La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faire du gringue »

Faire du gringue

Définitions de « faire du gringue »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

faire du gringue \fɛʁ dy ɡʁɛ̃ɡ\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier) Séduire.
    • Et puis il y a les femmes. La femme du consul du Brésil m’a fait du gringue pendant huit jours. — (Jean-Paul Sartre, Lettres au Castor, t. II, Paris, Gallimard, 1983, page 329)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « faire du gringue »

 Composé de faire et de gringue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faire du gringue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faire du gringue fɛr dy grɛ̃g

Évolution historique de l’usage du mot « faire du gringue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faire du gringue »

  • Au XVIe siècle, le grignon désignait dans certaines régions de France le pain. Cela donnera le quignon. Grigner, c’est faire du pain, et le premier à avoir utiliser ce champ lexical pour le transposer à l’univers de la séduction est le chansonnier réaliste Aristide Bruant. En 1901, ce dernier invente et popularise l’expression "faire du gringue" dans son dictionnaire de l’argot, où il écrit noir sur blanc cette formule. Il ajoute aussi "faire du plat", autre métaphore de séduction nourricière. Europe 1, À quand remonte l'expression "faire du gringue" ?
  • Que penser en effet de l'expression «cracher sa valda» qui dériva, selon la petite histoire, de la pastille pour la gorge qu'inventa le pharmacien Henri-Edmond Canonne, en 1904? Que dire par ailleurs de la formule «en deux coups de cuiller à pot» qui replonge ses locuteurs dans les prisons et casernes du début du XXe siècle? Qu'attendre enfin d'une locution comme «faire du gringue» qui trouverait son origine dans le terme médiéval «grignon», désignant à l'origine... la «croûte de pain»? LEFIGARO, Connaissez-vous ces expressions d'hier?
  • Vous apprécierez cette Vénus en Poissons, vous trouverez votre entourage plus gentil, plus attentionné ces jours-ci qu'auparavant. Si vous êtes à deux, votre partenaire sera un/e vrai complice, vous vous sentirez comme les deux doigts de la main. Seul ? Vous ne le serez pas, quelqu'un risque de vous faire du gringue. www.rtl.fr, L'horoscope du mardi 5 avril 2022
  • Il faut l’entendre faire du gringue à Isadora (une Noémie Lvovsky très fidèle à sa fantaisie habituelle), la pute qui rentre la seconde d’après dans le cadre, vêtue d’une fausse fourrure écarlate dont on craindrait d’approcher une flamme, mais malgré laquelle on n’est pas certain que Médéric, fou amoureux dès le premier regard, comprenne vraiment le métier de la dame. Il est gauche, mais sa détermination est si désarmante (en partie parce que lui, pour le coup, n’est pas désarçonné le moins du monde quand Isadora met les points sur les i quant à sa profession) qu’elle consent à un rendez-vous possiblement non-monnayé à l’hôtel sus-mentionné. Une manière de raconter le film serait de dire que notre doux clampin gardera irrémédiablement, tout du long, son désir sous le bras. Dans la chambre, une fois passé le barrage finalement assez conciliant de l’hôtelier et sa réceptionniste en classe de 3ème, alors que c’est Médéric qui se dévoue avec enthousiasme pour mettre les points sur les i d’Isadora, le cul mollement tourné vers le poste de télévision allumé tandis qu’il s’abouche à sa conquête hurlante (car la dame crie très fort quand elle exulte – même à l’église, découvrira-t-on par la suite), un flash d’information sur un attentat Place de Jaude met une fin brutale à l’échange univoque. Isadora déchante d’un coup d’un seul. Dans la foulée, son mari excessivement jaloux et colérique (mais néanmoins arrangeant par rapport à sa vocation tant que les horaires de travail sont respectés) vient la récupérer. Elle rend à notre héros malgré lui l’argent qu’il ne lui a pas donné pour faire bonne figure devant son époux, et laisse place à la rencontre suivante de Médéric. Culturopoing, Alain Guiraudie – « Viens je t’emmène » | Culturopoing

Images d'illustration du mot « faire du gringue »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Faire du gringue

Retour au sommaire ➦

Partager