La langue française

Fablier

Définitions du mot « fablier »

Trésor de la Langue Française informatisé

FABLIER, subst. masc.

A.− P. plaisant. Auteur de fables (désignait en particulier La Fontaine). Synon. usuel fabuliste.Le poète est un arbre (...) qui porte ses ouvrages comme ses fruits, comme le fablier portait ses fables (Hugo, Préf. Cromw.,1827, p. 27).Si La Fontaine est « le fablier », Victor Hugo est toute la forêt (Renard, Journal,1902, p. 734).
Péj. Personne qui donne pour historiques des faits inventés. Une de ces inventions de mélodrame avec lesquelles nos fabliers composent aujourd'hui la véridique histoire (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 163).
B.− Recueil de fables. Les enfants apporteront leur fablier à l'école (Ac.1932).Tout son fonds se compose de « chansonnier du premier âge », de « fablier du second âge » (Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 307).
Prononc. et Orth. : [fɑblije] ou [a]. Barbeau-Rodhe 1930 admet [a] ou [ɑ] parce que la syll. n'est plus sous l'accent. Cf. fable. Ds Ac. 1932. Étymol et Hist. 1. 1729 « auteur de fables » (D'Olivet, Hist. de l'Académie, II, 380 ds DG : Comme l'arbre qui porte des pommes est appelé pommier, elle [Mmede Bouillon] disait de M. de La Fontaine : « C'est un fablier », pour dire que ses fables naissaient d'elles-mêmes, dans son cerveau); 2. 1811 « recueil de fables » (supra B). Dér. de fable*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Darm. 1877, p. 109.

Wiktionnaire

Nom commun

fablier \fa.bli.je\ masculin (pour une femme on dit : fablière)

  1. Faiseur, faiseuse de fables.
    • Chaucer enfin, […], fut le traducteur du roman de la Rose, et, […], dans le conte où il a excellé, il se montra l'élève de Bocace, et, comme lui, des fabliers français dont il suit de plus près encore l'allure et le génie. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, Revue des Deux Mondes, 1833, tome 1.)
  2. Recueil de fables.
    • Les enfants apporteront en classe leur fablier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FABLIER. n. m.
Faiseur de fables. Ce mot a été appliqué à La Fontaine. Il désigne aussi un Recueil de fables. Les enfants apporteront en classe leur fablier.

Littré (1872-1877)

FABLIER (fa-bli-é) s. m.
  • 1Poëte, auteur de fables. Comme l'arbre qui porte des pommes est appelé pommier, elle [Mme de Bouillon] disait de M. de la Fontaine : c'est un fablier, pour dire que ses fables naissaient d'elles-mêmes dans son cerveau, et s'y trouvaient faites sans méditation de sa part ainsi que les pommes sur le pommier, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 331, dans POUGENS. Jadis, quand je traçai les lois du paysage, De notre aimable fablier [la Fontaine] Empruntant le simple langage…, Delille, Conversation, III.
  • 2Recueil de fables. Fablier de l'enfance.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fablier »

 Dérivé de fable avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fable. Bien que le latin ait fabularius, fablier a été fait directement de fable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fablier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fablier fablije

Évolution historique de l’usage du mot « fablier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fablier »

  • Au creux de l'après-midi, la classe de CM2, pourtant de taille modeste, était suffisamment grande cependant pour les 16 élèves entre lesquels les distances barrières avaient été respectées, et pour accueillir tous les adultes présents : outre le recteur, Marie-Hélène Aubry, inspectrice d'Académie de la Haute-Loire, Sylvia Crozemarie et Pierre Moulin, inspecteurs primaires, Jean-Paul Vigouroux, maire de la commune et son adjointe Raymonde Vidil. Sollicités avec élégance par leur maîtresse, les élèves ont fait preuve d'une grande pertinence dans les remarques qu'ils ont formulées à voix haute : ils savaient déjà que les Fables sont une « œuvre patrimoniale », qu'elle est l'œuvre d'un « fabuliste du temps du Roi Soleil », qu'elle contient une morale destinée à « corriger leurs comportements ». Gageons que de tels repères les inviteront à prendre beaucoup de plaisir à la lecture de leur fablier durant les vacances ; ils aborderont ainsi la classe de sixième dans les meilleures conditions. Une mise en voix de la fable « La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf », effectuée par plusieurs élèves, a suscité les félicitations du recteur. Il a voulu savoir aussi comment s'était effectué le retour progressif en classe dans l'école de Polignac ; de son point de vue, les effets ne pouvaient en être que bénéfiques pour tous. Il a informé l'assistance de la présence d'une « école ouverte » cet été sur tout le territoire national. Elle permettra aux familles qui le souhaitent d'inscrire leur enfant à des périodes de rattrapage, en réponse à la période de confinement. www.leveil.fr, Le recteur lance l’opération « Un livre pour les vacances » - Polignac (43770)
  • « Dans un petit meuble de la cuisine de mon enfance, au milieu des piles de torchons, il y avait un livre. Nous étions à Oyonnax (Ain), dans les années 1950. Ma mère, institutrice, s’y reportait régulièrement. C’était son “fablier” : les Fables de La Fontaine [1621-1695]. Nous l’ouvrions à tout moment, pour une image, un exemple, une morale. “Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés.” Il est dans ma mémoire. Disponible. Avec toujours la même adéquation, la même pertinence. Le Monde.fr, Guez, Manotti, Swift… Leur livre de chevet en temps de confinement
  • Dans tous ses films, la nature apporte à la fois sa permanence et sa substance. Ce seront ici des flamants roses, des chevaux, des paysages, des perles de rosée. La vie poursuit sa route mais les hommes livrent d’absurdes combats qui pervertissent les êtres et génèrent les douleurs et la mort. Les clairs-obscurs d’Irina Lubtchansky (fille du grand William et fidèle chef opératrice de Rabah Ameur-Zaïmeche mais aussi d’Arnaud Desplechin) renforcent ce fablier. L’allongement des focales pénètre les êtres. Africultures, Terminal Sud, de Rabah Ameur-Zaïmeche | Africultures

Traductions du mot « fablier »

Langue Traduction
Anglais fablier
Espagnol más fabuloso
Italien fablier
Allemand fablier
Chinois 工匠
Arabe أكثر روعة
Portugais mais fablier
Russe fablier
Japonais 製造業者
Basque fablier
Corse fablier
Source : Google Translate API

Synonymes de « fablier »

Source : synonymes de fablier sur lebonsynonyme.fr

Fablier

Retour au sommaire ➦

Partager