La langue française

Frottoir

Définitions du mot « frottoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

FROTTOIR, subst. masc.

Instrument avec lequel ou sur lequel on frotte.
A.− Brosse, linge destinés à frotter le corps, le sol d'un appartement. Un frottoir de peau (Flaub., Corresp.,1877, p. 13).Un petit grattoir en bois dur, à manche, pour la région dorsale; et un frottoir en papier de verre pour les autres régions du corps (Romains, Copains,1913, p. 194).
B.− Partie d'une boîte d'allumettes enduite de matière spéciale sur laquelle on frotte les allumettes pour les enflammer. Quelques allumettes chimiques, dites congrèves, gisaient au loin; mais pas moyen de mettre la main sur le frottoir indispensable de papier de verre (Arnoux, Roi,1956, p. 48).
C.− Outil de bois dur en forme de plioir que le relieur utilise pour égaliser la surface du dos du volume après l'arrondissement (cf. Maire, Manuel biblioth., 1896).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɔtwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1423 « linge, brosse, ustensiles servant à frotter » ici linge (Exéc. test. d'Angnies Lortioir, A. Tournai ds Gdf. Compl. : Deux dousaines et demis de froitoirs); en partic. 1680 terme de coiffeur (Rich.); 2. 1757 reliure (Encyclop. t. 7); 3. 1865 « plaque où l'on frotte les allumettes » (Littré). Dér. du rad. de frotter*; suff. -oir*.

Wiktionnaire

Nom commun

frottoir \fʁɔ.twaʁ\ masculin

  1. Ce qui sert à frotter.
    • (Arts)On emploie aussi avec avantage des frottoirs métalliques. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Familier) Ce qui sert à essuyer fortement.
  3. (Désuet) Linge ou brosse qui sert à se frotter le corps.
  4. Morceau de caoutchouc dont les coiffeurs se servaient pour essuyer leur rasoir.
  5. Outil utilisé par les relieurs pour unir le dos des livres.
  6. Tissus de crin utilisé pour frotter les cordes musicales en boyau.
  7. Plaque sur laquelle on frotte les allumettes pour les enflammer.
    • Au premier coup qu’il donna contre le frottoir, le bout rouge de l’allumette se changea en un feu tout blanc ; ce feu devint vert et se mit à bouillir, puis une jolie flamme rouge en sortit qui était du vrai feu. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 144)
    • Sur le bois de son sabot, l’allumette avec laquelle il fit un essai s’enflamma aussi bien que sur un frottoir. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 145)
    • Babsi a tout. Même des shooteuses, plein. Nous nous servons de seringues à usage unique, et elles sont difficiles à se procurer. La mienne est si épointée que je suis obligée à chaque piqûre de l’aiguiser sur le frottoir d’une boîte d’allumettes. Babsi me promet trois pistons et trois canules. — (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p.152)
  8. Coffre en bois dans lequel on faisait sécher les épingles.
  9. Petit coussin servant à lustrer les chapeaux de soie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FROTTOIR. n. m.
Ce qui sert à frotter. Un frottoir pour allumettes. Il se dit aussi de Ce qui sert à essuyer fortement.

Littré (1872-1877)

FROTTOIR (fro-toir) s. m.
  • 1Linge dont on se sert pour frotter la tête ou le corps.

    Linge dont les barbiers se servent pour essuyer le rasoir.

  • 2 Terme de physique. Chacun des coussins entre lesquels on fait tourner le plateau de verre d'une machine électrique.
  • 3Petite plaque sur laquelle on frotte les allumettes dans l'emploi du phosphore amorphe (ces allumettes ne prennent pas feu ailleurs que sur le frottoir).
  • 4Brosse pour frotter le plancher des appartements.

    Outil pour frotter le dos des livres.

    Petit coussin pour donner le lustre aux chapeaux.

    Tissu de crin pour frotter les cordes à boyau.

    Planche percée pour frotter et polir le chanvre.

    Terme de marine. Outil pour aplanir les coutures des voiles.

  • 5 Terme de peinture. Espèce de glacis.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FROTTOIR, s. m. en terme de Boyaudier, c’est un tissu de crin, avec lequel on frotte les cordes à boyau pour les débarrasser des graisses ou autres matieres qui n’en sont point tombées dans les opérations antérieures.

* Frottoir, terme de Chapelier, c’est une espece de petite pelotte de quatre ou cinq pouces en quarré, dont les Chapeliers se servent pour donner le lustre à leurs chapeaux. Le frottoir est un petit sac rempli de crin ou de bourre, & couvert de velours d’un côté & de drap de l’autre. Voyez Chapeau & Chapelier, & les Planches du Chapelier.

* Frottoir, terme de Corderie, est une planche d’un pouce & demi d’épaisseur, solidement attachée sur la même table où sont les peignes. Cette planche est percée dans le milieu d’un trou de trois ou quatre pouces de diametre, & sa face supérieure est tellement travaillée, qu’elle semble couverte d’éminences taillées en pointes de diamant.

Quand on veut se servir de cet instrument, on passe la poignée de chanvre par le trou qui est au milieu ; on retient avec la main gauche le gros bout de la poignée qui est sous la planche, pendant qu’avec la main droite on frotte le milieu sur les crenelures de la planche ; ce qui affine le chanvre plus que la préparation qu’on lui donne sur le fer : mais cette opération le mêle davantage, & occasionne plus de déchet.

* Frottoir, en terme d’Epinglier, c’est une espece de coffret de bois, dans lequel on entonne, pour ainsi dire, les épingles pour les sécher avec le son. Elle est suspendue sur deux montans ; on la tourne avec deux manivelles. Voyez Secher, & les Planches de l’Epinglier.

Frottoir, chez les Formiers, voyez Baton, & la fig. prem. Pl. du Cordonnier-Bottier.

Frottoir, terme de Perruquier, est un linge que les Barbiers mettent sur l’épaule de la personne qu’ils rasent, & dont ils se servent pour essuyer leur rasoir, à mesure qu’il est chargé du poil coupé mêlé avec le savon.

Frottoir, outil de Relieur ; il doit être de fer mince par les deux bouts, & épais dans le milieu ou la poignée ; il en faut pour les petits volumes & pour les gros. On l’appuie sur le dos des livres, lorsque la colle est seche, & sert à en ôter les inégalités pour que le veau n’ait rien qui lui fasse faire la grimace. L’ouvrier le tient à deux mains, & doit prendre garde de bien arrondir le dos, de ne point épater les têtes, ni pincer les queues, ni déchirer le parchemin. Voyez Pl. prem. de la Relieure, fig. N.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « frottoir »

Du verbe frotter avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frottoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frottoir frɔtwar

Évolution historique de l’usage du mot « frottoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frottoir »

  •  « Depuis le dernier EP et l’ajout de Gregory (Fitzgerald) aux drums, on a migré vers un son un peu plus rock, plus électrique qu’avant. C’est plus zydeco aussi parce qu’on a vraiment la formule plus traditionnelle d’un groupe de zydeco : drums, basse, guitare, accordéon et frottoir », ajoute Vincent Fillion, guitariste.  Le Journal de Montréal, Le Winston Band: musique de Louisiane et... bons grillons! | JDM
  • La planche à laver comme instrument de musique, « en Louisiane, ils appellent ça un frottoir », dit Hert LeBlanc. Radio-Canada.ca, CMA : la tradition du frolic acadien ravivée à Memramcook | Congrès mondial acadien 2019 | Radio-Canada.ca
  • Tout au sud du delta du Mississippi, au coeur du pays cajun. Ici, les habitants, dont certains parlent toujours l'ancien français, vous invitent à leur table pour déguster des écrevisses à l'étouffée avec leur roux, leurs épices et ses okras, ou un jambalaya, un mélange de saucisses et de fruits de mer à base de riz. Ils vous emmènent danser sur le plancher vermoulu d'un ancien saloon au son du violon, de l'accordéon, de l'harmonica et du frottoir, un drôle d'instrument tiré de la planche à laver, que le musicien tient verticalement sur sa poitrine pour y faire glisser ses doigts. Cette Amérique française perdure, de l'embouchure du Mississippi jusqu'à Saint Louis.  LExpress.fr, Balade le long du Mississippi - L'Express

Images d'illustration du mot « frottoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frottoir »

Langue Traduction
Anglais rubbing
Espagnol frotamiento
Italien sfregamento
Allemand reiben
Chinois
Arabe فرك
Portugais fricção
Russe натирание
Japonais こする
Basque igurzten
Corse frebba
Source : Google Translate API

Synonymes de « frottoir »

Source : synonymes de frottoir sur lebonsynonyme.fr

Frottoir

Retour au sommaire ➦

Partager