Établi : définition de établi


Établi : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTABLI, subst. masc.

A.− Table longue et étroite, recouverte d'un plateau épais, lourd et solidement fixé, sur laquelle travaillent certains ouvriers (menuisier, serrurier, etc.). Un vieux (...) menuisier de son état (...) se tenait toujours assis à sa porte tandis que les jeunes, ses fils, rabotaient aux établis (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 30).Le mouleur (...) se tient debout devant son établi. C'est une table qui porte, en avant, du sable fin, criblé (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 195).
B.− ,,Table large et haute, sur laquelle travaillent les tailleurs, les jambes croisées, et sur laquelle aussi ils coupent les étoffes et repassent les coutures`` (Jossier 1881; attesté ds Ac., Lar. Lang. fr.). Un ouvrier tailleur, à croupetons sur son établi, agitait (...) de longs ciseaux (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 22).
Prononc. et Orth. : [etabli]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. V. établir. Fréq. abs. littér. : 164.

ÉTABLI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de établir*.
II.− Emploi adj.
A.− [Correspond à établir I]
1. [En parlant d'un inanimé concr.] Qui est installé, fixé de manière stable. Les câbles [concentriques] (...) bien établis, donneraient toute garantie (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 648).
2. [En parlant d'un inanimé abstr.]
a) Qui a des bases solides, qui est sûr. La fortune du vieux passe pour considérable, une des plus notables de France, des plus sûrement établies (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 267).
b) Qui est en place, en vigueur. Gouvernement, pouvoir, régime établi. On est enclin [dans les pays germaniques] à respecter l'ordre établi (Taine, Philos. art,t. 2, 1865, p. 43).L'intérêt général recommandait l'opportunisme aux fidèles de l'église établie (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 75).
c) Qui est entré dans l'usage, qui est ancré dans les mœurs. Coutumes, préjugés établi(e)s. L'idée d'une mort conforme aux usages établis l'effrayait moins (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 284).Respectueuse et docile soumission aux principes établis (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 232).
3. [En parlant d'une pers.]
a) Vieilli. Qui est installé dans un lieu, en vue d'y séjourner pour une période relativement longue :
1. Il était convenu que Madeleine irait d'abord se fixer à Nièvres, puis qu'elle reviendrait achever l'hiver à Paris. Quant à nous, nous devions nous y rendre directement, de manière qu'elle nous y trouvât déjà établis et dans des habitudes de travail... Fromentin, Dominique,1863, p. 129.
b) Qui possède une bonne situation professionnelle, qui est bien installé dans la vie. Il est un homme établi, rangé, casé, renté, pour tout dire : bon à marier (France, Bonnard,1881, p. 313).Paulina était donc précédée dans la société par trois frères établis et riches qu'elle n'aimait point (Jouve, Paulina,1925, p. 22).
Les gens établis. Les gens occupant un rang élevé dans la hiérarchie sociale et qui profitent largement de l'ordre social en place. Après tout, les gens établis et moi, nous avons des intérêts communs. Je suis établi comme eux; il faut que cela dure (Renan, Drames philos.,Caliban, 1888, III, 3, p. 65).
B.− [Correspond à établir II; en parlant d'un inanimé abstr.]
1. Qui a fait l'objet d'une mise au point, qui a été obtenu par le calcul, la réflexion. Prix spécialement déterminé dans les barèmes établis (Nav. intér. Fr.,1952, p. 19):
2. Les élèves, aidés par leurs professeurs et leurs maîtres d'études, peuvent établir eux-mêmes le calendrier de leurs travaux. De toutes façons, comme en 6eet en 5e, l'emploi du temps établi sera finalement affiché et communiqué aux familles des externes. Encyclop. éduc.,1960, p. 132.
2. P. ext. Qui est démontré, prouvé. Voilà un point bien établi (Ac.1932).Quantité de résultats qui passaient pour établis ont cessé de le paraître (Sainte-Beuve, Cahiers,1869, p. 34).Un autre fait établi étaient l'augmentation de la température en profondeur (Furon, R. gén. sc.,t. 63, 1956, p. 37).
Fréq. abs. littér. : 3 670. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 450, b) 4 858; xxes. : a) 3 442, b) 4 577.

Établi : définition du Wiktionnaire

Adjectif

établi \e.ta.bli\

  1. Communément admis, ancré dans les mœurs.
    • Dans cette communauté, le baisemain est une coutume établie de longue date.
  2. Solide, stable.
    • Dans le milieu des affaires, il bénéficie d’une réputation bien établie.
  3. Prouvé, démontré.
    • C’est un fait établi que la Terre tourne autour du Soleil.
  4. En place.
    • La population de l’île s’est insurgée contre l’ordre établi.

Nom commun 1

établi \e.ta.bli\ masculin

  1. (Mobilier) Table destinée au bricolage ou à l’exercice de certains métiers manuels.
    • Continuellement forcé de se tenir courbé sur son établi et de se pencher du côté droit, afin de mettre sa meule en mouvement, le lapidaire, pour ainsi dire, pétrifié, ossifié dans cette position qu'il gardait douze à quinze heures par jour, s'était voûté et déjeté tout d'un côté. — (Eugène Sue, Les mystères de Paris, chap. 18 : Misère, dans les Œuvres illustrées d'Eugène Sue, Paris : au 27 rue Guénégaud, 1850, p. 116)
    • Sur l’établi du charpentier, un pied de chaise en réparation gisait à côté du ciseau qui ne l’avait qu’entamé […] — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Mobilier) Table sur laquelle les tailleurs s’assoient, les jambes croisées, pour travailler.
    • C’était l’heure où le Maître jouait de l’aiguille, assis sur son établi. — (Robert Louis Stevenson, Le Maître de Ballentrae)
    • Au lever du rideau , le Tailleur est seul occupé à travailler sur son établi; il va prés du berceau de son enfant, de l'autre côté du théâtre, et revient à son établi. — (« Mise en scène », de Les Chansons de Béranger, ou le Tailleur et la Fée, de Émile Vanderburch & Ferdinand Langlé, créé au Théâtre du Palais-Royal le 3 août 1831)

Nom commun 2

établi \e.ta.bli\ masculin (pour une femme on dit : établie)

  1. (Politique) Militant révolutionnaire qui s’installe comme ouvrier d'usine pour mener des luttes syndicales.
    • Les établis des années 1968 dont Marnix Dressen nous fait un portrait de groupe sont des étudiants et étudiantes issus de diverses organisations de la gauche extraparlementaire se réclamant du maoïsme, qui ont choisi de « s’établir » volontairement en usine. — (Michelle Zancarini-Fournel, « À propos des militants établis », dans Mouvements 2001/5 (n°18), p. 149)
    • Philippe Boisseau entre à Sciences-Po mais «claque la lourde» après quelques mois, […]. Il enchaîne les boulots, puis rentre dans l’usine Bosch de Saint-Ouen en 1975. La volonté est notamment politique : il fait partie des établis, qui entrent dans les usines par choix, pour faire avancer les idées révolutionnaires, un projet d’inspiration maoïste - lui se définit, aujourd’hui comme hier, «marxiste-léniniste». — (Damien Dole, « Philippe Boisseau, l’insurrection, il y tient », dans Libération n° 11740 du 28 février 2019 , p. 32)
    • Jean Stievenart, ouvrier métallurgiste dans la région lilloise, a rencontré un établi maoïste au moment de la formation professionnelle consécutive à son embauche, en 1970 : “On était en stage ensemble à l'école. On voyait qu'il avait des capacités intellectuelles supérieures aux nôtres; […].” — (Annie Collovald & Karel Yon, « Des ouvriers au centre de toutes les attentions », chap. 3 de Changer le monde, changer sa vie : Enquête sur les militantes et militants des années 1968 en France, sous la direction de Olivier Fillieule, Sophie Beroud, Thomas Hirsch, Camille Masclet & Isabelle Sommier, Éditions Actes Sud, 2018)

Forme de verbe

établi \e.ta.bli\

  1. Participe passé masculin singulier de établir.
    • Il avait établi le catalogue des champignons de toute la région, par aires géologiques préférentielles. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Établi : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTABLI. n. m.
Table étroite et longue, dont la planche de dessus est fort épaisse et sur laquelle les ouvriers de certains métiers posent ou fixent les ouvrages auxquels ils travaillent. L'établi d'un menuisier, d'un serrurier, d'un armurier. Il se dit aussi d'une Table sur laquelle les tailleurs s'asseyent, les jambes croisées, pour travailler.

