La langue française

Doucet, doucette

Définitions du mot « doucet, doucette »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUCET, ETTE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− Rare. [Correspond à doux I A 3] Qui est peu élevé, raisonnable. Le prix? − Un prix très raisonnable et doucet. Ce n'est pas sur la route, évidemment, il n'y a pas de pergola, mais vous ferez dix tonnes de chêne-liège à l'année (Morand, Homme pressé,1941, p. 39).
B.− Vieilli ou fam. [Correspond à doux I B 2] Qui est d'un caractère très doux ou qui simule la douceur. Chariclé' bonne et doucette et tendre (Moréas, Pèlerin pass.,1891, p. 106).
P. méton. [En parlant d'un trait physique ou moral] Air doucet, mine doucette. Il ne paraît pas (...) qu'il [François de Sales] ait été, dans cette relation avec Port-Royal renaissant, d'une dévotion molle et doucette (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 220).
Emploi subst. Faire le (la) doucet(te). Mon petit... Ce doucet qui agitait ses mains vers elle quand elle l'enlevait de son berceau (Pourrat, Gaspard,1925, p. 163).V. aussi doucettement, ex. 1.
En exclamation. Qui es-tu, chère enfant? Bonjour, Doucette! (Claudel, Nuit Noël,1915, p. 570).
Rem. On rencontre ds la docum. la loc. adv. à la doucette, équivalent de en douce (cf. doux II loc. adv. A 2). Au petit matin, ils nous tombaient dessus, les Allemands (...) Ils avaient traversé le canal sans prévenir, à la doucette, avec de petits canots pneumatiques (Vialar, Bal des sauvages, 1946, p. 104).
II.− Subst. masc., ARBORIC., VITIC. Variété de poire, de pomme à cidre, de raisin à saveur très douce et sucrée.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. Ill.; cf. aussi Encyclop. méthod. Com. t. 1 1783, Ac. Gastr. 1962, Fén. 1970.
Prononc. et Orth. : [dusε], fém. [-εt]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Av. 1203 doucete (Chastelain de Couci, Chansons, éd. A. Lerond, V, 9). Dér. du rad. fém. de l'adj. doux, douce*; suff. -et, -ette*. Fréq. abs. littér. : 7. Bbg. Bourguignon (J.). Qq. arch. dans Les Fables de La Fontaine. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 90. − Goug. Mots t. 3, 1975, p. 96. − Hasselrot 1957, p. 195. − Lew. 1960, p. 298, 314, 331.

Wiktionnaire

Adjectif

doucet \du.sɛ\ masculin

  1. Qui est d’un caractère fort doux.
    • Elle semble doucette, mais c’est un petit démon.
    • Air doucet. (Par extension) (Vieilli)

Nom commun

doucet \du.sɛ\ masculin (pour une femme on dit : doucette)

  1. Personne au caractère très doux.
    • Faire le doucet.
    • C’est un petit doucet.


Nom commun 1

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. Personne doucette (substantif dérivé de l’adjectif).
    • Faire la doucette.
    • C’est une petite doucette.
  2. Nom générique donné à la plupart des plantes de la famille des valérianelles et dont on consomme en salade les jeunes pousses, comme la mâche.
  3. Étoffe de soie fine et légère.
  4. Soude de mauvaise qualité.
  5. Variété de pomme.
  6. Variété de raisin très sucré.
  7. (Ichtyologie) Poisson méditerranéen nommé aussi souris de mer.
  8. (Boisson) Boisson légèrement alcoolisée.
    • Madame Emilia ! Un litre de chicha, de la bien forte pour nous, et un petit verre, de la doucette, pour le petit ami ! — (Luis Sepúlveda, Le Monde du bout du monde, 1989 ; traduit de l’espagnol du Chili par François Maspero, 1993, p. 27)

Nom commun 2

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. (Occitanie) (Lorraine) Mâche.
  2. (Occitanie) Sorte de soude dans la composition de laquelle entre cette plante.

Nom commun 3

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de nuit d'Europe de la famille des noctuidés (Noctuidae), dont le dos des ailes est de couleur brun clair.
    • La chenille de la doucette se nourrit sur des herbes.

Nom commun 1

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. Personne doucette (substantif dérivé de l’adjectif).
    • Faire la doucette.
    • C’est une petite doucette.
  2. Nom générique donné à la plupart des plantes de la famille des valérianelles et dont on consomme en salade les jeunes pousses, comme la mâche.
  3. Étoffe de soie fine et légère.
  4. Soude de mauvaise qualité.
  5. Variété de pomme.
  6. Variété de raisin très sucré.
  7. (Ichtyologie) Poisson méditerranéen nommé aussi souris de mer.
  8. (Boisson) Boisson légèrement alcoolisée.
    • Madame Emilia ! Un litre de chicha, de la bien forte pour nous, et un petit verre, de la doucette, pour le petit ami ! — (Luis Sepúlveda, Le Monde du bout du monde, 1989 ; traduit de l’espagnol du Chili par François Maspero, 1993, p. 27)

Nom commun 2

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. (Occitanie) (Lorraine) Mâche.
  2. (Occitanie) Sorte de soude dans la composition de laquelle entre cette plante.

Nom commun 3

doucette \du.sɛt\ féminin

  1. (Zoologie) Une espèce d'insecte lépidoptère (papillon) de nuit d'Europe de la famille des noctuidés (Noctuidae), dont le dos des ailes est de couleur brun clair.
    • La chenille de la doucette se nourrit sur des herbes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUCET, ETTE. adj. et n.
Qui est d'un caractère fort doux. Elle semble doucette, mais c'est un petit démon. Substantivement, Faire le doucet. Faire la doucette. C'est une petite doucette. Par extension, Air doucet, Mine doucette. Il est vieux. Il s'emploie aussi comme nom féminin et se dit, en termes de Botanique, d'une Variété de mâche. Voyez MÂCHE. On désigne encore sous ce nom une Sorte de soude dans la composition de laquelle entre cette plante.

Littré (1872-1877)

DOUCET (dou-sè, sè-t') adj.
  • Diminutif de doux. Il ne se dit que des personnes. Et tout ce qui de jour la fait voir si doucette, Régnier, Sat. IX. Vous êtes si gente et doucette, Régnier, Mac. À tout ce qu'on disait, doucet, je m'accordais, Régnier, Sat. X. …Vous faites la discrète, Et vous n'y touchez pas, tant vous semblez doucette, Molière, Tart. I, 1.

    Substantivement. Et faisant le doucet de parole et de geste, Régnier, Sat. VIII. Sur ce point Jeanne arrive, et faisant la doucette, Régnier, ib. X. Mon fils, dit la souris, ce doucet est un chat, La Fontaine, Fabl. VI, 5.

HISTORIQUE

XIIe s. Au commencer [je] la trovai si doucete, Qu'onc ne cuidai par li [elle] maus endurer, Couci, VI.

XVe s. Si fut cest enfant bel et doucet, et très plaisant à nourrir, Bouciq. I, 2.

XVIe s. Nymphette que j'idolatre, Ma doucette, ma sucrée, Ronsard, 309.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « doucet »

Diminutif de doux ; provenç. dosset, dousset.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Diminutif de doux, douce, par adjonction du suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « doucet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doucet dusɛ

Évolution historique de l’usage du mot « doucet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doucet »

  • Côté nourriture, les Franc-Comtois ne sont pas en reste. La "doucette" fait de la résistance face à la mâche adoptée dans le reste du pays. Quant au célèbre débat de société "pain au chocolat" contre "chocolatine" dans le sud-ouest : la Franche-Comté préfère fait bande à part avec ses "croissants" ou "petits-pains" au chocolat. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Cheni, doucette, être gaugé... Parlez-vous franc-comtois ?
  • On s’engage maintenant sur un chemin qui serpente, bordé de hauts talus. Bien ombragé, il s’avère être un véritable garde-manger. De petites feuilles vert croquant surmontées de bouquets de minuscules fleurs bleu ciel nous allèchent. C’est de la doucette (Valerianella locusta (L.) Laterr. > ], dont le nom évoque le doux goût agréable. C’est en fait de la mâche, qui ressemble à sa sœur cultivée. « Elle est calmante, il est bon d’en manger le soir », précise notre guide. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Doucette, porcelle, onagre... à la découverte des salades sauvages
  • Nous n'avons pas entendu la doucette quand les voitures, le mobiliers urbains brûlaient et que les habitants de la métropole en ont mare de toute cette merde.. et il se réveille pour Nantes.. fallait qu'il se fasse élire là bas... Lyonmag.com, Lyon : Grégory Doucet réagit après l’incendie dans la cathédrale de Nantes 
  • Au-delà de son agréable saveur lui valant le surnom de "doucette", "boursette", "laitue de brebis", "blanchette", la mâche a des propriétés adoucissantes, dépuratives, diurétiques, émollientes, laxatives, pectorales, rafraichissantes et revitalisantes. Elle est également dotée de qualités nutritionnelles qui la rendent terriblement attractive pour les amateurs de salade : vitamines A, B1, B2, C et B9, potassium, fer, calcium, phosphore, zinc, silicium et carotène. Elle contient peu de sodium et ne totalise que 19kcal/100 g. Binette & Jardin, Mâche (Valerianella locusta), doucette ou boursette : plantation, culture

Traductions du mot « doucet »

Langue Traduction
Anglais doucet
Espagnol doucet
Italien doucet
Allemand doucet
Chinois uce
Arabe دوست
Portugais doucet
Russe дусе
Japonais ドーセット
Basque doucet
Corse doucet
Source : Google Translate API

Synonymes de « doucet »

Source : synonymes de doucet sur lebonsynonyme.fr

Doucet

Retour au sommaire ➦

Partager