La langue française

Girafe

Sommaire

  • Définitions du mot girafe
  • Étymologie de « girafe »
  • Phonétique de « girafe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « girafe »
  • Citations contenant le mot « girafe »
  • Images d'illustration du mot « girafe »
  • Traductions du mot « girafe »
  • Synonymes de « girafe »

Définitions du mot girafe

Trésor de la Langue Française informatisé

GIRAFE, subst. fém.

A. − Mammifère ruminant, ongulé d'Afrique, que caractérisent sa haute taille, son cou très allongé, des pattes arrière plus courtes que les pattes avant et son pelage clair à larges taches angulaires brunes. Synon. vx caméléopard.C'est là qu'on trouve les gazelles si sveltes, les chameaux, les dromadaires, les girafes ou caméléopards qui ont jusqu'à dix-huit pieds de hauteur (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 242).Les climats sont vaincus, la nature asservie; la girafe africaine se promène dans Rome, sous une forêt mobile, avec l'éléphant indien (Michelet, Hist. rom., t. 2, 1831, p. 275).
ZOOL. Mammifère ongulé, de l'ordre des Artiodactyles (s.v.-dactyle), qui fréquente les zones de savane en Afrique, dont on trouve des formes fossiles en Amérique et qui appartient avec l'okapi à la famille des Giraffidés (infra dér.).
Au fig., loc. fam. Peigner la girafe. Faire un travail inutile ou fastidieux; trouver le temps long à ne rien faire. Il releva d'un coup d'épaule crâneur le sac à outils qui bringuebalait sur ses reins, et gagna la porte en ricanant : « D'ailleurs, je m'en fous... On verra bien... Faire ça, ou peigner la girafe!... » (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 508).
B. − P. anal.
1. Pop., péj. Personne très grande et sans grâce. Pauvre garçon sans appui, sans fortune! Dédaigné par une girafe couleur carotte! Que veux-tu, Crevel! Wenceslas, c'est mon poète, et je l'aime au grand jour comme si c'était mon enfant (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 364).Elle va là, dit-on, régulièrement, avec ses deux girafes de filles, les deux créatures les plus laides − les plus sottement laides − qui se puissent voir (Bloy, Journal,1903, p. 161).
Cou de girafe. Dans la cour de Rome aux majestueuses proportions, j'aperçus de nouveau le jeune homme au cou de girafe et à la tresse autour du chapeau, accompagné d'un camarade arbitre des élégances (Queneau, Exerc. style,1947, p. 76).
Rem. L'arrivée de la girafe au Jardin des Plantes en 1827 a fortement influencé la mode de toute une époque. Le poème [de la Symphonie fantastique de Berlioz] (...) contient la plus réjouissante énumération d'horreurs capables, en ces temps de truculence naïve, d'émouvoir de longues jeunes femmes coiffées à la girafe (Willy, Entre deux airs, 1895, p. 48).
2. TECHNOL. Support articulé en forme de potence qui porte un microphone pendant une prise de son. [Le micro est] accroché au bout d'une perche et tendu devant les acteurs par un assistant du son − ou fixé à une « girafe » (Cohen-Séat, Vocab. filmologie,1946, p. 202).
Prononc. et Orth. : [ʒiʀaf]. Ds Ac. 1762-1932. On relève ds la docum. la graph. anc. giraffe (cf. Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 490 et Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 257). Étymol. et Hist. 1298 (R. de Pise, Marco Polo, éd. L.F. Benedetto, Florence 1928, CXCII, 58, p. 207 : Il hi a giraffe asez et asues sauvajes ausint). Empr. à l'ital.giraffa, attesté dep. 2emoitié xiiies. (Rustico di Filippo ds Batt.), lui-même empr. à l'ar. zurāfa pour ar. class. zarāfa; les formes a. fr. giras (mil. xiiies., Prise de Jérusalem ds Gdf. Compl.) et orafle (Joinville ds T.-L.) représentant des adaptations directes de l'ar. (cf. a. esp. azor(r)afa ds Cor., s.v. jirafa; v. FEW t. 19, p. 207b). Fréq. abs. littér. : 85.
DÉR. 1.
Girafeau, girafon, subst. masc.Petit de la girafe. En cas de danger, la fuite [est] difficile car le girafon ne peut courir aussi rapidement que sa mère (Tout l'univers, Paris, Hachette, t. 6, 1958, p. 1333).À l'âge d'une semaine, les girafeaux commencent à mordiller l'herbe. À quatre mois, ils savent brouter (La Faune, Paris, Grange Batelière, t. 2, 1971, p. 144).P. anal. Le jeune girafeau, cité première strophe [un paltoquet chétif au cou mélancolique et long], grimpé sur cette planche entreprend un péquin lequel, proclame-t-il, voulait sa catastrophe (Queneau, Exerc. style,1947, p. 102).[ʒiʀafo]; [ʒiʀafɔ ̃]. 1resattest. a) 1874 girafeau (Journ. offic., 1ersept., p. 6314, 2ecol. ds Littré Suppl.), b) 1958 girafon (Tout l'univers, loc. cit.); de girafe, suff. -eau*, -on*.
2.
Giraffidé, subst. masc.Membre de la famille des mammifères artiodactyles (s.v. -dactyle) ruminants, à laquelle appartiennent l'okapi et la girafe. L'okapi, un giraffidé présent dans la plupart des grands parcs zoologiques a été découvert vers 1900 dans les forêts du Congo (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 668).[ʒiʀafide]. Avec 2 f ds Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. (mais avec 1 f antérieurement ds Lar. 20e). 1reattest. 1928-32 (E. Perrier, Zool., t. 4, p. 3596); de girafe, suff. -idé(s)*.
BBG. Boltz (W.G.). Leonardo Olschi and Marco Polo's Asia. Rom. Philol. 1969, t. 23, pp. 1-16. Hope 1971, p. 40. - Quem. DDL t. 5. - Ricci (D.). Littré et Lavoisier au zoo... Paris, 1975, p. 81. - Sain. Sources t. 2 1972 [1925], pp. 386-387; p. 404. - Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 210.

