La langue française

Essarter

Sommaire

  • Définitions du mot essarter
  • Étymologie de « essarter »
  • Phonétique de « essarter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « essarter »
  • Citations contenant le mot « essarter »
  • Traductions du mot « essarter »
  • Synonymes de « essarter »

Définitions du mot essarter

Trésor de la Langue Française informatisé

ESSARTER, verbe trans.

AGRIC. Défricher une terre en arrachant et, éventuellement, en brûlant (les arbres et les broussailles avec les souches et les racines). Mais si, à l'exemple de tous les nouveaux colons, nous avons commencé par essarter des épines, aujourd'hui nous cueillons des fleurs et des fruits (Crèvecœur, Voyage,t. 1, 1801, p. 82):
À l'époque franque on essarta partiellement cette vaste forêt pour y installer la ferme qui devint le berceau de Gérouville... L'Hist. et ses méth.,1961, p. 716.
Vx. Essarter des bois. ,,Les éclaircir en arrachant les sous-bois et les épines`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [esaʀte], (j')essarte [esaʀt]. [εsaʀte] ds Fér. Crit. 1787, Land. 1834, Littré et à titre de var. ds Warn. 1968. Cf. essai. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1172 « défricher » (Ch. de Troyes, Chevalier au lion, éd. M. Roques, 2833). Dér. de essart*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Verbe

essarter \ɛ.saʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Exploitation forestière) (Agriculture) Défricher, en arrachant les arbres, les broussailles et les racines en vue d’une mise en culture ou d’un renouvellement complet.
    • Mais quels obstacles à la surface du sol, et quel travail il aurait fallu pour l’essarter, pour le dégager des orties et des ronces, pour se garantir contre ces milliers d’échardes que le plus léger attouchement leur arrache ! — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESSARTER. v. tr.
Défricher en arrachant les bois, les épines. Faire essarter un arpent de bois. Essarter un taillis, Le mettre en culture après une coupe en arrachant les souches, racines, etc.

Littré (1872-1877)

ESSARTER (è-sar-té) v. a.
  • 1Arracher le bois, les épines d'une terre pour la défricher.
  • 2Essarter des bois, les éclaircir en arrachant les sous-bois et les épines.

HISTORIQUE

XIIIe s. …S'il y a vignes, il ne les doit pas essarter, ne laissier gastes sans feture, Beaumanoir, XV, 12. Ne nus [nul] plus grans biens ne pot estre en bailli, que d'essarter les malvès hons des bons, par radeur [roideur] de justice, Beaumanoir, XV, 18.

XVIe s. Ainsi comme le laboureur quand il veult essarter et arracher quelque plante sauvage qui ne porte point du fruict, mettant à bon esciant la marre tout du premier coup dedans la terre, il en couppe les racines, ou, en approchant le feu, il la brusle, Amyot, Mauv. honte, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESSARTER, (Jard.) Voyez Défricher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « essarter »

Wallon, sarté, écobuer ; Berry, esserter ; génev. essartir, esserter ; bourguig. essatai, déchirer ; bas-lat. exartare, du verbe fictif exsarritare, de ex, et sarrire, sarcler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De essart.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essarter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essarter ɛsarte

Évolution historique de l’usage du mot « essarter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essarter »

  • Alors que les Stéphanois semblent, pour l’heure, essarter sereinement leur route pour l’accession en Nationale 3 (un point d’avance sur Toulouse Métropole et deux sur Narbonne en cas de succès ce soir à Revel en match en retard), cette décision interroge. Mais pas tant que cela à écouter les deux protagonistes. " C’était inéluctable ", tranchent Ronnie Chaine et Raphaël Girardot. Ce dernier avouant une forme de dégradation progressive dans ses relations avec son président. " Je crois en mes méthodes qui ont fait leurs preuves. C’est dommage de couper cet élan car avec Cédric (Atségou, son adjoint), nous allions entamer la deuxième phase de notre plan, à savoir amener davantage de panache après avoir posé les bases sur la phase aller. Mais voilà, Ronnie, dont je loue par ailleurs le travail à la tête du club, a en a décidé autrement. Je l’accepte. Je ne peux concevoir la moindre intervention dans mes choix sportifs. L’équité et la justice entre mes joueurs sont des notions non négociables. Pourtant Ronnie et moi avions les mêmes objectifs, faire grandir St-Estève, un club où il fait vraiment bon vivre. Mais nous n’avons pas été assez intelligents pour mettre de l’eau dans notre vin. Et l’un et l’autre ". lindependant.fr, Saint-Estève se sépare de Raphaël Girardot : "C’était inéluctable" - lindependant.fr
  • A cette époque, la viticulture se pratique sans doute sur tout le Plateau, ainsi que dans les vallées alpines. Des abbayes et des seigneurs fonciers laïques l’encouragent. Les cisterciens sont les premiers à essarter le coteau dont la pente ne permet pas une exploitation agricole. Ils l’aménagent en terrasses artificielles vouées à la culture de la vigne. Un travail pénible et de longue haleine, approprié à la persévérance des moines. Mis bout à bout, les murs de vignes de Lavaux s’étendraient sur une longueur de 400 km. cath.ch, Le clos des moines de Lavaux (1/8) – Portail catholique suisse
  • Délicieuses heures passées à écouter Jamy Delrieu, intarissable conteur d'étoiles… Bien au-delà de son sens pédagogique indéniable, c'est au charme de sa voix céleste et de son esprit facétieux qu'ont succombé plus de 150 personnes installées sur le haut du village, dans un champ aimablement mis à disposition par Jean-Luc Savoldelli qui avait pris soin d'en essarter les blessantes éteules ! Ainsi, de son laser croisant bon nombre d'étoiles filantes, Jamy Delrieu nous traçait un chemin sidéral où, à chaque constellation, il accrochait magiquement une subtile légende venue de la nuit des temps. De son côté, le maire Jean-Michel Monmège n'avait rien négligé non plus à en juger par la qualité de l'accueil : boissons chaudes maison à volonté, dégustées aux accents ténus et harmonieux de l'orchestre de notre ami Frédéric Lorente ! Douceur… Paix… Amitié… Il est ainsi des parenthèses de pur bonheur où l'on souhaiterait que jamais le temps ne cessât de s'écouler… ladepeche.fr, Cenne-Monestiés. Féerie nocturne avec Jamy Delrieu - ladepeche.fr
  • «Nous rouvrons un chemin de randonnée depuis le ruisseau de Conné jusqu'à En Picaoucou». Sylvain Logeart, cofondateur de l'athlétic club des coteaux du Girou (ACCG), annonce ainsi l'objectif que s'est fixé la dizaine de membres de son association réunie vendredi matin à proximité d'En Simou, au cœur de la campagne verfeilloise. Après avoir essuyé des trombes d'eau, et à la faveur d'une éclaircie, tous ont coupé, tranché, taillé et essarter entre ronces et broussaille, les bottes plongées dans un mélange de boue et de feuilles mortes. ladepeche.fr, Verfeil. Ils entretiennent les chemins - ladepeche.fr
  • Les frères Lambrette, bûcherons de leur état, débarquent en gare de Brissoles, bourgade de l’est de la France. Joseph et Gustave ont quitté la Belgique pour découvrir leur récente acquisition : 40 hectares de bois, aux Breuillards, sur la commune de Chevricourt. Ils ont investi leurs modestes économies dans ce qui semble une bonne affaire, payée un quart au comptant et le solde en rente viagère versée à une veuve de 80 ans. Grâce à leur expérience et leur vigueur, ils pensent pouvoir abattre les arbres centenaires, négocier les grumes, essarter les terres, vendre les parcelles et dégager une somme rondelette. Cependant, ils redoutent une mauvaise surprise qui viendrait obérer la rentabilité précaire de leur projet. Les Breuillards recèlent-il autant d’arbres centenaires que promis par le notaire ? Y aura-t-il un chemin correct pour transporter les grumes ?    , Les Ensablés - Chroniques du lac : “La gerbe et le fagot”, d'André Devaux

Traductions du mot « essarter »

Langue Traduction
Anglais wipe out
Espagnol limpiar
Italien spazzar via
Allemand auslöschen
Chinois 抹除
Arabe إمسح
Portugais destrua
Russe уничтожать
Japonais 一掃する
Basque garbitu
Corse sguassà
Source : Google Translate API

Synonymes de « essarter »

Source : synonymes de essarter sur lebonsynonyme.fr
Partager