La langue française

Galion

Définitions du mot « galion »

Trésor de la Langue Française informatisé

GALION, subst. masc.

HIST. Grand navire à voiles, armé en guerre et/ou naviguant généralement sous escorte, utilisé surtout par l'Espagne pour transporter les métaux précieux et les marchandises provenant de ses colonies. Armer un galion. Il vient d'entrer dans la Tamise Douze grands bateaux plats, chargés des millions Que Blake aux Portugais prit sur trois galions (Hugo, Cromw.,1827, p. 117).L'argent ne lui manquait pas [à l'Espagne], à la condition toutefois que ses galions, chargés de l'or et de l'argent de l'Amérique, entrassent dans ses ports (Verne, Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 91) :
C'est aussi à cette époque [vers 1512] que se répandirent les galions [it. ds le texte]. C'étaient de gros cargos à voile, ronds, renflés, dont les Espagnols se servaient pour emporter chez eux les richesses enlevées en Amérique. Le gréement en était déjà perfectionné puisqu'il comportait au moins deux voiles à chaque mât. P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p. 129.
Au fig. Argent en quantité importante. Nigaud (...) qui croit que je le lâche (...) quand je viens justement à lui, un galion entre les bras (Courteline, Linottes,1912, VI, p. 158).
Les galions sont arrivés. [Pour signifier la réception d'une importante somme d'argent] Il avançait aux étudiants l'argent de leur mois, qu'il se faisait rendre au triple, dès que les galions étaient arrivés (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p. 24).
REM.
Gal(l)ionné, -ée,(Galionné, Gallionné) adj.Synon. de argenté.Forcée, depuis des mois, de transmuer sa chair en victuaille de luxure (...) la malheureuse (...) accepta sans hésitation les offres de services de Marchenoir, exceptionnellement gallionné de quelques pièces de cent sous (Bloy, Désesp.,1886, p. 64).
Prononc. et Orth. : [galjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Gallion (Chateaubr., Congrès Vérone, t. 1, 1838, p. 23). Étymol. et Hist. 1. Ca 1208 « petit navire de guerre » (Villehardouin, Conquête de Constantinople, éd. E. Faral, 466); 2. 1626 « grand navire utilisé autrefois par les Espagnols pour ramener l'or d'Amérique » (A. de Novel, Lettres inédites, p. 40 ds Reinh., p. 358). Dér. de galie (dep. ca 1100, Roland, éd. J. Bédier, 2625), var. de galée*; suff. -on*. Le sens 2 est prob. dû à l'infl. de l'esp. galeón « id. », attesté dep. 1528 et lui-même empr. au fr. (v. Cor., s.v. galera), le mot ayant pris en esp. le sens de « grand navire » en raison du sens augm. qu'a dans cette langue le suff. -ón. Fréq. abs. littér. : 46. Bbg. Kemna 1901, p. 123. - Pauli 1921, p. 98. - Reinh. 1963, p. 147.

Wiktionnaire

Nom commun

galion \ɡa.ljɔ̃\ masculin

  1. (Marine) Grand bâtiment de charge que l’Espagne employait autrefois pour transporter en Europe les produits des mines du Pérou, du Mexique, etc.
    • Armer un galion.
    • Les galions de Vigo.

Nom commun

galion \Prononciation ?\ neutre

  1. Lamier pourpre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALION. n. m.
T. de Marine. Grand bâtiment de charge que l'Espagne employait autrefois pour transporter en Europe les produits des mines du Pérou, du Mexique, etc. Les galions de Vigo.

Littré (1872-1877)

GALION (ga-li-on) s. m.
  • 1 Terme de marine. Grand bâtiment de charge que l'Espagne employait autrefois à porter en Amérique les choses nécessaires aux colons et à porter en Europe les produits des mines du Pérou, du Mexique, etc. Les ennemis pourront empêcher le passage de la flotte des Indes et des galions, Fénelon, t. XXII, p. 526. Anson réduisit ses entreprises et ses grandes espérances à se saisir d'un galion immense que le Mexique envoie tous les ans dans les mers de la Chine à l'île de Manille, capitale des Philippines, Voltaire, Louis XV, 27. La cour était à Séville, les galions étaient arrivés, tout respirait l'abondance et la joie dans la plus belle saison de l'année, Voltaire, Scarmentado. On voit par des actes de 1595, que les galions devaient être expédiés d'Espagne tous les ans, au plus tard tous les dix-huit mois ; et les douze flottes parties depuis le 4 août 1628 jusqu'au 3 juin 1645, prouvent qu'on ne s'écartait pas de cette règle, Raynal, Hist. phil. VII, 32.

    Fig. Les galions sont arrivés, locution qu'on employait pour dire qu'on avait reçu beaucoup d'argent.

  • 2 S. m. pl. Barres en bois de chêne, traversant les écoutilles, pour appuyer des portions de panneau qui ferment en deux ou quatre parties les écoutilles trop grandes pour être fermées par un seul panneau.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors vint mons. Phelippe de Montfort en un galion, et escria au roy…, Joinville, 250.

XVe s. Et furent prests jusques à quatorze navires genevois et plusieurs galées et galions, Commines, VII, 4.

XVIe s. Cela fut sceu par une barque qu'un galion de Ré empoigna, D'Aubigné, Hist. II, 393.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « galion »

Du grec ancien γάλιον, gálion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé de galie ou galée (voy. GALÉE 1) ; espagn. galeon ; portug. galeão ; ital. galeone.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1272) De l’ancien français galie (« galée ») et -on, apparenté à galère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « galion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galion galjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « galion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galion »

  • Et en effet les archéologues de Camogli n'ont pas caché leur enthousiasme à la vue de la coque en bois de l'épave. Elle pourrait être celle d'un galion très recherché qui a coulé dans la région en 1579 : le «Santo Spirito e Santa Maria di Loreto», soit l'un des plus grands navires marchands italiens du XVIe siècle. Le Figaro.fr, S'agit-il du Santo Spirito ? Une épave de galion du XVIe siècle découverte près des côtes italiennes

Traductions du mot « galion »

Langue Traduction
Anglais galleon
Espagnol galeón
Italien galeone
Allemand galeone
Chinois 大帆船
Arabe جاليون
Portugais galeão
Russe галеон
Japonais ガレオン船
Basque galeoia
Corse galeone
Source : Google Translate API

Synonymes de « galion »

Source : synonymes de galion sur lebonsynonyme.fr

Galion

Retour au sommaire ➦

Partager