La langue française

Ébaubi

Sommaire

  • Définitions du mot ébaubi
  • Étymologie de « ébaubi »
  • Phonétique de « ébaubi »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ébaubi »
  • Citations contenant le mot « ébaubi »
  • Traductions du mot « ébaubi »
  • Synonymes de « ébaubi »

Définitions du mot « ébaubi »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBAUBI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de ébaubir*.
II.− Emploi adj., fam. [Souvent en emploi attributif après être, laisser, demeurer, rester] Frappé de surprise au point de bégayer, de ne plus pouvoir s'exprimer. Air ébaubi, tout ébaubi de stupeur, de voir, demeurer ébaubi. Synon. éberlué, ébahi.Vous voilà bien ébaubi (Ac.1798-1932).Il y a en elles un tas de complications mystérieuses qui me laissent ébaubi (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 167):
Un autre, lorsqu'il se trouvait de faction nocturne à la porte cadenassée (...) l'ouvrait toute grande pour éviter aux Russes le passage difficile des barbelés : il est vrai qu'au retour il avait l'impudence de percevoir sa dîme sur le chocolat et les cigarettes. Un beau matin, j'en surpris un troisième qui lançait une boule de pain à un pauvre diable tout ébaubi. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 180.
(Tout) ébaubi de/par. Je suis arrivé à la source de la lave et y suis resté tout ébaubi d'admiration (Stendhal, Corresp.,t. 3, 1800-42, p. 63).Avec ses airs de jeune bourgeoise candide et facilement ébaubie par un nom ou une situation (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 192).
Rare, emploi subst. Alors, ce garçon, là, l'ébaubi, qui à l'âge (...) l'âge adéquat (Arnoux, Zulma,1960, p. 231).
P. anal. [En parlant d'un animal] Le petit chien, ébaubi, se gratta l'oreille, puis se blottit près la jupe de la pleureuse (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 511).
Prononc. et Orth. : [ebobi]. Demi-longueur du [o] ds Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930. Fréq. abs. littér. : 31.

Wiktionnaire

Adjectif

ébaubi \e.bo.bi\

  1. (Familier) Qui est étonné, au point d’en être interdit vivement, qui est surpris.
    • Orgon : Hé bien ! vous le voyez, ma mère, si j’ai droit,
      Et vous pouvez juger du reste par l’exploit.
      Ses trahisons enfin vous sont-elles connues ?
      Madame Pernelle : Je suis toute ébaubie, et je tombe des nues.
      — (Molière, Tartuffe ou l’Imposteur, acte V, scène 5, 1664)
    • Puis il rentra dans le salon, en quittant le notaire sans le saluer. Celui-ci resta pendant un moment tout ébaubi, perclus, sans savoir où il en était. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Rencontre, à un carrefour, du colonel et du commandant adjoint, tout ébaubis par notre bel arroi. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 97)

Forme de verbe

ébaubi \e.bo.bi\

  1. Participe passé masculin singulier de ébaubir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉBAUBI, IE. adj.
Qui est étonné, au point d'en être interdit vivement, qui est surpris. Vous voilà bien ébaubi. Il est familier.

Littré (1872-1877)

ÉBAUBI (é-bô-bi, bie) adj.
  • Terme très familier. Interdit, surpris, au point de bégayer. Je suis toute ébaubie et je tombe des nues, Molière, Tart. V, 5. Ils seront très bien ébaubis Quand ils nous verront partis, Molière, Bourg. gent. Ballet des nations. Je suis émerveillée, Toute ébaubie et toute consolée, Voltaire, Enfant prod. V, 7. Or, diamants, émeraudes, rubis, Tout disparaît à ses yeux ébaubis, Voltaire, Bégueule.

HISTORIQUE

XIIIe s. S'il savoit ce meschief, mout [il] seroit esbaubis, Berte, XX. Et mout en fu de cuer dolente et esbaubie, ib. LXXII.

XIVe s. Charles touz ababis…, Girart de Ross. V. 3963. Bertran estoit montez, poures fut ses roncins, Nulz homs ne l'achetast quatre florins petis ; Il en estoit honteux et forment esbaubis, Guesclin. V. 325.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ébaubi »

Picard, ébeubi ; Berry, abaubis ; de es- préfixe, et le latin balbus, bègue : proprement, rendu bègue, étonné.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du participe passé du verbe ébaubir (« étonner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ébaubi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ébaubi ebobi

Évolution historique de l’usage du mot « ébaubi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ébaubi »

  • Etourdi, estourbi, ébaubi, notre électeur, héros de l’Hérault, demeure interdit et choisit de ne pas s’agréger à quiconque de cet agglomérat, qui, pourtant, sur le papier, dépasse allégrement les 25 %. http://www.magazine-decideurs.com, Montpellier : place de la (tragi)-Comédie - Magazine Decideurs
  • «Les jeux subtils du langage savent nous ébaubir par de délicates pirouettes. Dans certains cas, ces plaisantes cabrioles replacent un sens perdu au cœur d'un mot oublié. Tandis que d'autres figures, alertes et virevoltantes, rétablissent dans le bon sens du récit un terme primitivement égaré», écrit Daniel Lacotte en préambule de son savoureux Dico des mots pour briller en société. L'auteur est un joyeux récidiviste. Lexicographe, écrivain et journaliste, cet ami de Prévert et de Philippe Soupault a commis une quarantaine d'ouvrages et, surtout, des dictionnaires consacrés aux aspects jubilatoires de la langue ou à son histoire. Le Figaro.fr, Des mots pour s'ébaubir ou pour s'ébaudir
  • Et Maxime Delonca, ébaubi, s’est retourné vers Brandon Fajardo : « Mais t’as quel âge ? » Le débat portait sur un joueur avec qui le demi d’ouverture – 25 ans – avait évolué en catégories de jeunes. Son équipier est tombé des nues. Brandon Fajardo est né en 1994. Le mur de Berlin ou la tête de Basile Boli sont pour lui des images en sépia. SudOuest.fr, Brandon Fajardo : « Je ne vis peut-être pas à mon époque »
  • Le gendarme reste le gendarme, ce qui permet au public ébaubi de retrouver ses repères. AgoraVox, La fin du covid-19 ? Vraiment ? - AgoraVox le média citoyen
  • Il y en a qui tombent des nues. D’autres qui restent interdits et d’autres encore, qui sont tout à fait éberlués. Mais pourquoi n’y aurait-il pas des gens «ébaubis»? Le mot, peut-on lire dans la 9e édition du Dictionnaire de l’Académie française, est issu de l’ancien français abaubir, «étonner, déconcerter, rendre bègue», formé sur baube, «bègue», du latin balbus. Il peut s’employer pour décrire la sidération comme la vive surprise. «Sapristi! Nous voilà ébaubis!» Le Figaro.fr, Dix mots anciens à utiliser (urgemment) au quotidien
  • Des années que je passe pour le ravi de crèche, pour un enfant de chœur, un ébaubi de naissance, un serial admirateur, mais tant pis. J’aime admirer, j’aime regarde , Le bonheur est dans l’admiration - La Liberté
  • Même après plus de 2000h sur ce jeu il est impossible de se lasser avec des patch notes si bien écrits et précis sur un contenu aussi palpitant ! Je suis ébaubi. Millenium, FFXIV Patch notes 5.21: Montures, Diadème & Ombrelles - Millenium
  • Sa prose (sidérante de fluidité dans l’envol permanent) réussit à être excessive et rigoureuse dans le même pas de danse à la belle étoile. Nombre de ses phrases sont des bains de minuit en merveilleuse compagnie. On en sort tout ébaubi. Allez, une miette juste pour saliver: , Dans «Le palais aux 37 378 fenêtres» de Corinne...
  • Nœud papillon en bois, chemise blanche, bretelles fines, souriant de toutes ses dents, brushing de star, Augustin, dit Gus, bat les cartes comme personne. Les fait danser, disparaître, réapparaître, pleuvoir ou s’envoler vers le ciel avec une dextérité bluffante. Le public en reste ébaubi. Le Figaro.fr, Gus, plus fort que Garcimore

Traductions du mot « ébaubi »

Langue Traduction
Anglais dumbfounded
Espagnol estupefacto
Italien interdetto
Allemand sprachlos
Chinois 傻眼了
Arabe مذهول
Portugais estupefato
Russe ошарашенный
Japonais 口あんぐり
Basque dumbfounded
Corse sturdatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ébaubi »

Source : synonymes de ébaubi sur lebonsynonyme.fr
Partager