Efficience : définition de efficience

chevron_left
chevron_right

Efficience : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EFFICIENCE, subst. fém.

A.− PHILOS. [Correspond à efficient A] Capacité d'une cause suffisamment forte ou puissante pour produire un effet. Dieu agit par une pure plénitude d'efficience (Maritain, Human. intégral,1936, p. 41).V. efficacité ex. 2.
P. ext. Les personnages rencontrés au cours de la jeunesse conservent une puissance d'évocation, une efficience particulière (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 325).
B.− P. ext., usuel. [Correspond à efficient B] Aptitude (d'une machine, d'une technique, d'une personne ou d'une entreprise) à fournir le meilleur rendement. (Quasi-)synon. efficacité, productivité.Wild a établi qu'un grand effort volontaire augmente la vitesse plutôt que l'efficacité d'une tâche. Il arrive même que l'effort diminue l'efficience (Mounier, Traité caract.,1946, p. 654).Producteurs qui ont donné un commencement de preuves de leur efficience (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 538).
PSYCHOL. Rendement de l'intelligence d'un individu. Les tests d'efficience ne montrent aucun déficit notable de l'intelligence (Delay, Psychol. méd.,1953, p. 204).
Rem. Dans l'accept. philos., il semble que le champ sém. de efficience soit plus restreint que celui de efficacité (v. ce mot, ex. 2). Dans l'emploi p. ext., qui semble inutile ou condamnable à certains (cf. Colin 1971, Gilb. 1971), la distinction avec efficacité semble cependant fondée (cf. Dupré 1972 et CIDA 1973).
Prononc. et Orth. : [efisjɑ ̃:s]. Pour [ε] ouvert à l'initiale cf. efficace.1Étymol. et Hist. 1893 « capacité de produire un effet » (Blondel, Action, p. 216 : le résultat obtenu paraîtra, pour chacune, le produit du déterminisme ou de l'efficience de l'autre); en partic. 1930 « rendement, effet utile d'une machine, d'un homme » (Lar. 20e). Empr. à l'angl.efficiency « fait d'être une cause efficiente » 1593, « efficacité » 1633 (NED), empr. au lat. class. efficientia « faculté de produire un effet, vertu » d'où le hapax a. fr. effisance « fait de se produire [effectus] », ca 1200 (Dialogue Gregoire, 245, 16 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 37. Bbg. Gall. 1955, p. 11.

Efficience : définition du Wiktionnaire

Nom commun

efficience \e.fi.sjɑ̃s\ féminin

  1. (Philosophie) Capacité d’une cause à produire un effet.
  2. (Industrie) Rapport entre les résultats obtenus et les ressources utilisées pour les atteindre.[2] Caractère de ce qui est efficace (qui atteint un objectif) et qui produit le maximum de résultats avec le minimum d’efforts, de moyens.
    • Le risque avec un adolescent qui désobéit à ses parents en restant devant son écran jusqu'à pas d'heure est une baisse d’efficience scolaire, parce qu'il ne fait pas ses devoirs et ne dort pas assez ; […]. — (Antoine Alaméda, Parler à ses enfants, Éditions Odile Jacob, 2005, p. 380)
    • C’est le principe même de la démarche qualité qui, appliquée au domaine commercial, donne naissance à la notion d'efficience de la production commerciale. — (Christophe Benaroya, ‎Henri Lagrasse, L’efficience commerciale en B to B, Éditions EMS, 2010, page 122)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « efficience »

Étymologie de efficience - Wiktionnaire

(1893) De l’anglais efficiency[1],[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « efficience »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
efficience efisjɑ̃s play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « efficience »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « efficience »

