La langue française

Galée

Sommaire

  • Définitions du mot galée
  • Étymologie de « galée »
  • Phonétique de « galée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galée »
  • Citations contenant le mot « galée »
  • Traductions du mot « galée »
  • Synonymes de « galée »

Définitions du mot « galée »

Trésor de la Langue Française informatisé

GALÉE, subst. fém.

I. − HIST. Galère, petit bateau de guerre. Lorsqu'on en vint à débarquer, il fallait des bateaux plus légers, ce qu'ils appelaient des galées ou galères (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 8, 1851-62, p. 511).Quand (...) Louis de Vaugien inspecta sa galée, il fut indigné de n'y trouver ni boulets ni poudre (La Varende, Pays d'Ouche,1934, p. 14).
II. − TYPOGR. Planchette rectangulaire munie, sur trois de ses faces, d'un rebord, et sur laquelle le compositeur typographe dépose les lignes composées dans le composteur. Galée à coulisses, à oreilles; composer, travailler en galée; grande, petite galée. Le caractère fondu est éjecté dans un canal où il vient s'aligner à la suite des autres. La ligne terminée est emmenée dans la galée où se masse la composition prête à imprimer (Civilis. écr.,1939, p. 8-2) :
Lorsque les lignes sont terminées, elles sont posées sur une galée [it. ds le texte], plateau de bois ou de métal à rebords, dont les dimensions correspondent à la longueur et à la largeur des colonnes du journal. Les galées pleines sont ensuite alignées sur le marbre, à la portée du metteur en pages. Coston, A.B.C. journ.,1952, p. 158.
Prononc. et Orth. : [gale]. Ds Ac. dep. 1762 ds le sens II. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « galère » (Roland, éd. J. Bédier, 2729); 2. 1523 p. anal. terme d'impr. (Inventaire de Jeanne Potière, 17 janv. ds Mém. Soc. Hist. Paris et Ile-de-France, 1894, p. 136 : Troys petittes galées avec deux bacquetz à metre quadras). Du gr. byz. γ α λ ε ́ α « id. », attesté dep. 886-916 (Léon vi Le Sage, Tactica ds Du Cange Graec.; cf. déjà lat. médiév. galea en 877 d'apr. DEAF), prob. var. byz. du gr. class. γ α λ ε ο ́ ς « requin », avec transpos. sém. due à l'allure rapide du bateau (Kahane Byzanz, I, 412) plutôt que transpos. du sens « lotte », lui-même transpos. du sens « belette » qu'avait le gr. class. γ α λ ε ́ η (FEW t. 4, p. 28 et t. 20, p. 20; B. E. Vidos ds Z. fr. Spr. Lit. t. 59, pp. 341-342). Bbg. Brüch (J.). Frz. galée. Z. rom. Philol. 1935, t. 55, p. 635. - Kemna 1901, p. 125. - La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 72. - Quem. DDL t. 13. - Vidos 1939, p. 420, 505.

Wiktionnaire

Nom commun 1

galée \ɡa.le\ féminin

  1. Ancien nom des bâtiments de mer nommés plus tard galères.
    • En 1441, un Antonio de Priuli (sans patronyme) a été patron d'une galée de Barbarie. — (Doris Stöckly, Le système de l’Incanto des galées du marché à Venise: fin XIIIe-milieu XVe siècle, Leiden : E.-J. Brill, 1995, p.296)
    • La galée est le navire long par excellence. — (Mohamed Ouerfelli, Le sucre: production, commercialisation et usages dans la Méditerranée médiévale, 2008)

Nom commun 2

galée \ɡa.le\ féminin

  1. (Imprimerie) Planchette rectangulaire avec un rebord, où le compositeur met les lignes à mesure qu’il les compose.
    • La justification prise , le compositeur prend une galée ou in-fol. ou in-4° ou in-8°. suivant le format de l'ouvrage sur lequel il va travailler , & la place sur les petites capitales de sa casse de romain. — (Encyclopédie méthodique: Arts et métiers mécaniques, Paris : Charles-Joseph Panckoucke & Liège : Clément Plomteux, 1784, vol.3, p.495)
    • Une fois composées, les lignes de texte sont transférées du composteur à la galée, sorte de plateau sur lequel les caractères sont disposés avant l’impression. — (Michael Twyman, L’imprimerie: histoire et techniques, 2007)

Forme de verbe

galée \ɡa.le\

  1. Participe passé féminin singulier de galer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALÉE. n. f.
T. d'Imprimerie. Planchette rectangulaire avec un rebord, où le compositeur met les lignes à mesure qu'il les compose.

Littré (1872-1877)

GALÉE (ga-lée) s. f.
  • Ancien nom des bâtiments de mer nommés plus tard galères.

HISTORIQUE

XIe s. Esquifs et barges et galies et nefs, Ch. de Rol. CLXXXV.

XIIIe s. Nous metrons cinquante galies armées en vostre conduit, Villehardouin, XIV.

XIVe s. Il escovient en aucun lieu et en aucun cas largement despendre et donner, come seroit au prince des galées ou du navire, Oresme, Eth. 114.

XVe s. Messire Louis d'Espaigne avoit les neuf plus beaux vaisseaux de la flotte, et entre ces neuf avoit trois galées qui se remontroient dessus tous les autres, Froissart, I, I, 195.

