Ébarber : définition de ébarber


Ébarber : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBARBER, verbe trans.

Enlever, à l'aide d'un grattoir, les barbes*.
P. métaph. :
1. Ce qui était élevage, commerce de bestiaux, économie et législation rurales, il en comprenait les rouages, dans la mesure de ses besoins, avec une netteté subtile. Il ébarbait ce qui débordait. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 200.
En partic.
ART CULIN. Ôter les barbes d'un poisson pour une préparation culinaire. Lavez la raie parfaitement dans deux eaux avec une brosse de chiendent; ébarbez les ailes avec les ciseaux à poisson (Gdes heures cuis., Carême, 1833, p. 138).
GRAV. Enlever les barbes d'une plaque de cuivre attaquée par le burin ou la pointe du graveur :
2. Quand il a fini de graver une pièce, il en ébarbe les tailles; c'est-à-dire qu'avec un léger racloir ou le tranchant d'un ciseau, il enlève toutes les bavures produites par le burin sur les bords des tailles. Nosban, Nouv. manuel complet du menuisier,t. 2, 1857, p. 153.
HORTIC. Couper le chevelu des végétaux; émonder. Ébarber de l'orge, une haie (cf. Gressent, Création parcs et jardins, 1891, p. 1024).
IMPR. Couper le bord des feuilles de façon à régulariser les tranches (cf. Civilis. écr., 1939, p. 1202).
MÉTALL. Enlever, à l'aide d'un grattoir, les saillies inutiles d'une pièce qui vient d'être fondue. On peut détacher cette bavure [du forgeage des pièces en matrice], ce que l'on appelle ébarber, en fixant la pièce dans un fort étau et burinant la bavure avec un burin pneumatique (P. Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 271).
Rem. On rencontre ds la plupart des dict. gén. a) Ébarboir, subst. masc. Outil qui sert à ébarber. b) Ébarbure, subst. fém. Bavure enlevée par ébarbage.
Prononc. et Orth. : [ebaʀbe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1438 « enlever les aspérités » (Béthune ap. La Fons, Art. du Nord, p. 157 ds Gdf. Compl.); 1470-90 [ms. xves.] « couper la barbe » (Aquin, 2315, Jouon des Longrais ds Gdf.). Dér. de barbe*; préf. é-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR. 1.
Ébarbage, ébarbement, subst. masc.Action d'ébarber; résultat de cette action. Les meules employées pour l'ébarbage des pièces de fonderie sont en général en émeri à gros grain (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 258).L'enveloppe [du pneu], à sa sortie du moule de cuisson, (...) [doit] subir (...) l'ébarbage ou enlèvement des bavures (Gaffigny, Industr. caoutch.,1928, p. 165). [ebaʀba:ʒ], [-əmɑ ̃]. 1resattest. a) 1765 ébarbage « action d'ébarber » (Abbé Nollet, Chapelier, p. 13 ds DG); b) 1691 esbarbement (Cotgr.); du rad. de ébarber, a) suff. -age*, b) suff. -ment1*.
2.
Ébarbeuse, subst. fém.Meule qui sert à ébarber (cf. bavure ex. 5). [ebaʀbø:z]. 1873, « machine à ébarber » (Tolhausen, Dict. technologique fr.-all.-angl., 817 (Tauchnitz) in Quem. Fichier); du rad. de ébarber*, suff. -euse*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 135 (s.v. ébarbé).

Ébarber : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBARBER, verbe trans.

Enlever, à l'aide d'un grattoir, les barbes*.
P. métaph. :
1. Ce qui était élevage, commerce de bestiaux, économie et législation rurales, il en comprenait les rouages, dans la mesure de ses besoins, avec une netteté subtile. Il ébarbait ce qui débordait. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 200.
En partic.
ART CULIN. Ôter les barbes d'un poisson pour une préparation culinaire. Lavez la raie parfaitement dans deux eaux avec une brosse de chiendent; ébarbez les ailes avec les ciseaux à poisson (Gdes heures cuis., Carême, 1833, p. 138).
GRAV. Enlever les barbes d'une plaque de cuivre attaquée par le burin ou la pointe du graveur :
2. Quand il a fini de graver une pièce, il en ébarbe les tailles; c'est-à-dire qu'avec un léger racloir ou le tranchant d'un ciseau, il enlève toutes les bavures produites par le burin sur les bords des tailles. Nosban, Nouv. manuel complet du menuisier,t. 2, 1857, p. 153.
HORTIC. Couper le chevelu des végétaux; émonder. Ébarber de l'orge, une haie (cf. Gressent, Création parcs et jardins, 1891, p. 1024).
IMPR. Couper le bord des feuilles de façon à régulariser les tranches (cf. Civilis. écr., 1939, p. 1202).
MÉTALL. Enlever, à l'aide d'un grattoir, les saillies inutiles d'une pièce qui vient d'être fondue. On peut détacher cette bavure [du forgeage des pièces en matrice], ce que l'on appelle ébarber, en fixant la pièce dans un fort étau et burinant la bavure avec un burin pneumatique (P. Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 271).
Rem. On rencontre ds la plupart des dict. gén. a) Ébarboir, subst. masc. Outil qui sert à ébarber. b) Ébarbure, subst. fém. Bavure enlevée par ébarbage.
Prononc. et Orth. : [ebaʀbe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1438 « enlever les aspérités » (Béthune ap. La Fons, Art. du Nord, p. 157 ds Gdf. Compl.); 1470-90 [ms. xves.] « couper la barbe » (Aquin, 2315, Jouon des Longrais ds Gdf.). Dér. de barbe*; préf. é-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR. 1.
Ébarbage, ébarbement, subst. masc.Action d'ébarber; résultat de cette action. Les meules employées pour l'ébarbage des pièces de fonderie sont en général en émeri à gros grain (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 258).L'enveloppe [du pneu], à sa sortie du moule de cuisson, (...) [doit] subir (...) l'ébarbage ou enlèvement des bavures (Gaffigny, Industr. caoutch.,1928, p. 165). [ebaʀba:ʒ], [-əmɑ ̃]. 1resattest. a) 1765 ébarbage « action d'ébarber » (Abbé Nollet, Chapelier, p. 13 ds DG); b) 1691 esbarbement (Cotgr.); du rad. de ébarber, a) suff. -age*, b) suff. -ment1*.
2.
Ébarbeuse, subst. fém.Meule qui sert à ébarber (cf. bavure ex. 5). [ebaʀbø:z]. 1873, « machine à ébarber » (Tolhausen, Dict. technologique fr.-all.-angl., 817 (Tauchnitz) in Quem. Fichier); du rad. de ébarber*, suff. -euse*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 135 (s.v. ébarbé).

