La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gerbier »

Gerbier

Définitions de « gerbier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GERBIER, subst. masc.

A. − Gros tas de gerbes. Synon. gerbière.La machine à moissonner ayant rapidement abattu le blé, il faut, de peur des orages, le lier vite, et vite l'entasser en gerbier (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 15).Les gerbiers, en attendant le battage des grains, se construisent auprès des granges (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 2, 1954, p. 15).
B. − Arg. et vx
1. Juge. Il avait juré de mettre entre les mains des gerbiers le grand Richard, le Provençal et toi (Vidocq, Vrais mystères Paris, t. 6, 1844, p. 354).Se faire saper (condamner avec travaux forcés) par les gerbiers (juges) (Hogier-Grison, Monde où l'on vole,1887, p. 218).
2. Juré. (Ds Carabelli, [Lang. pop.] et L. Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 171).
Prononc. : [ʒ ε ʀbje]. Étymol. et Hist. 1. 1460 « meule » (Arch. JJ 190, pièce 172 ds Gdf.); 2. a) 1836 « juge » (Vidocq, Voleurs, II, p. 303); b) 1878 « juré » (Rigaud, Dict. du jargon parisien, p. 171). 1 dér. de gerbe*; suff. -ier*. 2 dér. arg. de gerber*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

gerbier \ʒɛʁ.bje\ masculin

  1. Meule de gerbes.
    • Gerbiers à toit mobile. — Afin d'abriter plus complétement une certaine quantité de gerbes dont on forme une espèce de meule, et d'éviter les frais de couverture de cette meule, on a inventé des gerbiers dont on élève le toit à mesure que l'on entasse les épis au-dessous. Ces gerbiers consistent en une plate-forme autour de laquelle sont fixés des poteaux supportant une toiture légère qu'on exhausse par divers procédés assez simples, […]. — (Louis Bouchard-Huzard, Traité des constructions rurales et de leur disposition, 2e édition augmentée, 1re partie, Paris : chez Madame Veuve Bouchard-Huzard, 1869, page 317)
    • Derrière ces arbres il y avait encore une éteule, non seulement moissonnée mais débarrassée des gerbiers et dans laquelle étaient déjà ouverts quelques sillons tracés du matin même. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 18)
    • Au début tout s’est déroulé normalement, les charretées de gerbes qu’ils empilent et transportent une à une jusqu’à l’aire où va se dresser le gerbier. — (La dernière vendange, Marie Touraine, 2000, Fayard)
    • Dès que les gerbes rejoignirent le hameau, Gustave et Le Balkanais entreprirent de constituer les gerbiers de blé et d'avoine. C'était un art ! Leur habileté à les construire était reconnue au-delà de la commune […]. — (Daniel Crozes, Lendemains de Libération, éd. Rouergue, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GERBIER (jèr-bié) s. m.
  • Tas de gerbes en plein air, dit aussi et plus souvent meule.

    Lieu où les gerbes sont amoncelées.

HISTORIQUE

XVe s. Guiscard s'en ala en ung champ où estoient quatre gerbiers, esquels il mit le feu, Du Cange, gerberius.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gerbier »

 Dérivé de gerbe, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gerbier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gerbier ʒɛrbje

Évolution historique de l’usage du mot « gerbier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « gerbier »

Langue Traduction
Anglais gerbier
Espagnol gerbier
Italien gerbier
Allemand gerbier
Chinois 格比尔
Arabe جربير
Portugais gerbier
Russe жербье
Japonais ジャービエ
Basque gerbier
Corse gerbier
Source : Google Translate API

Synonymes de « gerbier »

Source : synonymes de gerbier sur lebonsynonyme.fr

Gerbier

Retour au sommaire ➦

Partager