XVIe s. Et vogue la galée, puisque la panse est pleine, Rabelais, Garg. I, 3. Celuy à qui le bourreau donnoit le bransle, s'escria : vogue la galée, Montaigne, I, 296.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALÉE, s. f. ustensile d’Imprimerie, est une espece de petite tablette placée sur le haut de casse, du côté des petites capitales, où elle est arrêtée par deux chevilles de cinq ou six lignes de long. Le compositeur y pose sa composition ligne à ligne, ou plusieurs lignes à-la-fois, suivant la hauteur du composteur dont il se sert. La galée est composée de deux pieces ; le corps & la coulisse : le corps est une planche de chêne de six à sept lignes d’épaisseur, de la figure d’un quarré long & plus ou moins grande, suivant le format de l’ouvrage pour lequel elle est employée : aux extrémités de cette planche, sont attachés à angles droits trois tringles de bois de la même épaisseur que la planche, entaillées par-dessous pour recevoir & maintenir la coulisse, qui est une autre planche très-unie, de deux lignes d’épaisseur, & de la figure du corps de la galée, portant un manche pris dans le même morceau de planche. Les tringles donnent à la galée un rebord de cinq à six lignes de haut, qui acote & maintient les lignes de composition en état. Quand le compositeur a formé une page, il la lie avec une ficelle ; tire du corps de la galée la coulisse sur laquelle la page se trouve posée ; la met sur une tablette qui est sous sa casse ; & remet une autre coulisse dans le corps de la galée, pour former une autre page : ces sortes de galées ne servent que pour l’in-folio & l’in-4°. Pour l’in-8°. & les formes au-dessus, on se sert de petites galées sans coulisses, dont les tringles ou rebords n’ont que quatre à cinq lignes d’épaisseur. Voyez nos Planches à Imprimerie ; voyez aussi Coulisse de Galée.

On dit aussi dans l’Imprimerie aller en galée, c’est faire de la composition dans des galées, sans folio & sans signature, jusqu’à ce que la matiere qui précede soit finie, à la suite de laquelle on met ce qui est en galée, avec les folio & les signatures.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galée »

De l’italien galea.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. galea, galeia, gale, guale ; anc. espagn. galea ; portug. gale ; ital. galea ; island. galleja ; dan. galleye ; holl. galei ; angl. galley ; bas-lat. galea dans un texte du IXe siècle, galeia, et galeida, petite galée, bas-grec, γαλαία, γαλέα. D'après les anciens auteurs du moyen âge la galée était un genre de vaisseau très rapide ; en conséquence Ménage admet que le nom de la belette γαλῆ fut appliqué à ce vaisseau qui marchait très vite. Du Cange pense que galée a été dit du latin galea, casque, un casque étant représenté à la proue, comme dans ce navire dont parle Ovide : Navis et a picta casside nomen habet ; mais le latin gálea, avec l'accent sur ga, ne pourrait donner galée, Diez, réformant ses anciennes hypothèses sur ce mot, regarde comme la plus probable une opinion qui se trouve aussi dans du Cange, à savoir que l'origine est γάλη, auquel Hesychius attribue le sens de sorte de galerie (ἐξέδρας εἶδος), un long navire ayant pu être comparé avec une longue allée couverte. Diez rappelle aussi, mais seulement pour ne rien omettre, l'étymologie indiquée par Muratori : l'arabe chalî, qui signifie une ruche et un grand navire. Il se voit par toutes ces opinions et variations que jusqu'à présent on ne peut rien conclure sur l'étymologie de ce mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « galée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galée gale

Évolution historique de l’usage du mot « galée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galée »

  • Une casse (au centre) contient 115 caractères. La galée (à g.) sert à composer les pages. LExpress.fr, - L'Express
  • Mais si la distance est courte, elle sépare pourtant deux mondes. En une vingtaine d’années, ceux qui font La Croix ont connu des bouleversements techniques considérables. Lorsqu’il entre à La Croix à l’automne 1974, le signataire de ces lignes travaille encore dans l’univers du plomb. Il écrit au stylo des articles que les ouvrières typographes composent sur leur linotype avant de mettre en page dans une « forme » sur le « marbre », les lignes de plomb amenées sur une gouttière métallique, la galée. Il faut toute leur dextérité pour éviter les mauvaises manipulations, les « mastics », mélanges de lignes qui rendent chaotique la lecture de l’article. Suivent encore plusieurs opérations - on coule ainsi le plomb fondu pour faire les « clichés » avec lesquels on va imprimer - avant que la rotative tourne. Une Somua d’occasion, achetée au Courrier de l’Ouest en 1974, prend la suite des antiques Marinoni de 1933 en attendant un futur passage à l’offset. La Croix, 18 rue Barbès, l’histoire continue à Montrouge
  • La liste d’attente était cependant­­ de deux ans et demi avant de voir le spécialiste de la peau. «Dans mon métier, on se lave le visage très souvent à cause du maquillage, c’était également de plus en plus ardu de camoufler­­ cette tache qui était pratiquement toujours galée­­», a dit la comédienne. Le Journal de Montréal, La maladie a fait d’elle une meilleure comédienne | JDM

Traductions du mot « galée »

Langue Traduction
Anglais galley
Espagnol galera
Italien cambusa
Allemand galeere
Chinois 厨房
Arabe المطبخ
Portugais galera
Russe камбуз
Japonais ゲラ
Basque galera
Corse galera
Source : Google Translate API

Synonymes de « galée »

Source : synonymes de galée sur lebonsynonyme.fr
Partager