Wiktionnaire

Nom commun

girafe \ʒi.ʁaf\ féminin

  1. (Zoologie) Mammifère ongulé artiodactyle et ruminant, originaire des savanes africaines, caractérisé notamment par un cou très allongé qui lui permet de dépasser souvent les cinq mètres.
    • La Girafe destinée au roi de France fut embarquée pour Marseille sur un bâtiment Sarde : elle eut à souffrir quelques mauvais temps ; néanmoins elle se remit très-promptement ; et près avoir satisfait, elle et ses serviteurs, aux lois de la quarantaine, elle entra dans Marseille le 14 novembre 1826. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
  2. Très haut verre à bière avec robinet, pouvant contenir deux à trois litres
  3. (Cirque) Très haut monocycle, avec une chaîne reliant le pédalier à l'axe de la roue.
  4. (Populaire) Personne de grande taille et sans grâce.
  5. (Cinéma) Grande perche supportant un micro destiné à suivre les acteurs lors du tournage d’un film.
  6. Sorte d’escabeau équipé de garde-corps.

Forme de verbe

girafe \ʒi.ʁaf\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de girafer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de girafer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de girafer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de girafer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de girafer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIRAFE. n. f.
T. de Zoologie. Quadrupède ruminant de l'intérieur de l'Afrique, qui a une très grande taille, le cou et les jambes de devant fort longs, la croupe très basse, la tête petite, surmontée de deux espèces de cornes, et le poil ras, tacheté de jaune-fauve et de blanc.

Littré (1872-1877)

GIRAFE (ji-ra-f') s. f.
  • 1Très grand mammifère, dit anciennement camélopard et camélopardalis, de l'ordre des ruminants, qui se distingue surtout par son long cou et sa robe tachetée. Voici les animaux dont vous devez manger, le bœuf, la brebis, le chevreau, le cerf, la chèvre sauvage, le buffle, le chèvre-cerf, le chevreuil, l'oryx, la girafe, Sacy, Bible, Deutéron. XIV, 5. Leur hauteur [des girafes], depuis la terre jusqu'au-dessus de la tête, est dans les adultes de quinze à seize pieds ; la girafe que j'ai fait représenter était haute de quinze pieds deux pouces, Buffon, Quadrup. t. XIII, p. 186, dans POUGENS.
  • 2 Populairement et fig. Femme grande et qui a un très long cou. Il dansait avec une grande girafe, avec une espèce de girafe.

    Injure grossière adressée aux femmes dans le plus bas style. Mme F. a eu une attaque de nerfs, et n'en est sortie que pour traiter Mlle M. de girafe et de chipie, Pontmartin, Soirées de Mme Charbonneau, p. 21.

  • 3Constellation de l'hémisphère boréal.

HISTORIQUE

XIIIe s. Entre les autres joiaus que il envoia au roy, li envoia un oliphant de cristal moult bien fait, et une beste que l'on appelle orafle, de cristal, Joinville, 260.

