La langue française

Escarper

Définitions du mot « escarper »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCARPER1, verbe trans.

Rare. Entailler verticalement une montagne, un rocher. Escarper un rocher pour faire passer une route (Rob.).Au fond des vallons qu'ils ont creusés, et au pied des rochers qu'ils ont escarpés (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 83).
Emploi pronom. à sens passif. Devenir abrupt, difficile d'accès. Le chemin s'escarpe, les arbres deviennent rares (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 325).
P. métaph. ou au fig. Devenir plus ardu :
Ce qui est plume pour les autres sera pour toi rocher. Les choses les plus simples s'escarperont. La vie se fera monstre autour de toi. Hugo, Misérables,t. 2, 1862, p. 120.
Rem. La docum. atteste escarpeur, subst. masc. Personne qui gravit une pente escarpée. Déjà M. de Saint-Amans, précédé d'un intrépide escarpeur, s'approchait du sommet (Dusaulx, Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 225).
Prononc. et Orth. : [εskaʀpe]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. Av. 1543 trans. « tailler (un terrain, un rocher) de façon à le rendre difficile à franchir » (M. du Bellay, Mém., 10 ds DG); 1740-55 pronom. (Saint-Simon, Mém., t. III, p. 230 ds Adam, p. 53 : l'endroit où les montagnes s'escarpent); 2. 1582 part. passé adj. (R. et A. d'Aigneaux, Trad. de Virgile, fo233 rods Gdf. Compl.). Dér. de escarpe1*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 2.

ESCARPER2, verbe trans.

Vx et arg. Assassiner quelqu'un (pour le voler) :
− ... il n'y a plus qu'une chose à faire. − L'escarper! − C'est cela. C'étaient le mari et la femme qui tenaient conseil. Thénardier marcha à pas lents vers la table, ouvrit le tiroir et y prit le couteau. Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 960.
Prononc. : [εskaʀpe]. Étymol. et Hist. 1800 « assassiner » (P. Leclair, Hist. brig. et assas. Orgères, p. 129). Prob. empr. au prov. escarpi « déchirer, mettre en pièces » (Mistral), déjà attesté en a. prov. (v. Rayn. et Lévy Prov.), propr. « écharper » (v. ce mot). Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 238.

Wiktionnaire

Verbe

escarper \ɛs.kaʁ.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’escarper)

  1. Couper droit de haut en bas, en parlant d’un rocher, d’une montagne, d’un fossé, d’une route, etc.
    • Quand, au contraire, la côte est élevée, la mer, qui n’y peut rien rejeter, y exerce une action destructive : ses vagues en rongent le pied et en escarpent toute la hauteur en falaise, parce que les parties les plus hautes se trouvant sans appui tombent sans cesse dans l’eau ; elles y sont agitées dans les flots jusqu’à ce que les parcelles les plus molles et les plus déliées disparaissent. — (Georges Cuvier, Discours sur les révolutions de la surface du globe, Librairie de Firmin Didot Frères, Paris, 1854)
    • C’est la nature du terrain qui a décidé Kutusof à refuser ainsi cette aile ; car ici le ravin, qui escarpe le plateau du centre, est déjà à sa naissance ; il est à peine un obstacle ; les pentes de ses rives sont plus douces, et les sommets propres pour l’artillerie sont éloignés de ses bords. — (Philippe-Paul de Ségur, Histoire de Napoléon et de la grande armée pendant l’année 1812, livre VII, chapitre 6, Renger, Libraire-Éditeur, Leipsic, 1846)
  2. (Pronominal) Devenir escarpé, raide, incliné.
    • Ces mêmes raisons détournèrent le maréchal de croire ceux qui lui proposoient de se mettre à Durckheim : cette petite ville ruinée et non tenable étoit bien au pied des montagnes, mais entre elles et l’endroit où les montagnes 's’escarpent et se couvrent, il y avoit un grand espace de terrain à passer plusieurs colonnes de front ; d’ailleurs, le marais qui auroit couvert l’armée étoit en figure de T dont la queue la séparoit. — (Louis de Rouvroy de Saint-Simon, Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon, chapitre XXIII, Librairie de L. Hachette et Cie, Paris, 1865)
    • Le chemin s’escarpe, les arbres deviennent rares ; une bruyère glissante couvre le flanc de la montagne. — (François-René de Chateaubriand, Voyages en Amérique et en Italie, Ladvocat, 1827, p. 381)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESCARPER (è-skar-pé) v. a.
  • 1Couper droit de haut en bas, en parlant d'un rocher, d'une montagne, d'un fossé, d'une route, etc. Les vagues de la mer en [de certaines côtes] rongent le pied et en escarpent toute la hauteur en falaise, parce que les parties les plus hautes, se trouvant sans appui, tombent sans cesse dans l'eau, Cuvier, Révol. p. 38. C'est la nature du terrain qui a décidé Kutusof à refuser ainsi cette aile ; car ici le ravin, qui escarpe le plateau du centre, est déjà à sa naissance, Ségur, Hist. de Napol. VII, 6.
  • 2S'escarper, v. réfl. Devenir escarpé, roide, incliné. À l'endroit où les montagnes s'escarpent et se couvrent, il y avait un grand espace de terrain à passer, Saint-Simon, 40, 212. Le chemin s'escarpe, les arbres deviennent rares, Chateaubriand, Amér. 381.

HISTORIQUE

XVIe s. Vous allez montant de rideaux [rampes] en rideaux, aisez à escarper jusques aux maisons de la ville, D'Aubigné, Hist. I, 298. Descendre dedans le fossé pour escarper [rendre escarpée] la bresche, Du Bellay, M. 584.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « escarper »

Escarpe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) De escarpe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « escarper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escarper ɛskarpe

Évolution historique de l’usage du mot « escarper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « escarper »

Langue Traduction
Anglais escalate
Espagnol escalar
Italien escalation
Allemand eskalieren
Chinois 升级
Arabe يتصعد
Portugais escalar
Russe обостренно
Japonais エスカレート
Basque eskalatzea
Corse escalate
Source : Google Translate API

Synonymes de « escarper »

Source : synonymes de escarper sur lebonsynonyme.fr

Escarper

Retour au sommaire ➦

Partager