La langue française

Escoffier

Sommaire

  • Définitions du mot escoffier
  • Étymologie de « escoffier »
  • Phonétique de « escoffier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « escoffier »
  • Citations contenant le mot « escoffier »
  • Traductions du mot « escoffier »

Définitions du mot « escoffier »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCOFFIER, verbe trans.

Vulg., arg.
A.− ,,Voler`` (Esn. 1966). Songe que je m'en remets à toi qui es « fine comme l'ambre » pour l'escoffier au profit du susdit frère (Balzac, Corresp.,1819, p. 49).
B.− ,,Tuer`` (Esn. 1966). As-tu remarqué la gueule d'assassin (...) du camarade ministre (...) Ce doit être lui qui a fait escoffier ce malheureux Castaing (L. Daudet, Cœur brûlé,1929, p. 31).
Prononc. et Orth. : [εskɔfje]. Ds Ac. 1932, sous la forme escoffier (cf. aussi Littré, Guérin 1892, Rob., Lar. Lang. fr.). On rencontre escofier, voir DG, Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist. 1725 arg. coffier « tuer » (N. Grandval, Le Vice puni, p. 107); 1797 escoffier (P. Leclair, Hist. brig. et assass. Orgères, II-1-322, ro4, janvier 1797). Adaptation, avec changement de conjug., du prov. esco(u)fir « défaire, vaincre » (dep. av. 1391, Elucidari de las proprietatz ds Rayn., p. 277), d'un lat. vulg. *exconficere « détruire », dér. du lat. class. conficere « achever » (cf. confire; v. FEW t. 3, p. 280). L'ital. scuffiare « bâfrer » (Esn.) ou l'esp. escofiar « coiffer » (Dauzat, Ét. de ling. fr., pp. 272-273) ne conviennent pas du point de vue sémantique. Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 263, 272. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 238, 264, 270. − Sain. Lang. par. 1920, p. 510, 511. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 203; t. 2 1972 [1925], p. 294.

Wiktionnaire

Verbe

escoffier \ɛs.kɔ.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Tuer.
    • ... des pauvres gosses, tout débordants de vie, s'escoffiaient pour échapper à l'autorité familiale. — (Émile Pouget, Almanach du Père Peinard , 1896)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCOFFIER. v. tr.
Tuer. Il est trivial.

Littré (1872-1877)

ESCOFFIER (è-sko-fi-é) v. a.
  • Terme populaire. Tuer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « escoffier »

Prov. escofir, tuer, défaire ; ital. sconfiggere ; du latin ex, et conficere, achever, tuer, de cum, avec, et facere, faire (voy. CONFIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1725) coffier (« tuer ») ; (1797) escoffier. Adaptation de l’occitan escofir (« défaire ») attesté depuis avant 1391, d'un latin vulgaire *exconficere (« détruire, déconfire »), dérivé du latin conficere (« achever » → voir confire). L’italien scuffiare (« bâfrer ») ou l’espagnol escofiar (« coiffer ») ne conviennent pas du point de vue sémantique ; voir aussi l’ancien français coiffe (« coup sur la tête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « escoffier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escoffier ɛskɔfie

Évolution historique de l’usage du mot « escoffier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escoffier »

  • Ce n’est pas dans le béton du bord de mer, mais dans la partie ancienne et authentique de Villeneuve-Loubet que se niche le Musée escoffier. Dans l’une des ruelles escarpées qui grimpent vers le sommet du village, se trouve la maison natale du grand chef cuisinier transformée en lieu de la culture gastronomique. Cet étonnant chef, resté célèbre dans le monde entier, méritait bien un lieu de reconnaissance digne de sa renommée et de son immense talent. En faisant de ses plats des objets artistiques, il a élevé la cuisine au rang d’art et, père de la cuisine moderne, il a ainsi été à la fois cuisinier des Rois et Roi des cuisiniers. , Connaissez-vous bien le Musée Escoffier qui rouvre le 27 (...) - Art Côte d'Azur

Traductions du mot « escoffier »

Langue Traduction
Anglais escoffier
Espagnol escoffier
Italien escoffier
Allemand escoffier
Chinois 护送员
Arabe الهارب
Portugais escoffier
Russe эскофье
Japonais エスコフィエ
Basque escoffier
Corse escoffier
Source : Google Translate API
Partager