XVe s. Ouquel coffre a esté trouvé une giraffle d'or enlevée et esmaillée, poisant une once et demye, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 366.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GIRAFE. Ajoutez :
4 Nom, au Havre, d'un engin de pêche, Statistique des pêches maritimes, 1874, p. 27.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « girafe »

Portug. girafa ; de l'arabe zurāfet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’italien giraffa, provenant de l’arabe زرافة, zarāfah (« girafe ») dont l’origine est disputée. Certains font remarquer que ce mot signifie également « un ensemble de personnes, d’animaux », ainsi que « grand »[1]. D’autres suggèrent que le mot vient de xirapha signifiant « celle qui court très vite »[2]. D’autres encore supposent que ce mot est l’adaptation arabe d’un mot d’une langue africaine quelconque[3]. Note : Il semble néanmoins certain que زرافة n’a pas de lien avec le mot arabe ظرافة, ẓarāfah (« charmante »). La confusion provient du fait que les deux mots commencent par des lettres différentes mais toutes deux transcrites en français par un z[4].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « girafe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
girafe ʒiraf

Évolution historique de l’usage du mot « girafe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « girafe »

  • C'est très pénible de peigner la girafe. Surtout sans échelle. De Chaval
  • La forme la plus élevée de la vie animale est la girafe. De Jean-Charles / La Foire aux cancres
  • Bientôt le cheval sera sur la terre quelque chose d'aussi étrange que la girafe. De Jules Renard / Journal
  • Le coup du lapin ça doit être terrible chez la girafe. De Philippe Geluck / Le chat est content
  • Il n'y a pas d'humanité ; il y a seulement des bipèdes aussi différents entre eux que les éléphants et les girafes. De Stanislaw Ignacy Witkiewicz / L'adieu à l'automne
  • Une girafe de 4,60 m orne depuis quelques jours le nouveau hall monumental du futur Muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement (Mobe). Dans ce vaste bâtiment en travaux, proche de la gare, les équipes ont mis près d'une semaine pour déplacer et installer ce géant de la savane, un animal assez rarement exposé dans les muséums. « Il a fallu abattre des cloisons. Dans le passage d'un escalier, cela s'est joué à 5 cm ! », témoigne Laure Danilo, conservatrice du Mobe. leparisien.fr, Orléans : une girafe s’installe au Muséum - Le Parisien
  • À Rumilly (Haute-Savoie), Vulli a résisté à la crise économique liée au coronavirus. Pour l’entreprise de jouets, créatrice de la célèbre Sophie la girafe, l’objectif est maintenant de renouer le lien avec ses clients. En septembre 2020, elle organisera un salon virtuel et interactif. France Bleu, La relance éco : Vulli et Sophie la girafe vont créer un salon interactif
  • La campagne visant à trouver un nom à la bébé girafe née cette semaine au Zoo biblique de Jérusalem a rassemblé plus de 1 000 suggestions, a déclaré un porte-parole mercredi. The Times of Israël, Une longue liste de noms potentiels pour une bébé girafe du zoo de Jérusalem | The Times of Israël
  • LE MOT DU JOUR - La dernière girafe femelle blanche vient d’être tuée par des braconniers au Kenya. Le Figaro.fr, Girafe [ji-ra-f’] n. f. Forme la plus élevée de la vie animale
  • Le gouvernement sud-africain souhaite ajouter plus de 90 espèces, parmi lesquelles le rhinocéros, l'hippopotame et la girafe, à son Meat Safety Act, loi qui régularise la production et la consommation de viande de brousse. , L’Afrique du Sud veut autoriser l’abattage commercial de rhinocéros - Heidi.news
  • En 2016, une équipe de scientifiques a eu une révélation (encore sujette à débat) concernant les girafes. Jusqu’alors, l’opinion courante était que toutes les girafes appartenaient à une seule espèce, Giraffa camelopardalis. L’analyse génétique semble aujourd’hui indiquer qu’il existe quatre espèces distinctes de girafes, elles-mêmes divisées en cinq sous-espèces. Parmi celles-ci figure la rare girafe du Niger (ou girafe d’Afrique de l’Ouest, Giraffa camelopardalis peralta), cette réfugiée aux taches claires que l’on ne trouve plus que dans la région de Kouré, au Niger. National Geographic, Les girafes s'éteignent dans la plus grande indifférence
  • Peu d’animaux suscitent autant la sympathie que les girafes, ces géantes de la savane au regard de biche, aussi élégantes avec leur pelage roux tachetés de jaune, que fascinantes avec leur long cou et leurs pattes démesurées… Pourtant elles font preuve d’un caractère étonnant. Alors, mettons-nous un moment dans leur peau et imaginons ce que serait notre vie à leur place ! ConsoGlobe, Si les humains vivaient comme des girafes...

Images d'illustration du mot « girafe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « girafe »

Langue Traduction
Anglais giraffe
Espagnol jirafa
Italien giraffa
Allemand giraffe
Chinois 长颈鹿
Arabe زرافة
Portugais girafa
Russe жирафа
Japonais キリン
Basque jirafa
Corse giraffa
Source : Google Translate API

Synonymes de « girafe »

Source : synonymes de girafe sur lebonsynonyme.fr
Partager