La langue française

Endenter

Définitions du mot « endenter »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENDENTER, verbe trans.

A.− ,,Garnir de dents une roue ou quelque autre machine`` (Ac.).
B.− Découper en forme de dents. Au Xesiècle de notre ère, un golfe profond, le Zwin, endentait la côte flamande (M. Bloch, Apol. pour hist.,1944, p. 3).
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le sens : mar. « disposer des navires en endentement » (cf. étymol. et en outre Ch. Romme, Dict. de la mar. fr., Paris, Barrois aîné, 1792).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃dɑ ̃te], (j')endente [ɑ ̃dɑ ̃:t]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 part. passé adj. « muni de dents (d'un objet) » (Ph. de Thaon, Bestiaire, 765 ds T.-L.); ca 1330 inf. « munir de dents (un objet) » (G. de Digulleville, Pèlerinage de vie humaine, 8903, ibid.); 1606 technol. (Nicot : une herse, un rasteau); b) ca 1200 part. passé adj. « pourvu de dents (d'une personne) » (Bueve de Hantone, I, 5818 ds T.-L.); c) ca 1234 hérald. (Huon de Méry, Tournoiemenz Antecrit, éd. G. Wimmer, 702); d) 1273 diplom. (De submiss. D. de Tornon, Rymer, II, p. 12, 2eéd. ds Gdf. : escriz endentez); 2. 1681 « assembler des pièces de bois » (Seignelay à Tourville, 7 sept. ds Jal); 3. 1831 mar. « disposer des navires en endentement » (Will.). Dér. de dent*; préf. en-*; dés. -er.
DÉR.
Endentement, subst. masc.a) Partie d'un objet découpée en forme de dents. Nous fichâmes en terre (...) deux piquets fourchus; nous suspendîmes horizontalement dans l'endentement de ces piquets une longue perche (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 294).b) Mar. Disposition des navires sur des lignes parallèles de telle manière que ceux de la première ligne correspondent aux milieux des intervalles qui séparent ceux de la seconde ligne. L'endentement des navires (DG). [ɑ ̃dɑ ̃tmɑ ̃]. 1resattest. a) 1792 « assemblage de pièces de bois » (Ch. Romme, loc. cit.), b) 1792 « disposition de navires » (ibid.), c) 1838 « action de munir quelque chose de dents » (Ac. Compl. 1842), d) 1848 « partie d'un objet munie de dents » (Chateaubr., loc. cit.); de endenter, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 31 (s.v. endentement).

Wiktionnaire

Verbe

endenter \ɑ̃.dɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Garnir de dents.
    • Il est bien endenté.
    • Qu’ils étaient beaux vraiment ces vieux dragons horrifiques, endentés jusqu’au fond de la gueule, vomissant des flammes, couverts d’écailles, [...] — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 209, 2012)
  2. (Technique) Garnir de dents une roue ou quelque autre machine.
  3. (Technique) Assembler par des dents.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENDENTER. v. tr.
T. d'Arts. Garnir de dents une roue ou quelque autre machine. Être bien endenté, Avoir de belles dents et figurément Avoir bon appétit.

Littré (1872-1877)

ENDENTER (an-dan-té) v. a.
  • 1Garnir de dents une roue, une machine.
  • 2 Terme de construction. Endenter une poutrelle, la fixer dans une entaille faite à une autre poutre.
  • 3 Terme de marine. Réunir des pièces de mâts, vergues, etc. par des adents.

    Disposer des vaisseaux en endentement.

  • 4S'endenter, v. réfl. Être fixé dans une entaille.

HISTORIQUE

XIIIe s. Felenie, qui het pitié, …Et portoit l'escu endenté à sept rons mastins rechigniés, Fabliaux mss. n° 7615, t. II, f° 190, dans LACURNE.

XVe s. Et estoit [sa bannière] à une bordure d'azur endentée, Froissart, I, I, 137.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « endenter »

 Dérivé de denter avec le préfixe en-.
(c. 1235) escu endenté (Huon de Méry).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et dent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « endenter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
endenter ɑ̃dɑ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « endenter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « endenter »

  • QUIZ - «Macque», «wiski», «endenter»... Nombre de mots ont disparu de notre quotidien. Des verbes, adjectifs et substantifs pourtant bien indispensables autrefois. Les connaissez-vous ? Le Figaro vous propose de faire le test. Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces mots oubliés du dictionnaire ?
  • De ce fait, le responsable doit également rembourser la totalité des frais d'indemnisation pris en charge par la FGAO en cas de sinistre. Une situation qui pourrait l'endenter à vie en cas d'accident mortel. De plus, il ne sera pas dédommagé pour les dégâts matériels liés à son bien ou pour ses propres blessures. , Plus d’échappatoire pour les véhicules non assurés dès janvier 2019

Traductions du mot « endenter »

Langue Traduction
Anglais endanger
Espagnol poner en peligro
Italien endanger
Allemand gefährden
Chinois 危害
Arabe يعرض للخطر
Portugais pôr em perigo
Russe ставят под угрозу
Japonais 危険にさらす
Basque arriskuan
Corse u periculu
Source : Google Translate API

Synonymes de « endenter »

Source : synonymes de endenter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « endenter »

Endenter

Retour au sommaire ➦

Partager