  • La plateforme travaille sur trois axes de recherche : l’augmentation de l’efficience énergétique de la pile à combustible et sa soutenabilité, pour ne pas déplacer des problèmes écologiques ; la durabilité et l’augmentation de la durée de vie de la pile à combustible ; la réduction des coûts, liée aux deux premiers axes, mais aussi au déploiement industriel de la filière. Le Trois -, Hydrogène : la médaille de l’innovation pour Daniel Hissel - Le Trois -
  • « Ces propositions s’inscrivent dans les lignes directrices de la stratégie santé MSA en tant qu’acteur reconnu sur les problématiques de santé sur les territoires ruraux et prennent en compte l’assuré dans l’ensemble de ses dimensions en termes de santé et dans ses différents environnements qui ont une incidence sur sa santé. Ces propositions reflètent également l’ambition de la MSA de contribuer à la maîtrise des dépenses de l’ONDAM et à l’efficience du système de soin ». Previssima, Rapport charges et produits 2021 : les 15 propositions de la MSA pour améliorer la qualité du système de santé - Previssima
  • Cependant, Fama temporise l’idée d’un marché boursier purement efficient. En effet, il classifie plutôt sa théorie via 3 niveaux possibles d’efficiences des marchés : Transaction Bourse, Clarifier La Théorie De L'Efficience Des Marchés Boursiers - Transaction Bourse
  • Les interventions de la mairie de Paris nuisent à l’efficience du marché. Surtout elles représentent un coût considérable pour le contribuable. Contrepoints, En marche vers l’étatisation de l’immobilier parisien | Contrepoints
  • La recherche fondamentale nécessaire au développement de nouveaux produits pharmaceutiques est-elle plus efficiente dans les mains du secteur public, d’une firme pharmaceutique, ou d’un laboratoire privé indépendant ? Comment ces différentes organisations influent-elles sur le prix de médicaments innovants, en forte hausse ces dernières années ? Pour répondre à ces questions, les économistes Francesca Barigozzi (université de Bologne) et Izabela Jelovac (CNRS)1ont construit et analysé un modèle inspiré de la théorie des jeux2. Dans un article récemment publié par la revue Health Economics, elles démontrent que la recherche fondamentale a le meilleur rapport performance/coût lorsqu’elle est menée soit dans un laboratoire public, soit dans la firme pharmaceutique. Si recherche fondamentale et appliquée sont très complémentaires – augmenter la qualité de l’une bénéficiant à l’autre –, alors le secteur public pilote la recherche fondamentale de manière plus efficiente que la firme pharmaceutique. Quant aux prix des nouveaux médicaments, ils sont les plus faibles lorsque la recherche fondamentale est issue de laboratoires publics. Ces résultats nuancent donc la relation, admise jusqu’ici en économie, selon laquelle l'efficience dans la recherche va forcément de pair avec un prix élevé du produit final3 : en effet, dans certaines circonstances, la recherche fondamentale publique est la plus efficiente et engendre les prix les plus faibles. A lire dans CNRS le Journal sur le même thème :Traitement contre le Covid-19 : faudra-t-il payer le prix fort ? Notes 1.    Chercheuse au Groupe d’analyse et de théorie économique Lyon – Saint-Etienne (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet/Université Lumière Lyon 2/ENS de Lyon). 2.    Les trois « joueurs » sont ici les pouvoirs publics, qui prendront en charge une partie du prix du traitement et financent éventuellement la recherche, la firme pharmaceutique en charge de la recherche appliquée et commercialisant le produit, et enfin le laboratoire où a été réalisée la recherche fondamentale, qui peut dépendre de l’un des deux premiers acteurs (laboratoire public, firme pharmaceutique), ou être indépendant (une start-up par exemple). Une négociation entre ces acteurs permet la fixation des prix et le financement de la recherche. 3.    Ce qui se produit lorsque la recherche fondamentale est menée par une firme pharmaceutique. , Nouveaux médicaments : la recherche publique allie efficience et maîtrise des prix
  • L’efficacité, en revanche, est plus stratégique. Il s’agit d’arriver à destination – disons à l’état de développement durable – tandis que l’efficience consiste à atteindre cet état de développement durable plus tôt, ou à moindre coût. The Conversation, L’efficience plutôt que l’efficacité, un principe qui nous a laissés démunis face au Covid-19
  • Rien ne tue plus sûrement la pensée, la créativité, le rêve, la lucidité ou le délire que le travail intensif, l'efficience, l'amour frénétique du gain, la course au profit et aux boulots profitables. De Jacques Sternberg / Vivre en survivant
  • Il existe une efficience basée sur l'amour, qui va bien plus loin et qui est beaucoup plus grande que l'efficience de l'ambition. De Jiddu Krishnamurti / De l'éducation

Traductions du mot « efficience »

Langue Traduction
Corse efficienza
Basque eraginkortasuna
Japonais 効率
Russe эффективность
Portugais eficiência
Arabe كفاءة
Chinois 效率
Allemand effizienz
Italien efficienza
Espagnol eficiencia
Anglais efficiency
Source : Google Translate API

Synonymes de « efficience »

Source : synonymes de efficience sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires