La langue française

Forgeron

Sommaire

  • Définitions du mot forgeron
  • Étymologie de « forgeron »
  • Phonétique de « forgeron »
  • Évolution historique de l’usage du mot « forgeron »
  • Citations contenant le mot « forgeron »
  • Images d'illustration du mot « forgeron »
  • Traductions du mot « forgeron »
  • Synonymes de « forgeron »

Définitions du mot forgeron

Trésor de la Langue Française informatisé

FORGERON, subst. masc.

A.− [Correspond à forge A] Dans le domaine artisanal.Celui qui travaille à la forge et façonne (le fer) à l'aide du feu et du marteau. Un disque de fer rouge que le forgeron tire avec ses tenailles de la fournaise (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 56).On aurait dit un forgeron battant un fer chaud (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 286).Depuis longtemps le marteau du forgeron a cessé de frapper sur l'enclume (Bernanos, Mouchette,1937, p. 1270):
1. Il m'entretient d'un de ses amis, d'un simple forgeron, devenu le marteleur artiste du fer et qui fabrique à l'heure présente des feux en fer forgé représentant un rosier, en la légèreté, la souplesse, l'embuissonnement de l'arbuste. Savez-vous comment il devint artiste, l'homme qui forgeait des fers de cheval? Il aimait beaucoup sa mère et quand elle vint à mourir, il eut l'idée de forger, pour mettre sur sa tombe, un petit saule pleureur. Goncourt, Journal,1887, p. 722.
[Avec compl. prép. en] Une mansarde louée à Don José, qui s'était donné pour un ouvrier forgeron en voitures (Ponson du Terr., Rocambole,t. 4, 1859, p. 228).
P. métaph. L'Allemagne, si riche en idées, n'est pas une idée. C'est un forgeron d'idée (Michelet, Journal,1847, p. 670).Nous sommes les durs forgerons Des victoires impériales (Hugo, Légende,t. 3, 1877, p. 304).
Proverbe. C'est en forgeant qu'on devient forgeron (v. forger A).
[P. allus. à la myth. gréco-lat.] Voilà Vulcain patron des forgerons! (Flaub., Tentation,1856, p. 635).Alors Tubalcaïn, père des forgerons, Construisit une ville énorme et surhumaine (Hugo, Légende,t. 1, 1859, p. 49).
ETHNOL. [P. réf. aux pouvoirs magiques détenus par la caste des forgerons] Dans un grand nombre de tribus africaines, les forgerons descendent d'une autre race que le reste de la population (Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 295).
[En appos. avec valeur d'adj.] Il le recommandait à tous les maîtres forgerons comme un modèle (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 1, 1870, p. 375).Il n'a sur ses augustes traits aucun de ces tics qui habitent les traits des dieux forgerons ou poètes (Giraudoux, Amphitr.,1929, II, 5, p. 119).
B.− [Correspond à forge B] Dans le domaine industr.Ouvrier qui travaille à la fabrication des métaux :
2. Mais les crues, les maigres trop prononcés ou le gel paralysaient plusieurs mois par an le travail des forgerons. Enfin, ces derniers étaient peu nombreux : l'effectif ouvrier d'une forge était de 50 à 60 mineurs, charbonniers, voituriers, manœuvres − qui se louaient parfois avec leurs chevaux et leurs enfants pour quelques mois. Lesourd, Gérard, Hist. écon.,1968, p. 184.
Prononc. et Orth. : [fɔ ʀ ʒ ə ʀ ɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xives. (ms. de l'Ermitage) forjeron (G. de Coinci, Miracles, éd. A. Långfors, 926, p. 237). Dér. de forger*; suff. -on*. Fréq. abs. littér. : 328. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 244, b) 1 063; xxes. : a) 332, b) 416. Bbg. Quem. DDL t. 6, 13.

