer la planche de cuivre avant de l'encrer (d'apr. DG). ,,Treillis de fer sur lequel les doreurs exposent les pièces au feu`` (DG).
d) MAR. ,,Plate-forme formée par une série de pièces de bois parallèles et non jointives, sur lesquelles on échoue un navire de façon à pouvoir en réparer ou en nettoyer les fonds entre deux marées`` (Soé-Dup. 1906). Gril de carénage. − Dans les ports à marée, on installe, en un point de l'avant-port, une plateforme d'ordinaire en bois sur laquelle le navire est échoué en basse mer (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 289).
Rem. La docum. enregistre le sens de gril comme synon. de grille : Il regardait pensivement un groupe de clochards qui dormaient sur le gril d'un puits de métro (Queneau, Zazie, 1959, p. 216).
Prononc. et Orth. : [gʀil]. Cette forme ds Dub., Pt Rob., Warn. 1968, Lar. Lang. fr. Formes correspondantes en [-λ], ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Gattel 1841, Littré, avec la précision ,,devant une voyelle`` (Fér. 1768, Littré), ou en [-j], dans Passy 1914. Forme sans consonne finale, [gri], dans tous les dict. consultés, seule (ds Land. 1834, Besch. 1835, DG, Barbeau Rodhe 1930), ou associée à une forme avec consonne finale, et dans ce cas, pour autant que les indications à cet égard soient claires, comme la forme de base. Seuls Warn. 1968 et Lar. Lang. fr. préfèrent leur forme avec consonne finale, [gʀil]; v. aussi Martinet-Walter 1973, [-l] (14), [-j] (2), [gʀi] (1). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. [xies. judéo-fr. gradil (Raschi, Talm. 1929, gl. 557)] xiiies. craticula : grëil (Anc. Gl. fr. Ms. Bibl. Nat. lat. 8246, 16 ds T.-L.); xives. cratis : clee, grëil (Gloss. Ms. Bibl. Nat. lat. 7692, 338, ibid.); 1393 gril « instrument de cuisine servant à poser les aliments à rôtir par exposition directe au feu » (Ménagier, II, 127 ds T.-L.); 2. a) graïl utilisé comme instrument de supplice (M. de France, Purgatoire, éd. Th. A. Jenkins, 1096); b) 1740 au fig. être sur le gril (Ac.); 3. xiiies. « assemblage à claire voie fermant un passage » (Constant du Hamel, éd. Ch. Rostaing, 293) − 1605, O. de Serres, Théâtre d'Agriculture, VIII, 2 et VIII, 4 ds Hug. Forme masc., correspondant à grille*, sans spécialisation de sens avant la fin du moyen âge. Il s'agit vraisemblablement d'une forme remontant à craticulum (parallèle à craticula mais plus rare), propre à l'aire gallo-rom. et probl. originaire du domaine d'oïl, alors que le type fém., auquel l'oppose sa répartition géographique, existe également dans le domaine sarde (cf. FEW t. 2, p. 1291). Fréq. abs. littér. : 81.

Wiktionnaire

Nom commun

gril \ɡʁil\ masculin

  1. (Cuisine) Ustensile de cuisine qui est fait de plusieurs lames de fer parallèles, fixées à quelque distance l’une de l’autre, et sur lequel on fait rôtir de la viande ou du poisson. (Par extension) Toute surface pour la cuisson vive des aliments sans corps gras.
    • Côtelettes rôties sur le gril.
    • Mettre du boudin sur le gril.
    • La queue du gril.
    • L’Escurial est disposé en forme de gril, en l’honneur de saint Laurent. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • C’étaient, contre le mur, des grils à faire griller des martyrs, des casseroles à fricasser un mouton, un chauffe-assiettes monumental. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  2. (Figuré) (Familier) Torture.
    • Être sur le gril, être dans une situation fâcheuse, éprouver une vive impatience, souffrir d’une attente comme d’une brûlure.
    • Pendant cette conversation, j’étais sur le gril.
  3. (Théâtre) Plancher à claire-voie au-dessus de la scène où sont installés les poulies de renvoi des fils des équipes. Le gril est souvent situé sous un faux-gril.

Nom commun

gril masculin

  1. (Entomologie) Variante de grilh.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRIL. (On prononce Gri.) n. m.
Ustensile de cuisine qui est fait de plusieurs lames de fer parallèles, fixées à quelque distance l'une de l'autre, et sur lequel on fait rôtir de la viande ou du poisson. Côtelettes rôties sur le gril. Mettre du boudin sur le gril. La queue du gril. Fig. et fam., Être sur le gril, Éprouver une vive impatience, souffrir d'une attente comme d'une brûlure. Pendant cette conversation, j'étais sur le gril. Gril de carénage se dit, en termes de Marine, d'un Plancher établi à une certaine hauteur entre la mer haute et la mer basse et pouvant recevoir et soutenir les navires avariés qu'on y installe pour être réparés.

Littré (1872-1877)

GRIL (gri ; mais l'l se mouille devant une voyelle : un grill en fer ; au contraire Chifflet, Gramm. p. 208, dit que l'l ne se prononce jamais, quoi qu'il suive) s. m.
  • 1Ustensile de cuisine qui est formé de verges de fer parallèles et un peu écartées l'une de l'autre, et sur le quel on fait rôtir de la viande, du poisson, etc. Mettre une côtelette, du boudin sur le gril. Le préfet de Rome fait cuire le diacre Laurent sur un gril de six pieds de long, Voltaire, Phil. Déf. de milord Bolingbroke, 36.

    Fig. et familièrement. Être sur le gril, être dans une situation fâcheuse, dans une grande inquiétude, dans une grande impatience. Vous la tenez sur le gril, Genlis, Théât. d'éduc. la Rosière, II, 1.

  • 2 Terme de marine. Sorte de chantier horizontal au-dessus duquel on place un navire pendant la haute mer.
  • 3 Terme d'imprimerie en taille douce. Machine sur laquelle on met chauffer la planche de cuivre avant de l'encrer.
  • 4Espèce de claire-voie placée en amont d'une vanne, afin d'arrêter les bûchettes et immondices que peut charrier la rivière.
  • 5 Terme de théâtre. Les dessus du théâtre de l'Opéra. Les dessus ou cintres d'où l'on règle toutes les toiles de décor sont au nombre de trois ; considérés isolément, ils portent encore les noms de pont, de gril, attendu qu'ils sont à claire-voie, C. Blaze, Hist. de l'Acad. de musique, n° XXVIII, t. II, p. 382.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ou sera bouillis en chaudiere, Ou rostis devant et derriere, Ou sur charbons ou sur greïlles, Ou tournoiés à grans chevilles, la Rose, 19477. Auquanz en vit [il en vit quelques-uns] arz [brûlés] e bruis, Qui sur graïl erent rostis, Marie de France, Purgatoire, 1095.

XIVe s. Pour avoir fait et forgié un gril d'argent blanc pour servir en la cuisine du roy N. S. De Laborde, Émaux, p. 336.

XVIe s. Comme un cheval se polit à l'estrille, Et comme on voit un harang sur la grille, Saint-Gelais, 94. Apporte-moi ce gril qui est là-bas ? L'apprenti pensoit qu'il demandoit ce drap gris qui estoit resté du manteau… La faute vint que l'apprenti avoit toujours ouï dire grille, feminin ; et non pas gril, Despériers, Contes, XLVIII. Trop est cuit qui au gril tient, Palsgrave, p. 471.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRIL, s. m. (Cuisine, Serrurerie.) assemblage de différentes tringles de fer sur un chassis à pié, qui leur sert de soûtien ; cet instrument a une queue pardevant, qui n’est qu’un prolongement du chassis qui soûtient les tringles. On pose le gril sur des charbons ardens, & les viandes sur le gril, pour les faire cuire. Les viandes cuites de cette maniere sont ordinairement très-succulentes, l’ardeur du feu en saisissant brusquement l’extérieur, & ne permettant pas au suc de s’échapper.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gril »

Forme masculine de grille, qui vient du bas-latin graticula, forme corrompue de craticula, diminutif de crates (« claie, grille »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gril est la forme masculine de grille (voy. ce mot). On remarquera que, dans l'ancienne langue, graïl ou greïl est de deux syllabes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gril »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gril gril

Citations contenant le mot « gril »

  • Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres. De Jean-Paul Sartre / Huis clos
  • Ecrire c’est passer tout de suite aux choses sérieuses, l’enfer direct, le gril continu, avec parfois des joies sous les décharges de mille volts. De Gilles Leroy / Alabama Song
  • L'amour est à l'homme ce que le gril est au pain rassis. Il le dore à l'extérieur, le ramollit à l'intérieur et le laisse plus racorni que jamais. De Georges Wolfromm / Courts-circuits
  • On peut être végétarien et profiter des plaisirs du barbecue. La preuve avec ces suggestions, sans viande ni poisson,  à préparer ou à poser directement sur le gril. So Soir, Cinq idées pour un barbecue végétarien
  • Le rapport de recherche du marché mondial gril au gaz 2020 est une étude professionnelle et approfondie sur l’état actuel de l’industrie mondiale gril au gaz. Le rapport sur le marché gril au gaz est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026 du marché gril au gaz. Ce rapport présente en outre les spécifications du produit, la méthode de production et la structure des coûts des produits. La production est séparée par régions, technologies et applications. Le rapport mondial sur le marché gril au gaz 2020 fournit des statistiques vitales exclusives, des données, des informations, des tendances et des détails sur le paysage concurrentiel dans ce secteur de niche. , gril au gaz Marché 2020 Taille, part, chiffre d’affaires, tendances commerciales, opportunités émergentes, demande, stratégies des entreprises clés, nouvelles applications et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • Des fruits aussi : salade de fenouil à l’orange, salade de pêches grillées avec des courgettes, de la menthe, de la feta, des amandes grillées sur un lit de roquette ou nectarine et mozzarella et pignon de pin et semoule. gourmandiz.be, Légumes au gril et salades originales pour les barbecues de la semaine ! | gourmandiz.begourmandiz.be

Images d'illustration du mot « gril »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gril »

Langue Traduction
Anglais grill
Espagnol parrilla
Italien griglia
Allemand grill
Chinois 烤架
Arabe شواية
Portugais grade
Russe гриль
Japonais グリル
Basque parrilla
Corse parrilla
Source : Google Translate API

Synonymes de « gril »

Source : synonymes de gril sur lebonsynonyme.fr
Partager