La langue française

Friable

Définitions du mot « friable »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIABLE, adj.

[En parlant d'une matière] Qui se désagrège facilement en poudre, en poussière. Les pierres calcinées sont friables (Ac.).L'humidité avait rendu ce plâtre friable (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 174):
Après quoi viendront les champs, plus bas, en terre douce, friable, obéissant à l'instrument, qui s'émiette et se pulvérise, où les fumiers et les engrais se mêlent et se dissolvent entièrement. C'est le secret de leur action. Nos pères le savaient. Ils s'attachaient à l'ameublissement. N'ayant ni rouleau émotteur, ni canadienne pour réduire en poudre le sol, ils employaient une charrue... Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 160.
PATHOL. [En parlant d'un tissu] Dont les éléments ont perdu leur cohésion, rendant l'écrasement facile. Foie (...) présentant un tissu décoloré, graisseux, très friable (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 346).
Prononc. et Orth. : [fʀijabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1535 (J. Canappe, 6eLivre de la méthode thérapeutique, p. 96 ds Fr. mod. t. 19, p. 200). Empr. au lat. imp. friabilis « qui se rompt facilement ». Fréq. abs. littér. : 72.
DÉR.
Friabilité, subst. fém.Caractère d'une matière friable. La diaphanéité ou la dureté du diamant, avec lesquelles contrastent d'une façon si étrange l'opacité et la friabilité du charbon (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 176).Le charbon de bois tout venant présente, pour l'emploi au gazogène, d'assez gros inconvénients qui sont : d'abord la nécessité de le concasser pour le calibrer (...); ensuite sa friabilité qui entraîne sa pulvérisation partielle pendant les manipulations (Dupont, Bois carburant,1941, p. 40).Pathol. Caractère d'un tissu friable. La friabilité du tissu laisse le doigt le pénétrer et former des cavités que le pus vient remplir (Macaigne dsNouv. Traité Méd.,fasc. 1, 1926, p. 347). [fʀijabilite]. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1641 (E. de Clave (Nouvelle lumière philosophique des vrais... elemens de nature) ds Delb. Rec. ds DG); de friable (d'apr. le rad. lat.), suff. -ité*.

Wiktionnaire

Adjectif

friable \fʁi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut aisément être réduit en poudre.
    • Le marbre des guéridons portait aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le sel est friable.
    • Les pierres calcinées sont friables.
  2. (Figuré) Qui paraît cassant ou fragile.
    • L’attitude qu’avait prise la jeune femme l’y aida. Elle avait infléchi vers lui ses épaules nues et friables, son cou fragile, innocent, désarmé. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 188)
  3. (Médecine) Tissu qui a perdu sa cohésion et s’écrase facilement.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Mathématiques) Se dit d’un nombre entier dont tous les diviseurs premiers sont petits, par rapport à une borne donnée.
    • 720 est un nombre 5-friable.
    • Entier friable.

Adjectif

friable \ˈfɹaɪəbl̩\

  1. Friable, cassant.
    • Spiders had woven their vague trapezes between the friable heads of dead peonies in enormous glass jars streaked with tide marks where the water had evaporated long ago. — (Angela Carter, The Passion of New Eve, 1977)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIABLE. adj. des deux genres
. Qui peut aisément être réduit en poudre. Le sel est friable. Les pierres calcinées sont friables.

Littré (1872-1877)

FRIABLE (fri-a-bl') adj.
  • Qui est susceptible de se réduire en menus fragments, ou, sous l'influence d'un choc, même léger, en poudre grossière. Les laves poreuses se réduisent en sable et en poussière ; les matières qui ont subi une forte calcination sans se fondre, deviennent friables et forment une excellente pouzzolane, Buffon, Min. t. III, p. 144. dans POUGENS. Les ailes des abeilles, comme celles de toutes les mouches, sont d'une substance un peu friable, et qui n'est pas susceptible d'une grande extension, Bonnet, 1er Mém. abeilles.

HISTORIQUE

XVIe s. Lesquelles matieres entremeslées rendent le metal impur, aigre et friable, Palissy, 362.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FRIABLE, adj. (Physiq.) se dit des corps tendres & fragiles, qui se divisent ou qui se réduisent aisément en poudre entre les doigts ; ce qui vient de la cohésion des parties, qui est si petite, qu’elle ne s’oppose que très-foiblement à leur desunion : telle est la pierre-ponce, le plâtre, & généralement toutes les pierres calcinées, l’alun brûlé, &c. Voyez Cohésion. Chambers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « friable »

Lat. friabilis, de friare, réduire en morceaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »). Le terme en mathématique est proposé par Jacques Balazard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « friable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friable frijabl

Évolution historique de l’usage du mot « friable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friable »

  • Un mariage solide est une entreprise bien friable. De Alexandre Jardin / Mademoiselle Liberté
  • De la matière friable que peut-on retenir ? Rien, si ce n'est la beauté. Aussi doivent nous suffire les fleurs des cerisiers et les chrysanthèmes et la pleine lune. De Czeslaw Milosz / Rien de plus
  • Avec les insomnies, on peut faire des bouquets noirs de grandes fleurs friables et crissantes comme le sable sous les dents. De Jean-Claude Pirotte / La Pluie à Rethel
  • "Un ongle recouvert de vernis est un ongle confiné : il ne voit pas la lumière et n’est pas aéré, donc il jaunit. Il devient donc friable, des mycoses peuvent également apparaître. Dans l’idéal, il faut retirer le vernis après une semaine", a poursuivi Djamel Bouhabib. Europe 1, Quatre conseils pour prendre soin de ses pieds
  • Lorsque j'observe les photos du glissement de terrain et de la coulée de boue d'Anyama qui ont occasionné la mort d'au moins 13 personnes parmi lesquelles se trouvent des enfants, une question me revient de façon obsessionnelle : que font ces rails à cet endroit où le sol est si argileux et friable ? , Drame d'Anyama: "Que les victimes poursuivent Bolloré" (Olivier Grah)
  • Il s’agit d’un tuyau d’évacuation en amiante-ciment qui n’est pas à l’air libre, pas friable. Mais cela n’a pas échappé à l’inspection du travail. L’entreprise de travaux publics s’y est donc conformée. « Les ouvriers ont sur leur tenue des petits capteurs examinés chaque jour pour voir s’ils sont au contact d’une pollution ». L'Essor Savoyard, (VIDEO) Encore 400 tonnes de gravats à extraire de la mairie d’Annecy - L'Essor Savoyard

Traductions du mot « friable »

Langue Traduction
Anglais friable
Espagnol friable
Italien friabile
Allemand bröckelig
Chinois 易碎
Arabe هش
Portugais friável
Russe рыхлый
Japonais もろい
Basque friable
Corse friable
Source : Google Translate API

Synonymes de « friable »

Source : synonymes de friable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « friable »

Friable

Retour au sommaire ➦

Partager