La langue française

Édificateur, édificatrice

Sommaire

  • Définitions du mot édificateur, édificatrice
  • Étymologie de « édificateur »
  • Phonétique de « édificateur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « édificateur »
  • Citations contenant le mot « édificateur »
  • Images d'illustration du mot « édificateur »
  • Traductions du mot « édificateur »
  • Antonymes de « édificateur »

Définitions du mot édificateur, édificatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉDIFICATEUR, TRICE, subst.

Rare. Personne qui construit ou fait construire un édifice. L'abbaye de Saint-Denis conservera jusqu'à la révolution l'agrafe de saphir du bon roi Dagobert, son édificateur (Metta, Pierres préc.,1960, p. 9).
P. ext. Personne qui élabore une œuvre importante ou qui conduit une œuvre utile, constructive. Le poète de l'hypothèse, l'édificateur de matériaux analytiques (Valéry, Variété I,1924, p. 254).
Emploi apposé avec valeur d'adj. :
... les lettrés ne comprenaient du mouvement ouvrier que ce qu'il présentait de révolutionnaire; au lieu de construire avec lui, ils le contrariaient dans son œuvre édificatrice et le stimulaient dans son effort destructeur. Maurras, L'Avenir de l'Intelligence,1905, p. 38.
Prononc. et Orth. : [edifikatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. 1762-1932 uniquement au masculin. Étymol. et Hist. Av. 1517 (Fossetier, Cron. Marg., ms. Brux. 10511, IX, V, 1 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class.ædificator « qui bâtit, constructeur ». Fréq. abs. littér. : 5.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉDIFICATEUR, TRICE, subst.

Rare. Personne qui construit ou fait construire un édifice. L'abbaye de Saint-Denis conservera jusqu'à la révolution l'agrafe de saphir du bon roi Dagobert, son édificateur (Metta, Pierres préc.,1960, p. 9).
P. ext. Personne qui élabore une œuvre importante ou qui conduit une œuvre utile, constructive. Le poète de l'hypothèse, l'édificateur de matériaux analytiques (Valéry, Variété I,1924, p. 254).
Emploi apposé avec valeur d'adj. :
... les lettrés ne comprenaient du mouvement ouvrier que ce qu'il présentait de révolutionnaire; au lieu de construire avec lui, ils le contrariaient dans son œuvre édificatrice et le stimulaient dans son effort destructeur. Maurras, L'Avenir de l'Intelligence,1905, p. 38.
Prononc. et Orth. : [edifikatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. 1762-1932 uniquement au masculin. Étymol. et Hist. Av. 1517 (Fossetier, Cron. Marg., ms. Brux. 10511, IX, V, 1 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class.ædificator « qui bâtit, constructeur ». Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Adjectif

édificateur \e.di.fi.ka.tœʁ\

  1. Qui édifie.
    • La lecture de certains textes revêt sans aucun doute une fonction édificatrice qui ne vise pas à transmettre une information précise, mais plutôt à influencer les idées et les actes. — (Vincent Debiais, Messages de pierre : la lecture des inscriptions dans la dans la communication médiévale (XIIIe-XIVe siècle), 2009)

Nom commun

édificateur \e.di.fi.ka.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : édificatrice)

  1. Personne qui édifie, constructeur.
    • Né vers 570, mort en 636, Isidore, évêque et docteur de l’Eglise, fut d'abord un homme d’action, un édificateur de monastères et d’écoles, et même plus, car il compte parmi ceux qui ont fondé l’Espagne. — (Gonzague de Reynold, La formation de l'Europe, volume 3 - L’Hellénisme et le Génie européen,, 1944)

Nom commun

édificatrice \e.di.fi.ka.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : édificateur)

  1. Personne qui édifie, constructrice.
    • Je ne suis personnellement pas une édificatrice de bâtiments physiques mais je dois dire que ces constructions sont un signe de pérennité pour la Téluq et je les mentionne avec une fierté de circonstance. — (Anne Marrec, Discours de la Rentrée, benhur.teluq.uquebec.ca)

Forme d’adjectif

édificatrice \e.di.fi.ka.tʁis\

  1. Féminin singulier de édificateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉDIFICATEUR. n. m.
Celui qui édifie, qui construit ou fait construire un édifice.

