La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fraternisation »

Fraternisation

[fratɛrnizasjɔ̃]
Ecouter

Définitions de « fraternisation »

Fraternisation - Nom commun

  • Action de nouer des liens d'amitié ou de solidarité.

    Ils se montrèrent timides même, et il fallut des présents, de bons services, une fraternisation quotidienne, un long commerce d’amitiés, pour les acclimater à bord.
    — Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant
  • Concordance fraternelle entre individus ou groupes.

    Les chinois, les arabes, les habitants de l’Inde, de l’Égypte, les Hottentots, les Indiens, les Lapons, et mille autres peuples et peuplades attestent cette malédiction jetée sur tout ce qui s’isole, sur tout ce qui ne coopère pas à la fraternisation universelle.
    — Auguste Beauchery, Économie sociale de P. J. Proudhon

Expressions liées

  • La fraternisation des combattants, des troupes

Étymologie de « fraternisation »

Dérivé du mot fraterniser avec le suffixe -ation.

Usage du mot « fraternisation »

Évolution historique de l’usage du mot « fraternisation » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « fraternisation » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « fraternisation »

Antonymes de « fraternisation »

Citations contenant le mot « fraternisation »

  • Au milieu de ce chaos, certaines villes ont fait exception, et plusieurs images de fraternisation entre forces de l'ordre et manifestant.es ont fait le tour des réseaux sociaux, comme ici la cheffe de la police d'Atlanta, Erika Shields, en conversation avec des manifestantes dans la rue:
    Slate.fr — Mort de George Floyd: des scènes de fraternisation entre policiers et manifestants | Slate.fr
  • Dans la capitale des Flandres, mêmes signes de fraternisation :
    POSITIVR — VIDÉO. À Lille et à Nîmes, des soignants en colère sont applaudis par la police
  • Une communion qui ignore la séparation entre sexes, entre générations et autres faux clivages, quels qu’ils soient. Une belle démonstration populaire qui prouve que le vivre- ensemble est possible chez nous. Cette recherche de l’unité d’action des manifestants s’est exprimée de manière singulière à travers le mot d’ordre de fraternisation avec l’armée : «El djich chaab khaoua, khaoua !»
    El Watan — «Un peuple uni…» | El Watan
  • Impatience d’un membre, intérêt ou doctrine d’un autre membre, aspirations disjointes, tribalismes désirants : voici qu’une autre constitution, une Vème bis ou « remix », s’est façonnée de désir en désir, qui fait aujourd’hui la preuve palinodique de son impropriété à asseoir la fraternisation exigeante des membres d’un corps national qui pantelle et peste de panteler. À force de repeindre de Gaulle, on l’a assigné à ce musée du palimpseste où des formes estompées font le miel de la libre interprétation.
    Club de Mediapart — L'Affreux débat des mutités | Le Club de Mediapart
  • Cette fraternisation naissante se transforme même en alliance, lorsque les soldats français apprennent qu'une "très grande animosité existe entre Bavarois et Prussiens." Dans le camp français, ces mêmes Bavarois préviennent que les Prussiens vont attaquer dans la nuit. "Nous comptions passer une veillée de Noël bien tranquille : ah oui ! Nous avons été des dupes !", écrit Frédéric Branche.
    France 3 Hauts-de-France — En 1914, la trêve de Noël dans les tranchées de la Somme, où les soldats français fraternisaient avec les Allemands
  • Cette fraternisation a par la suite occasionné un échange de cadeaux, sous la forme de tabac, de sucreries ou d'alcool, avant de culminer en un match de soccer devenu légendaire. Ce dernier a même fait l'objet de reconstitutions historiques en 2014 à l'occasion du centenaire de l'événement.
    Radio-Canada — La « trêve » de Noël en 1914, une belle histoire de paix en temps de guerre | Radio-Canada
  • À plusieurs reprises, certains émeutiers utilisent justement l’uniforme de la milice – souvent un uniforme qu’ils ont eu quand ils appartenaient à la Garde, mais qu’ils ont ensuite quittée – pour faire croire que la Garde nationale fraternise, même quand ce n’est pas le cas. Il y a ainsi une sorte de « mise en scène » de la fraternisation par les insurgés. On en a plusieurs exemples lors de l’émeute de 1832. Car si des forces de l’ordre appelées à réprimer aperçoivent des Gardes nationaux en train de fraterniser, cela peut faire basculer d’autres compagnies.
    Basta! — « La fraternisation des forces de l’ordre avec les manifestants marque le passage d’une révolte à une révolution » - Basta!
  • Quelques mois après la sortie du film, on m'a demandé de réaliser un documentaire, afin d'authentifier les faits de fraternisation présentés dans le film. J'ai voulu retourner aux archives militaires pour filmer les preuves. A Vincennes, je fus accueilli par un jeune civil qui avait préparé tous les dossiers que j'avais consultés, avec quelques difficultés, treize ans auparavant. Il me demanda si je voulais voir d'autres choses.
    Le Monde.fr — Ces tranchées de la fraternité

Traductions du mot « fraternisation »

Langue Traduction
Anglais fraternization
Espagnol fraternización
Italien fraternizzazione
Allemand verbrüderung
Chinois 框架化
Arabe الأخوة
Portugais confraternização
Russe братание
Japonais 友愛
Basque fraternization
Corse fraternizazione
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.