Wiktionnaire

Nom commun

forgeron \fɔʁ.ʒə.ʁɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : forgeronne)

  1. Ouvrier qui travaille le fer au marteau, après l’avoir fait chauffer à la forge. Il se dit principalement de ceux qui font les gros ouvrages de fer, comme barres, ancres, chaînes, instruments aratoires, etc.
    • Le forgeron qui doit battre le fer a la partie supérieure de son corps et les muscles des bras très-développés. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • À 10 heures j’avais trouvé un calfat, un charpentier et un forgeron, et les réparations commençaient. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • […] : les docteurs du Talmud ne donnaient-ils pas eux-mêmes l’exemple en exerçant, pour assurer leur gagne-pain, les métiers les plus humbles, tels que forgeron, ou savetier, ou fabricant d’épingles, etc. ? — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le forgeron, qui est aussi maréchal-ferrant, est un homme respecté du village. Il ferre les chevaux, répare les armures du seigneur. Il sait aussi redresser une faux ou fabriquer un soc de charrue, ces outils de fer si précieux. — (Coppin, Brigitte, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • Jean Robin (Ad. Sénégal) fut ainsi dépanné un jour par un forgeron maure (un mallem) « qui, alors que je me trouvais en panne dans un village de brousse, parce que la camionnette à gazogène (c'était pendant la guerre) avait un cylindre fendu, le répara à l'aide d'un morceau de théière en étain […]. » — (Bernard Viollier, Les conditions d'exercice du métier, dans La France d'outre-mer (1930-1960), sous la direction de Jean Clauzel, Karthala Éditions, 2003, page 96)
  2. (Héraldique) Meuble représentant un personnage exerçant le métier du même nom dans les armoiries. À rapprocher de batteur en grange, bûcheron, faucheur, meunier et vigneron.
    • De gueules au deux forgerons affrontés martelant avec leur dextre une pièce métallique tenue par une tenaille avec leur senestre sur une enclume, le tout d’argent posé sur une terrasse en fasce du même mouvant des flancs, à la bordure d’or, qui est de la commune de Naintré de la Vienne → voir illustration « armoiries avec 2 forgerons »

Adjectif

forgeron \fɔʁ.ʒə.ʁɔ̃\ masculin

  1. Relatif à Forges-sur-Meuse, commune française située dans le département de la Meuse.
  2. Relatif à La Forge, commune française située dans le département des Vosges.
  3. Relatif aux Forges, commune française située dans le département du Morbihan.
  4. Relatif aux Forges, commune française située dans le département des Vosges.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FORGERON. n. m.
Ouvrier qui travaille le fer au marteau, après l'avoir fait chauffer à la forge. Il se dit principalement de ceux qui font les gros ouvrages de fer, comme barres, ancres, chaînes, instruments aratoires, etc. Marteau, enclume, tablier de forgeron. Prov. et fig., C'est en forgeant qu'on devient forgeron, À force de s'exercer à quelque chose, on y devient habile.

Littré (1872-1877)

FORGERON (for-je-ron) s. m.
  • 1Celui qui travaille le fer à la forge et au marteau, et qui fait principalement les gros ouvrages en fer, barres, ancres, chaînes, instruments aratoires, etc. Le fils d'un forgeron né à Islèbe fut celui par qui commença la révolution [la réforme] ; c'était Martin Luther, moine augustin que ses supérieurs chargèrent de prêcher contre la marchandise qu'ils n'avaient pu vendre, Voltaire, Ann. Emp. Maximilien, 1518.

    Adj. Ouvrier, apprenti forgeron,

  • 2 Par extension, le propriétaire et surtout le directeur d'une ou de plusieurs forges, même lorsqu'il ne travaille pas lui-même le fer.
  • 3Nom vulgaire et spécifique du chétodon forgeron et du zée forgeron, appelé poisson Saint-Pierre par nos pêcheurs et dans les os duquel on trouve la figure des outils d'un forgeron.

    PROVERBE

    À forger, ou en forgeant on devient forgeron, c'est-à-dire à force de faire un métier on l'apprend.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FORGERON, s. m. on ne donne guere ce nom qu’aux Serruriers, Taillandiers, Couteliers, & quelques autres ouvriers qui travaillent le fer à la forge & au marteau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « forgeron »

(Siècle à préciser) Du verbe forger, qui vient du latin fabricare (« façonner, fabriquer »), et du suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « forgeron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
forgeron fɔrʒœrɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « forgeron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « forgeron »

  • C’est en forgeant qu’on devient forgeron. De Proverbe français
  • Le meilleur forgeron frappe quelquefois sur son pouce. De Proverbe néerlandais
  • Dans la maison du forgeron la broche est en bois. De Proverbe brésilien
  • Qui a peur des étincelles ne devient pas forgeron. De Proverbe allemand
  • Ce n'est pas en mangeant que l'on devient forgeron. Même si on ne veut pas devenir forgeron. De Francis Blanche
  • Les enfants du forgeron n'ont pas peur des étincelles. De Proverbe danois
  • C’est en forgeant qu’on devient forgeron, mais ce n’est pas en se noyant qu’on apprend à nager. De Claude Frisoni / Frisoni soit qui mal y pense
  • La mémoire familiale est donc surtout cristallisée sur Marambat, village natal du grand-père sénateur, qui s’enorgueillit d’avoir fourni deux maires à Vic-Fezensac, deux hommes qui étaient curieusement tous les deux fils de forgerons : le premier ayant été le colonel d’Empire Joseph Delom, le second donc, Marc Castex, fils d’Eloi Castex – un Poilu de 1914, mesurant 1m58 – dont le père, Paul Castex, était venu s’y marier avec la fille du forgeron du bourg, auquel il avait manifestement succédé. La revue française de Généalogie, Le casse-tête généalogique de Jean Castex
  • Parmi les incontournables du lieu, l’orpaillage, le four à pain, le forgeron du village, la forge à martinet, le maître verrier, le sabotier, la vannerie, les âges de la vie et l’école 1900. "Les visiteurs seront diffus, soit en plein air, soit dans les différents ateliers, tout est à voir, tout est à écouter. Les masques sont obligatoires dans les lieux fermés, il faudra respecter le sens de circulation. Tous les matins il y aura prise de température des animateurs", précise Mathieu Lagarde, le directeur. ladepeche.fr, Montgaillard. Les Forges de Pyrène rouvrent leurs portes demain - ladepeche.fr
  • Le proverbe empirique qui dit : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron" est un proverbe de vérité, car il est plutôt rare, en effet, qu'en forgeant, un forgeron devienne petit télégraphiste ou mannequin de haute-couture. De Pierre Dac
  • Je penses que c’est un bon métier mais difficile à exercer. Moi ça ne me dérange pas qu’il exerce ce métier de forgeron. Et ça lui permet de gagner quelque chose même si ce n’est pas grand-chose. Mais au moins il a une occupation, il peut gagner quelques sous et s’occuper de sa famille mais ça ne me gênera pas qu’il trouve quelqu’un d’autres pour lui succéder.  Mayotte la 1ère, Assani Mari, forgeron : une vie, un métier - Mayotte la 1ère
  • Sébastien Mathieu est un coutelier forgeron qui vient de s’installer à Lavardens. Installé depuis une quinzaine d’années à Bazian, il a décidé de changer d’environnement. Il a adressé à de nombreuses communes du Gers, sa volonté de les rejoindre, mais : "Personne ne m’a jamais répondu. La commune de Lavardens, la seule et rare, qui a proposé de m’accueillir dans ce local, qui appartient à la municipalité". ladepeche.fr, Lavardens. Sébastien Mathieu est installé en tant que forgeron-coutelier - ladepeche.fr
  • Une dizaine d’artisans, parmi les plus diplômés, vont se succèder pour dévoiler aux visiteurs leurs talents, mais aussi les faire participer. Ainsi les forgerons premiers dans la chaîne, s’attellent depuis le 8 juin à la fabrication des outils. Le Figaro.fr, Basilique Saint-Denis: des tailleurs de pierre et forgerons enseignent leur savoir-faire ancestral

Images d'illustration du mot « forgeron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « forgeron »

Langue Traduction
Portugais ferreiro
Anglais black-smith
Espagnol herrero
Italien nero-smith
Allemand schmied
Chinois 铁匠
Arabe بلاك سميث
Russe черно-кузнец
Japonais 鍛冶屋
Basque black-smith
Corse neru-smith
Source : Google Translate API

Synonymes de « forgeron »

Source : synonymes de forgeron sur lebonsynonyme.fr
Partager