Littré (1872-1877)

ÉDIFICATEUR (é-di-fi-ka-teur) s. m.
  • Celui qui édifie, qui fait construire un édifice. Ce que vous dites de bâtir autour de Balzac [nom de lieu], m'a semblé fort bon et serait en vérité bien à propos ; mais nous autres beaux esprits, nous ne sommes pas grands édificateurs, Voiture, Lett. 125. Les beaux esprits auraient suivi leurs exemples [de financiers bâtissant], si ce n'était qu'ils ne sont pas grands édificateurs, comme dit Voiture, La Fontaine, Lett. à sa femme, 5 sept. 1663.

HISTORIQUE

XIVe s. Les autres ars et sciences enseignent ung homme estre bon edifieur et bon paintre, Oresme, Prol.

XVIe s. Un architecte et edificateur doit…, Paré, XXV, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « édificateur »

(Siècle à préciser) Du latin aedificator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. aedificator, de aedificare, édifier. Plus anciennement on disait édifieur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « édificateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
édificateur edifikatœr

Évolution historique de l’usage du mot « édificateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « édificateur »

  • Enfin, étudier les représentations de la cruauté suppose également qu’on s’interrogesur leur réception etleurseffets: édificateurs, moralisateurs, dénonciateursou plus obs-curément complaisants, gratuitset esthétiques, comment le texte cruel se légitime-t-il ? , Représentation de la cruauté en littérature (Paris Sorbonne)
  • Le millésime 2019 des assemblées générales d'actionnaires et les positions de plus en plus tranchées des agences en conseil de vote, comme Proxinvest, Glass Lewis ou ISS laissent à penser que l'actionnaire apparaît de moins en moins comme « le gestionnaire passif de l'activité des autres ». Or, si la loi PACTE du 22 mai dernier comme la deuxième directive européenne SRD (Shareholders rights directive) du 10 juin musclent ses droits, c'est pour mieux lui donner les moyens d'exercer son rôle fondamental. Pas seulement comme gardien du temple mais aussi comme édificateur de ses colonnes et de l'ouverture de ses portes à la Société.  Les Echos, La raison d'être des entreprises couronne l'actionnaire actif | Les Echos
  • L'office de tourisme situé à Annonay, à la marque « Ardèche Grand air », propose une promenade dans la ville ancienne au gré de rues étroites, quelquefois voûtée, qui arpentent une colline. On rencontre, sur le parcours, la statue de Marc Seguin ainsi que l'on y pointe du doigt sa maison natale. Un nom qui s'ajoute au palmarès de cette terre d'innovation et ce n'est pas le dernier. Marc Seguin (1786-1875), édificateur du premier pont suspendu en Europe, sur le Rhône à Tournon, concessionnaire de la deuxième ligne de chemin de fer en France, de Saint-Etienne à Lyon, la première à traction mécanique mue par la locomotive à chaudière tubulaire que l'ingénieur avait aussi mise au point. L'Essor Loire, Annonay, terre d'inventions
  • Anne Hébert a vécu toute sa vie dans l’exigence jubilatoire de l’écriture, entre le Québec et la France, probablement pour se distancier d’une famille surprotectrice, aimante jusqu’à l’étouffement, une famille dont plus de la moitié des enfants furent décimés par la maladie, où planait continuellement l’ombre de la mort… On y apprend aussi les détails de l’une des pierres édificatrices de sa vocation : vers l’âge de 20 ans, l’écrivaine a reçu un diagnostic de tuberculose qui l’a clouée au repos, dans sa chambre de l’appartement de la rue Parc, à Québec, durant cinq ans. Réclusion forcée, jeunesse arrachée, avec pour seule distraction une évasion dans les livres et l’imaginaire. Anne Hébert découvrira quelques années plus tard que le diagnostic était de surcroît erroné… C’est de là, en partie, que la révolte tire son origine. Le Devoir, Fascination | Le Devoir
  • Exaltant les vertus cathartiques de l’écriture, sa fonction édificatrice dans l’estime de soi, Philippe Faucon n’omet pas d’évoquer la puissance du langage au quotidien. Il montre ainsi par quels biais sournois le microcosme quartier/famille tente d’empêcher les filles de Fatima de s’émanciper. Rue89Lyon, Fatima, superbe film à l'écoute de voix inaudibles | Rue89Lyon
  • Ce n’est pas une nouvelle loi qui réglera le problème, mais un changement du tout au tout concernant l’attitude d’une large partie des élites tout d’abord, acquises au multiculturalisme, à un modèle hyper-individualiste et ultra-libéral anglo-saxon, qui loin de l’égalité républicaine promeut l’égalité entre les différences, ce que trop de médias ménagent dans leur discours voire contribuent à installer dans les esprits. Concernant le second volet de la proposition de loi sur les partis dit « communautaristes », il y en a bien qui en font parfois le jeu en se présentant sous des auspices areligieux. Si tout ce qui peut nuire au communautarisme est bienvenu, là encore il faut surtout faire appliquer déjà la loi, car la République française c’est la séparation du religieux et du politique, et l’on ne devrait donc pas pouvoir accepter que des partis s’opposant à ce point à l’« indivisibilité » du corps souverain des citoyens, puissent ainsi jouer directement sur le clientélisme religieux. Ce changement souhaité par la loi dépend avant tout de la faculté à reconquérir les esprits à la citoyenneté républicaine, par une action cohérente et lisible de l’Etat rétablissant la laïcité dans les faits. Dans ce droit fil, de tenir compte aussi de l’aspiration à la discrétion des manifestations convictionnelles souhaitée dans toutes les enquêtes d’opinion par les Français, comme une expression du savoir vivre ensemble acquis dans les mentalités par ce principe commun devenu valeur édificatrice. C’est à la religion de s’adapter, pas à la République. Atlantico.fr, Philippe Bas et Bruno Retailleau proposent d’en faire davantage sur la laïcité, mais est-ce vraiment nécessaire ? | Atlantico.fr
  • Le productivisme, en épuisant les ressources de la planète, dégrade la fonction médiatrice entre l’homme et la nature qui était traditionnellement dévolue au travail. Le travail à la tâche (qui recouvre toutes les formes du «travail du clic», de l’ubérisation au micro-travail), mais aussi dans une certaine mesure le travail à domicile, dégrade la fonction socialisante du travail en nous séparant et en nous dispersant en autant d’individus «autonomes», sans liens les uns avec les autres. Les externalités négatives – ces rejets toxiques et rebuts en tout genre que nous produisons avec tout ce que nous fabriquons – dégradent la fonction édificatrice du travail en nous contraignant à nettoyer sans cesse le monde que nous bâtissons. Enfin, les nouveaux modes de management, qui s’appuient notamment sur une croyance aveugle dans les données chiffrées et sur un langage stéréotypé et fallacieux, dégradent la fonction subjectivante du travail en nous empêchant de nous conduire comme des individus singuliers et responsables. Libération.fr, Après le confinement, retravaillerons-nous comme avant ? - Libération

Images d'illustration du mot « édificateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « édificateur »

Langue Traduction
Anglais builder
Espagnol constructor
Italien costruttore
Allemand baumeister
Chinois 建造者
Arabe باني
Portugais construtor
Russe строитель
Japonais ビルダー
Basque eraikitzailea
Corse costruttore
Source : Google Translate API

Antonymes de « édificateur »

Partager