La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gnostique »

Gnostique

[gnɔstik]
Ecouter

Définitions de « gnostique »

Gnostique - Adjectif

  • (Religion) Concernant la gnose ou le gnosticisme, mouvements religieux antiques prônant une connaissance mystique et secrète pour atteindre le salut.

    Pour les sectes gnostiques, en particulier le manichéisme des premiers siècles, le monde matériel est une prison diabolique où l’âme divine de chacun d’entre nous a chuté.
    — Olivia Gazalé, Je t’aime à la philo
  • (Religion) Relatif au gnosticisme, désignant des doctrines ésotériques basées sur la recherche d'une connaissance profonde du divin.

    Sous l’appellation « lucifériens » sont parfois classés certains ordres gnostiques contemporains, et quelques ordres martinistes (certaines pratiques et/ou [sic] perspectives symboliques peuvent faire le jeu de l’émancipation luciférienne, sans pour autant tomber dans un culte du démon).
    — Étude sur le luciférisme contemporain en France, Themys Box (sites.google.com/site/themysbox)

Gnostique - Nom commun

  • (Religion) Personne détenant une connaissance ésotérique et spirituelle profonde dans le domaine religieux.

    Comme un gnostique, il plongeait dans les arcanes de la spiritualité avec une passion et une connaissance qui dépassaient le simple croyant.
    (Citation fictive)
  • Partisan de la gnose, mouvement philosophique et religieux prônant un accès direct à la divinité par la connaissance intérieure.

    Les gnostiques, ainsi que les premiers alchimistes et les néoplatoniciens d’Alexandrie, unissaient la magie à leurs pratiques religieuses.
    — Marcellin Berthelot, Les Origines de l’Alchimie

Expressions liées

  • Hérésiarques gnostiques

Étymologie de « gnostique »

Du latin gnostici (gnostiques), lui-même du grec ancien γνωστικός, gnôstikos, dérivé de γνῶσις, gnose.

Usage du mot « gnostique »

Évolution historique de l’usage du mot « gnostique » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « gnostique » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « gnostique »

Citations contenant le mot « gnostique »

  • Le dernier refuge de la pensée gnostique, ce sont les fantasmes de la schizophrénie.
    Susan Sontag — A la rencontre d'Artaud
  • S’il n’existe pas de preuve historique de persécutions violentes contre les gnostiques, on sait que leurs écrits ont été détruits une fois l’Empire devenu chrétien. Les dernières traces des gnostiques (qui s’étaient implantés jusque dans la vallée du Rhône) remontent au Ve siècle de notre ère. Jusqu’au Moyen Âge, cette doctrine survécut toutefois à travers d’autres courants de pensée comme le manichéisme, le mandéisme, ou encore la kabbale.
    Croire — Qu’est-ce que le gnosticisme  ?
  • Attiré par la pensée gnostique et par la psychanalyse, il se consacre à la création d'un univers puissant et halluciné, dont le centre sera Alexandrie, le "grand pressoir de l'amour". Justine, Balthazar, Mountolive et Clea forment Le Quatuor d'Alexandrie, fresque qui adopte tour à tour les points de vue des différents personnages, véritable sommet de la littérature romanesque du XXème siècle. 
    France Culture — Lawrence Durrell (1912-1990), l'errance infinie - Ép. 5/5 - Récits de voyages
  • Cette familiarité avec le Seigneur, des chrétiens, est toujours commune. Oui, c'est intime, c'est personnel mais en communauté. Une familiarité sans communauté, une familiarité sans pain, une familiarité sans l'Église, sans le peuple, sans les sacrements est dangereuse. Elle peut devenir une familiarité - disons - gnostique, une familiarité pour moi seul, détaché du peuple de Dieu. La familiarité des apôtres avec le Seigneur était toujours communautaire, toujours à table, signe de la communauté. C'était toujours avec le sacrement, avec le pain.
    Le Pape prie pour les femmes enceintes et met en garde contre une foi «virtuelle» - Vatican News
  • Le 3 juillet, l’Église nous donne de fêter l’apôtre Thomas. Homme aux questions, sa figure sera déformée par les milieux gnostiques qui lui attribueront quatre écrits apocryphes, dont l’Évangile de Thomas.
    La Croix Africa — Thomas, le jumeau, notre frère - La Croix Africa

Traductions du mot « gnostique »

Langue Traduction
Anglais gnostic
Espagnol gnóstico
Italien gnostico
Allemand gnostisch
Chinois 不可知论的
Arabe معرفي
Portugais gnóstico
Russe гностический
Japonais グノスティック
Basque gnostic
Corse gnosticu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.