La langue française

Friquet

Sommaire

  • Définitions du mot friquet
  • Étymologie de « friquet »
  • Phonétique de « friquet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « friquet »
  • Citations contenant le mot « friquet »
  • Images d'illustration du mot « friquet »
  • Traductions du mot « friquet »
  • Synonymes de « friquet »

Définitions du mot « friquet »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIQUET, subst. masc.

A.− Moineau de petite taille, d'une grande vivacité. Des phalanges de friquets arrivaient des champs en dansant en l'air comme des bouffées de fumée (Musset, Hist. merle bl.,1842, p. 64).Le friquet fit un bond de poupée désossée (...) s'affala dans l'herbe (Fallet, Banl. sud-est,1947, p. 313).
B.− Arg. Mouchard, spéc. dans une prison. La direction s'arrange toujours pour avoir un ou deux friquets par atelier (Simonin, Pt Simonin ill.,1957, p. 149).
Prononc. et Orth. : [fʀikε]. Des friquets alertes [-kεza-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1555 « sorte de moineau » (Belon, Histoire de la nature des oyseaux, p. 363). 2. 1832-36 « indicateur de police » (Chanson de détenus de Bicêtre, d'apr. Vidocq, Voleurs, II, p. 184). Emploi subst. de l'anc. adj. friquet « élégant, pimpant, sémillant » (1280, Clef d'Amour, 1496 ds T.-L.), dér. de frique (s.v. frisque); suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 7. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 643. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 107; Sources t. 1 1972 [1925], p. 86, 87; t. 2 1972 [1925], p. 44, 65.

Wiktionnaire

Nom commun

friquet \fʁi.kɛ\ masculin (pour la femelle on dit : friquette)

  1. (Ornithologie) Synonyme de moineau friquet.
    • Le moineau friquet préfère le calme de la campagne, les bois ou encore les parcs boisés. Par rapport au moineau domestique, le friquet consomme plus d’insectes et moins de céréales. — (www.commentfaiton.com, Comment différencier un moineau friquet d’un moineau domestique ?, 2008.)
    • C’était Hippolyte qui était chargé spécialement de donner du grain à mon friquet et de nettoyer la cage. Un jour, je trouvai la cage ouverte et mon friquet disparu. — (Alexandre Dumas, Mes mémoires, Volumes 1 à 2, 1865.)
    • On voit ici que ces friquets ou cette espèce de passereaux morts absorbent le gaz oxygène, mais on est bien étonné quand on voit combien les grenouilles en absorbent davantage.— (Jean Senebier, Lazzaro Spallanzani, Rapports de l’air avec les êtres organisés ou Traités de l’action du poumon et de la peau des animaux sur l’air, comme de celle des plantes sur ce fluide, Volume 2, 1807.)
  2. (Cuisine) Sorte d’écumoire, ou de grille, utilisée pour déposer et retirer la friture de l’huile.
    • Dans la cuisine voisine, s’entassait une rutilante batterie de cuivre : bassines, mazarines, poêles, poêlons, coquemards, friquets, etc. — (Camille Gabet, La naissance de Rochefort sous Louis XIV, 1666-1715: une ville nouvelle et ses habitants au Grand Siècle, 1985.)
    • Ensuite, on plonge les merveilles en pleine friture en faisant attention qu’elles ne collent pas les unes aux autres. On les retourne à mi-cuisson à l’aide du friquet puis, toujours à l’aide du friquet, on les dépose sur du papier absorbant.— (Le blog de Eve Océane , Les merveilles de ma grand-mère, 2013.)
    • La sardine en est alors retirée, lavée à l’eau fraîche et rangée sur des clisses pour les faire sécher. Ceci fait, on les met sur un treillis en fil de fer qu’on appelle friquet, qu’on porte à la cuisine et qu’on plonge dans de l’huile d’olives bouillante.— (Journal d'hygiène: Climatologie. Stations hivernales et maritimes, eaux minérales, épidémiologie, 1885.)
  3. (Argot) Mouchard, agent de police.
    • Ah bah! dit Biaise le Petit-Christ, c’est probablement un friquet qui a conçu le projet de voir de ses propres yeux ce qui se passe ici: ainsi c’est partie remise. Quoi qu’il eu soit, ajouta-t-il, nous n’avons pas de temps à perdre; enlevez le gré , le pot et les frusquins du sinve qui s’est esgaré avec les miens, le reste me regarde. — (François Vidocq, Les vrais mystères de Paris , 1876.)
    • Je suis persuadé que flic, flique, fligue, sont des altérations de friquet, terme injurieux par lequel on désigne, encore aujourd’hui, les mouchards. — (Francisque Michel, Etudes de philologie comparée sur l’argot et sur les idiomes analogues parlés en Europa et en Asie, 1856.)
  4. (Désuet) Jeune homme coquet et éveillé. masculin (pour une femme on dit : friquette)
    • Que se passa-t-il alors ? Basset, le vieillard vénérable, et son ambitieuse moitié trouvèrent-ils pour leur gentil friquet un parti plus avantageux ? Reçurent-ils de fâcheux renseignements sur le séducteur de tant d’innocences ? On peut le supposer, car tout fut rompu.— (Gilbert-Augustin Thierry, Conspirateurs et gens de police : la mystérieuse affaire Donnadieu, 1909.)
    • « Au moins, était-il jeune et gentil ce pierrot-là, monsieur ? »
      « II était jeune, oui ; c’était un friquet. Pour gentil… est-ce qu’on est jamais bien avec un serre-tête ?... Cependant, celui-ci n’avait plus de blanc sur la figure. Il s’était débarbouillé probablement! »
      « En voilà assez, monsieur! » s'écrie madame Repiqué « vous n’avez pas besoin d'entretenir ces demoiselles de vos visions. »
      — (Charles-Paul de Kock, La dame aux trois corsets, 1884.)

Nom commun

friquet \Prononciation ?\ masculin

  1. Écumoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIQUET. n. m.
Variété de moineau de la petite espèce et très remuant.

Littré (1872-1877)

FRIQUET (fri-kè ; le t ne se lie pas dans la conversation ; au pluriel, l's se lie : des fri-kè-z alertes ; friquets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m.
  • Nom d'une espèce de moineau. Le friquet, quoique plus remuant, est cependant moins pétulant, moins familier, moins gourmand que le moineau, Buffon, Ois. t. VI, p. 234, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « friquet »

Friquet, jeune garçon éveillé, dans le dictionnaire de l'Académie de 1696 ; du radical fric, qui est dans l'ancien français frique, prov. fric, vif, alerte, et qui vient du germanique : goth. friks ; anglo-saxon, frec, vif, hardi ; allem. mod. frech.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1555)[1] Substantivement, de l’ancien français friquet (« élégant, pimpant, sémillant ») (1280), adjectif construit avec le nom frique et le suffixe -et [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « friquet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friquet frikɛ

Évolution historique de l’usage du mot « friquet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friquet »

  • Le Groupe ornithologique des Deux-Sèvres lance une collecte participative pour sauver le moineau friquet, un oiseau en danger d'extinction. La population de cette espèce d'oiseau a chuté de 60% ces dernières années. France 3 Nouvelle-Aquitaine, En période de confinement, pourquoi ne pas prendre le temps de sauver les derniers moineaux friquets ?
  • Les moineaux domestique et friquet sont les espèces les plus fréquentes. Tous deux sont petits et ne pèsent pas plus de 40 g. La calotte du moineau friquet est marron alors que celle du domestique est grise. midilibre.fr, Hérault : les moineaux, des oiseaux de moins en moins communs - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « friquet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « friquet »

Langue Traduction
Anglais friquet
Espagnol friquet
Italien friquet
Allemand frikett
Chinois ique
Arabe فريكيت
Portugais friquete
Russe friquet
Japonais フリーク
Basque friquet
Corse frischettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « friquet »

Source : synonymes de friquet sur lebonsynonyme.fr
Partager