Ébarber : définition du Wiktionnaire

Verbe

ébarber \e.baʁ.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Débarrasser une chose des parties excédantes et superflues.
    • Ébarber du papier, des pièces de monnaie.
    • Tranches ébarbées.
  2. (En particulier) Dans l’art de la gravure en taille-douce, débarrasser la taille de ce qui reste sur le bord, avec un outil, afin que le trait paraisse net.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ébarber : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉBARBER. v. tr.
T. d'Arts. Débarrasser une chose des parties excédantes et superflues. Ébarber du papier, des pièces de monnaie. Tranches ébarbées. Il signifie particulièrement, dans l'Art de la gravure en taille-douce, Débarrasser la taille de ce qui reste sur le bord, avec un outil, afin que le trait paraisse net.

Ébarber : définition du Littré (1872-1877)

ÉBARBER (é-bar-bé) v. a.
  • 1Rogner les barbes des plumes, et ce que l'on compare à ces barbes dans le papier, dans la taille d'une gravure.
  • 2Couper le chevelu des plantes ou des arbres qu'on met en terre.

    Tondre une haie, une charmille.

    Couper les racines que les ceps de vigne poussent à fleur de terre.

  • 3 Terme de paveur. Dégrossir les joints ou le parement du pavé préalablement.
  • 4 Terme de fondeur. Ôter les bavures du plomb. Ébarber les tables, en ôter le sable avec des brosses avant de les mettre sur leur laminoir.
  • 5 Terme de typographie. Ébarber une lettre, abattre avec un instrument tranchant un talus qui marque au tirage. Ébarber une feuille, un volume, couper les fausses marges.
  • 6 Terme de chirurgie. Pratiquer l'ébarbement.

HISTORIQUE

XVIe s. Allez dire à Saint-Gelais qu'il se fasse esbarber et couper ses cheveux, puisque voilà d'Aubigné de retour de son voyage, D'Aubigné, Vie, LXXII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ébarber »

Étymologie de ébarber - Littré

É- pour es- préfixe (voy. ES-), et barbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ébarber - Wiktionnaire

Composé de barbe, avec le préfixe é- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ébarber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ébarber ebarbe play_arrow

Conjugaison du verbe « ébarber »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ébarber

Évolution historique de l’usage du mot « ébarber »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ébarber »

  • Faire un tourbillon dans la casserole et poser les œufs un par un sur le côté du tourbillon. Cuire 3 minutes, sans laisser bouillir. Sortir les œufs, les égoutter sur un essuie-tout. Les ébarber. Les mettre de côté. , Magazine Gastronomie et Vins | L'œuf poché au bleu, car l’«œuf a quelque chose de magique»
  • Un bon pâtissier doit être organisé et équipé avant de se lancer dans une recette. Après avoir disposé du papier sulfurisé pour protéger son plan de travail, il veillera à avoir un saladier, une casserole pour le bain-marie, une maryse, une cuillère pour mélanger, une louche, un petit couteau pour ébarber (racler) le bord du moule, une planche à découper, un moule en plastique rigide et non en silicone, un pinceau ou cornet pour décorer l’intérieur du moule, sans oublier un thermomètre pour contrôler la fonte et les différentes étapes de tempérage. Enfin, à tout cela, il faut ajouter un peu de patience pour éviter de manger le chocolat avant même de l’avoir fini ! CNEWS, Confinement : les conseils de pro pour faire ses chocolats de Pâques soi-même à la maison | CNEWS
  • Les scalpels sont très utiles pour ébarber et retirer les structures de supports – Crédits photo Ultimaker PRIMANTE 3D, 10 outils de finition pour l'impression 3D, utiles ou indispensables

Traductions du mot « ébarber »

Langue Traduction
Corse tagliate
Basque moztu
Japonais トリム
Russe отделка
Portugais aparar
Arabe تقليم
Chinois 修剪
Allemand trimmen
Italien tagliare
Espagnol podar
Anglais trim
Source : Google Translate API

Synonymes de « ébarber »

Source : synonymes de ébarber sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires