La langue française

Glander

Sommaire

  • Définitions du mot glander
  • Étymologie de « glander »
  • Phonétique de « glander »
  • Évolution historique de l’usage du mot « glander »
  • Citations contenant le mot « glander »
  • Images d'illustration du mot « glander »
  • Traductions du mot « glander »
  • Synonymes de « glander »
  • Antonymes de « glander »

Définitions du mot glander

Trésor de la Langue Française informatisé

GLANDER, verbe intrans.

A. − (Faire) ramasser, manger des glands. Elle laissait glander les porcs (Valéry, Tel quel II,1943, p. 219).
B. − Pop. Perdre son temps à des simulacres d'occupation, se promener sans but précis. Nous n'avons fait que glander toute la matinée (Esnault, [Commentaire (IGLF 1954) de l'ouvrage de G. Sandry et M. Carrère, Dict. de l'arg. mod. (1953)]). J'étais là [dans ce bar], incapable de me tirer, à glander (...). C'était du temps précieux (Simonin, Cave se rebiffe,1954, p. 133).
En partic. ,,Attendre en vain`` (Esn. 1966). Laisser qqn glander.
REM.
Glandouiller, verbe intrans.,pop., synon.Le bateau en papier qui glandouille dans la rigole où les mômes l'ont lâché (J. Dauven, Jean Cocteau chez les sirènes, Monaco, éd. du Rocher, 1956, p. 80).
Prononc. : [glɑ ̃de], (il) glande [glɑ ̃:d]. Étymol. et Hist. A. Fin xivedébut xves. « produire des glands » (Catholicon, Richel. lat. 17881 ds Gdf.), hapax; 1513 « ramasser des glands » (doc. ap. Le Clerc de Douy, t. 1, fol. 292 ro, ibid.), très rare; à nouv. au xxes. 1943 (Valéry, loc. cit.); B. 1941 arg. « perdre son temps » (lang. des instituteurs d'apr. Esn.). Dér. de gland*; dés. -er; cf. B le dér. arg. glandouiller* (1938, lang. des soldats d'apr. Esn.).

Wiktionnaire

Verbe

glander \ɡlɑ̃.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Manger des glands (en parlant des cochons), ramasser des glands.
  2. (Argot) Faire.
    • Il fallait encore gagner du temps mais, cette fois, je perdis pied :
      – Hein, dis donc, hé ! au fait, le moine maudit, qu'est-ce qu'il glandait, ce nase, ce radis noir, ce foutu ratichon ?
      — (Frédéric-H. Fajardie, « Panne sèche », dans Chrysalide des villes, Paris : Manitoba-les Belles lettres, 1999)
  3. (Argot) Rester à ne rien faire, ou dans un sens plus large, à ne pas travailler, ne pas être productif.
    • Il glande tous les weekends chez lui.
    • Fais tes devoirs au lieu de glander devant la télévision !

Verbe

glander \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Produire des glands (en parlant des arbres).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Ramasser des glands.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GLANDER (glan-dé) v. réfl.
  • Devenir glandé, en parlant d'un cheval.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glander »

Dénominal de gland et -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De glandus (« gland »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glander »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glander glɑ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « glander »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glander »

  • Solo ou en couple, en appart ou maison avec jardin… Dans ces épisodes spéciaux de la websérie “Mères”, trois femmes partagent leur quotidien de confinée, en revendiquant leur liberté de glander. Télérama, Sur YouTube, le confinement raconté par de jeunes mamans
  • Je me suis toujours demandé ce que pouvait glander tel ministre sur les lieux de telle catastrophe: allait il lui aussi prendre la pelle et déblayer les ruines avec les ouvriers ; allait Il soigner des malades dans un hôpital? Non. Ce n’est que de la com qui coûte inutilement du fric aux contribuables ! Car il n’y va JAMAIS à pied, nais toujours avec sa cour de lêche-cul’ en avion ou en 1ère classe! midilibre.fr, Castex, Premier ministre, au chevet de la Guyane affectée par le coronavirus - midilibre.fr
  • Le grrrrr est jaloux mais si il se sortait les doigts du luc au lieu de glander il pourrait avoir une piscine aussi. midilibre.fr, Gard : début de noyade d'un enfant de 3 ans dans une piscine à Cabrières - midilibre.fr
  • Bien sûr, j'ai une analyse réductrice... alors que vous n'avez manifestement même pas lu mes 2 précédentes interventions où justement je défends le télétravail; si ce n'est pas réducteur de prendre un message au lieu de trois... Je réagis ici envers ceux qui affirment que le télétravail est synonyme de glander.. L'Obs, EXCLUSIF. Le télétravail, c’était presque trop bien pour les salariés
  • Maxence Beaugé a commencé à prendre ses repères dans son futur club. « Je m’y entraîne depuis deux semaines avec les fils de l’ancien rugbyman Jean-Baptiste Lafond. Ce sont des jumeaux qui veulent se lancer sur le circuit. Ça fait du bien, parce qu’avec le confinement j’avais pris de mauvaises habitudes et je ne voulais pas prendre de retard au niveau de la préparation. Ne rien glander, ça va un moment... Je préfère en baver maintenant qu’en tournoi. » www.lejdc.fr, Le Neversois Maxence Beaugé rejoint le Lagardère Paris Racing : "J’ai besoin d’un coup de pied au cul" - Nevers (58000)

Images d'illustration du mot « glander »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « glander »

Langue Traduction
Anglais hang out
Espagnol colgar
Italien passare il tempo
Allemand aushängen
Chinois 出去玩
Arabe يتسكع
Portugais sair para curtir
Russe тусоваться
Japonais たむろう
Basque zintzilikatu
Corse sorte
Source : Google Translate API

Synonymes de « glander »

Source : synonymes de glander sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « glander »

Partager