Établi : définition du Littré (1872-1877)

ÉTABLI (é-ta-bli, blie) part. passé d'établir
  • 1Fixé et assis. Des fondements bien établis.

    Par extension. On ne reste point toute la journée établi sur une chaise, on se livre à des jeux d'exercice, on va, on vient, Rousseau, Lett. à d'Alemb. Imaginez-vous qu'elle est établie dans ma chambre, et qu'elle m'attend pour me prêcher, Genlis, Théât. d'éduc. Dangers du monde, III, 6.

    Fig. Afin que votre foi ne soit pas établie sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu, Sacy, Bible, St Paul, 1re ép. aux Cor. II, 5. Sur tant de fondements sa puissance établie Par vous-même aujourd'hui ne peut être affaiblie, Racine, Brit. III, 3. Sur d'éclatants succès ma puissance établie A fait jusqu'aux deux mers respecter Athalie, Racine, Ath. II, 5.

    Le gouvernement établi, le gouvernement qui, au moment où l'on parle, a le pouvoir.

  • 2Institué. Obéir aux puissances établies. Qu'il devait l'ordre et la protection à ce peuple, qu'étant établi pour le gouverner, il l'était aussi pour le secourir, et que la vie ne lui était pas plus précieuse que son devoir, Fléchier, duc de Montausier. On aime à établir ailleurs ce qu'on trouve établi chez soi, Montesquieu, Esp. XIX, 27.
  • 3Reçu, admis. Une croyance établie dans les esprits. Selon toutes les apparences, la pensée du poison était établie dans son esprit [de Madame] ; et, voyant que les remèdes avaient été inutiles, elle ne songeait plus à la vie, La Fayette, Hist. Henr. d'Ang. Œuvres, t. III, p. 175, dans POUGENS. Le témoignage de ceux qui croient une chose déjà établie n'a point de force pour l'appuyer ; mais le témoignage de ceux qui ne la croient pas a de la force pour la détruire, Fontenelle, Oracles, I, 8. Il est généralement établi chez ces peuples que les occupations sédentaires ne conviennent qu'aux femmes, Raynal, Hist. phil. XIII, 10.

    Étant établi que, admettant que, la persuasion étant que… Ils [les Romains] avaient porté les choses au point que les peuples étaient leurs sujets ; étant établi que c'était assez d'avoir ouï parler d'eux pour devoir leur être soumis, Montesquieu, Rom. 6.

  • 4Posé comme démontré. Des principes établis par une solide argumentation.

    Question bien, mal établie, question dont le sens est exactement, inexactement déterminé. Les questions bien établies sont des questions résolues, Condillac, Œuvres, t. III, p. 28, dans POUGENS.

  • 5Qui a du crédit, de la faveur. Être établi à la cour. Vous êtes trop bien établi dans mon cœur, Lesage, Turcaret, III, 6.

    Il se dit aussi de choses qui ont du crédit. Une réputation bien établie. La vérité est si obscurcie en ce temps et le mensonge si établi que…, Pascal, dans COUSIN.

  • 6Qui a une position fixe dans la société, une profession, un métier. Je suis jeune, établi, j'ai quelque rang, du bien, Dancourt, Mme Artus, I, 3. Il n'est pas permis [en Russie] à un bourgeois établi de passer dans un cloître, Voltaire, Charles XII, 1.

    Marié. Il est tout naturel, lorsque l'on est jolie, Jeune, de souhaiter de se voir établie, Collin D'Harleville, Optimiste, IV, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « établi »

Étymologie de établi - Wiktionnaire

De établir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « établi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
établi etabli play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « établi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « établi »

  • "Effectivement, il y a eu un début de contact et un début de dossier, a confirmé Dominique Debreyer, président de la DNACG ce samedi pour RMC Sport. Ils nous ont envoyé des éléments juridiques mais pas la totalité du dossier. Mais le contact a été établi." RMC SPORT, Béziers: contact établi entre la DNACG et les repreneurs émiratis
  • Le classement est normalement établi sur base des 18 meilleurs résultats obtenus par un joueur au cours des 52 dernières semaines (12 mois). Il sera à l'avenir calculé sur une période de 22 mois (mars 2019 - décembre 2020). Les résultats d'un même tournoi ne pourront pas être pris en compte à deux reprises parmi les 18 résultats. Les résultats retenus en 2020 seront conservés soit pendant 52 semaines, soit jusqu'au déroulement du même tournoi en 2021 selon le cas qui se présentera le premier. RTL sport, Le nouveau classement mondial du tennis masculin sera établi sur 22 mois - RTL sport
  • Un périmètre de sécurité a été établi par les forces de l’ordre près de la digue La Semaine dans le Boulonnais, USBCO : le programme des matchs amicaux est établi
  • Teamgroup annonce avoir établi un nouveau record du monde sous Aida 64 Extreme en quad channel. L’entreprise a mobilisé un kit mémoire DDR4 XTREEM ARGB. Les quatre modules mémoire de 8 Go ont atteint une vitesse de lecture de 136 678 Mo/s et une vitesse d’écriture de 104 643 Mo/s. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, TeamGroup établit un record avec de la mémoire quad channel : 136 678 Mo/s en lecture et 104 643 Mo/s en écriture
  • Le prix du panier de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’est établi lundi à 43,54 dollars le baril, contre 42,93 dollars vendredi, selon les données de l’Organisation pétrolière publiées hier sur son site web. El Watan, Pétrole : Le prix moyen du panier de l’Opep établi à 43,54 dollars | El Watan
  • Voici les caractéristiques de cette perceuse d’établi Lidl : Magazine de l'économie, Perceuse colonne LIDL d'établi à 59,99 euros - Mag Eco.
  • Que ce soit par plaisir ou par nécessité, le bricolage est une activité que nous sommes quasiment tous amenés à pratiquer un jour dans notre vie. Une planche à scier, une autre à poncer, une porte de placard à peindre, un meuble à fabriquer… Les possibilités sont très nombreuses et concernent toutes les pièces de la maison, et même l'extérieur si on a la chance d'ne avoir un. Si vous voulez bricoler comme il se doit, vous aurez besoin d'un établi. La bonne nouvelle ? Ce meuble se décline sous divers formats, matières et agencements pour s'adapter à chacun. De l'établi pliant, à l'établi en bois, en passant par l'établi en métal de mécanicien, vous êtes certain(e) de trouver celui qu'il vous faut et qui vous permettra de mener à bien votre projet de bricolage. Si vous avez besoin d'un peu d'inspiration, voici une sélection de plusieurs établis pour votre atelier. Marques, pris, options, matériaux… Découvrez ce qui existe sur le marché et faites votre choix. leparisien.fr, Comment bien choisir un établi pour son atelier ? - Le Parisien
  • Par l’union, les petits établissements s’accroissent ; par la discorde, les plus grands se renversent. De Sénèque
  • Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi. De Jean-Paul Sartre
  • L’hôpital est un établissement public où les malades ont leurs maux à dire. De Serge Mirjean
  • La justice est la sanction des injustices établies. De Anatole France / Crainquebille
  • Etre établi dans la modération donne une bonne énergie de vie. De Yoga Sutra
  • C'est par la violence que l'on doit établir la liberté. De Jean-Paul Marat
  • Les moeurs et les manières sont des usages que les lois n'ont point établis, ou n'ont pu, ou n'ont pas voulu établir. De Montesquieu / De l'esprit des lois
  • La littérature ne modifie pas l'ordre établi, mais les hommes qui établissent cet ordre. De Ilya Ehrenbourg / A la rencontre de Tchekhov
  • Pour s'établir dans le monde on fait tout ce que l'on peut pour y paraître établi. De François de La Rochefoucauld

Traductions du mot « établi »

Langue Traduction
Corse stabilitu
Basque ezarri
Japonais 設立
Russe установленный
Portugais estabelecido
Arabe أنشئت
Chinois 已建立
Allemand etabliert
Italien stabilito
Espagnol establecido
Anglais established
Source : Google Translate API

Synonymes de « établi »

Source : synonymes de établi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « établi »


Mots similaires