La langue française

Geigneur

Définitions du mot « geigneur »

Trésor de la Langue Française informatisé

GEIGNEUR, -EUSE, adj.

Rare. Synon. de geignard.Les plus belles journées, les plus douces études ne peuvent assoupir en moi cette pensée inquiète et geigneuse qui fait le fond de l'humanité (M. de Guérin, Journal,1833, p. 181).Très douillet en outre, très geigneur. Il s'écoutait, − comme on dit (A. Daudet, Jack, t. 1, 1876, p. 239).
Emploi subst. Elle n'avait plus là cet éternel geigneur rôdant des journées entières autour de sa chaise (A. Daudet, Fromont jeune,1874, p. 19).
REM.
Geigneux, subst. masc.,veilli. Petit pot cylindrique à anse. Impossible de sortir de l'hôpital (...). Le dégoût de mon corridor, de mon grabat aplati comme une galette, de mon geigneux, de mon linge pourri de crasse m'était venu (Huysmans, Soir. Médan, Sac au dos, 1880, p. 141).Martellière (Gloss. Vendômois, 1893, p. 145) indique : ,,On dit aussi geigneuse [subst. fém.]``.
Prononc. : [gε ɳ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. 1833 (M. de Guérin, loc. cit.). Dér. du rad. du part. prés. de geindre*; suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun

geigneur \ʒɛ.ɲœʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Variante de geignard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « geigneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
geigneur ʒɛnjœr

Évolution historique de l’usage du mot « geigneur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « geigneur »

  • Notre Jean-Jacques, jadis secrétaire de l’auteur de « L’Orme du mail » et de « Crainquebille », s’amuse à dépeindre le grand écrivain, perdu dans sa barbe, coiffé de sa calotte, traqué par sa maîtresse, éperdu devant ses bibelots de curé, et traînard devant la page blanche. Il n’y a pas de grand homme pour son valet, dit-on. C’est bien le cas : Anatole France, vaniteux, odieux, ramenard, geigneur, mérite cette averse de mots rares et anciens, cette description amusée de ses habitudes de grincheux. Ce qui n’enlève rien à son talent. Grand écrivain, petit bonhomme. Il y en a d’autres. J’ai des noms. L'Obs, Vaniteux, odieux, grincheux : Anatole France révélé
  • et être un geigneur, l'est-ce tout autant ? , Le Guide pour Apprendre à Réparer ses Appareils ÉlectroMénagers et Électronique Soi-même - LinuxFr.org

Traductions du mot « geigneur »

Langue Traduction
Anglais whiner
Espagnol llorón
Italien piagnucolone
Allemand jammern
Chinois 抱怨
Arabe متذمر
Portugais chorão
Russe нытик
Japonais 泣き言
Basque whiner
Corse whiner
Source : Google Translate API

Synonymes de « geigneur »

Source : synonymes de geigneur sur lebonsynonyme.fr

Geigneur

Retour au sommaire ➦

Partager