La langue française

Cravater

Sommaire

  • Définitions du mot cravater
  • Étymologie de « cravater »
  • Phonétique de « cravater »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cravater »
  • Citations contenant le mot « cravater »
  • Traductions du mot « cravater »
  • Synonymes de « cravater »

Définitions du mot « cravater »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAVATER, verbe trans.

A.− [Le suj. et le compl. désignent une pers.] Mettre une cravate à (quelqu'un). Lui passer un gilet de tricot, le cravater, le peigner (Goncourt, Journal,1880, p. 85).
Emplois pronom. Mettre sa cravate. Il prit un faux-col et se cravata à nouveau (Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 62).
P. méton. [Le suj. désigne une pièce d'étoffe] Entourer (comme) avec une cravate le cou de (quelqu'un). Un mouchoir verdi la cravatait (Colette, Blé en herbe,1923, p. 44).
B.− P. anal.
1. Entourer d'une pièce d'étoffe, de rubans ou de papier (un objet généralement cylindrique).
[Le suj. désigne une pers.] Deux flambeaux de zinc, qu'elle cravaterait de bobèches en papier rose (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 56).
[Le suj. et le compl. désignent des obj.] Un rien du tout de foulard quadrillé dont une satinette mauve cravatait le manche interminable (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, p. 143).
2. Arg. et fam.
Attaquer (quelqu'un) en le serrant par le cou pour l'étrangler :
1. Une ordure qui cravatait Pierrot [qui était au volant de l'auto] par derrière, et il devait serrer à fond, car Pierrot ne pouvait plus diriger. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 147.
Au fig. Cravater le client. Le voler, le tromper.
P. ext. Saisir.
[En parlant de pers.] Se faire cravater (par). Se faire prendre par des représentants de l'autorité ou du pouvoir de fait. S'il lui arrive un pépin [faute de papiers d'identité] (...) s'il se fait cravater (Le Breton, Loi rues,1955, p. 37):
2. Les camions poussifs, avec ou sans autorisation, roulent jusqu'au jour où ils se font cravater par le maquis ou les Boches. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 383.
[Le compl. désigne une chose] Quarante kilos de came cravatés (Le Breton, Razzia,1954, p. 118).
Prononc. et Orth. : [kʀavate], (je) cravate [kʀavat]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1823 « mettre une cravate » pronom. (Cravatiana, p. 49 ds Fr. mod., t. 17, 1949, p. 288); 2. 1934 sp. (Match, 30 oct.). Dér. de cravate*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Verbe

cravater transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Entourer le cou d’une cravate.
    • Qu’il est mal cravaté! Il ne sait pas se cravater.
  2. (Par analogie) Mettre une décoration en sautoir.
    • Méthode Millerand, qui, renvoyant en 1915 le général Bacquet, responsable à ce moment de notre pénurie d’artillerie, le cravata de la Légion d'honneur! — (Victor Margueritte, Au bord du Gouffre, 1919)
  3. (Figuré) Étrangler
  4. (Par extension) (Argot) Prendre, arrêter.
  5. S’attacher quelqu’un Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAVATER. v. tr.
Entourer le cou d'une cravate. Qu'il est mal cravater! Il ne sait pas se cravater.

Littré (1872-1877)

CRAVATER (kra-va-té) v. a.
  • Mettre une cravate.

    Se cravater, v. réfl. Mettre sa cravate.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRAVATER. Ajoutez :

Absolument. Servir de cravate. Rien de tel pour bien cravater qu'un tissu de foulard souple et léger, Style de prospectus, décembre 1875.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cravater »

Cravate 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cravater »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cravater kravate

Évolution historique de l’usage du mot « cravater »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cravater »

  • Mais alors, que s'est-il exactement passé de si exceptionnel pour un tel chamboulement ? Tout simplement, une boucherie ! Dès la première action du match, l'ailier fidjien de Lannemezan Mesake Baisagele est venu cravater son vis-à-vis Tarbais Thomas Lhusero, ce qui a aussitôt déclenché l'ire des coéquipiers de ce dernier. Une bagarre générale a éclaté entre les deux équipes, puis une autre, puis une autre... A force d'échauffourées, de bourre-pifs et d'insultes, l'arbitre de la rencontre n'a eu d'autre choix que d'expulser pas moins de sept protagonistes, dont les entraîneurs Yannick Vignette et Christophe Schneider. Le match s'est terminé à 12 contre 11. Bien qu'il soit allé à son terme, avec une victoire écrasante de Tarbes sur son rival (36-3, avec six essais au total), l'image du rugby n'en est clairement pas sortie grandie. "C'est un pugilat qui, caméra ou pas, a été beaucoup trop loin", a reconnu le lannemezannais Christophe Dulong, dans des propos rapportés par le quotidien régional La Dépêche. Les présidents des deux clubs ont également présenté leurs excuses après ce triste "spectacle". Le rugby, un sport de voyous pratiqué par des gentlemen ? Cette fois, l'adage en prend un sérieux coup... , Exclu. Rugby : L'Equipe déprogramme la rediffusion du match Tarbes/Lannemezan qui a tourné à la boucherie !
  • Il est 3 h dans la nuit de vendredi à samedi lorsque la police est avertie qu’au centre-ville de Troyes, un individu dégrade des véhicules en stationnement. Des compagnons de beuverie sont dans un premier temps interpellés. Les indications qu’ils donnent aux fonctionnaires permettent de rapidement cravater le vandale, un homme de 21 ans, qui se trouve en état d’ivresse. Fort excité, il s’en est pris au rétroviseur de huit voitures. Une fois dégrisé, il a été placé en garde à vue. Journal L'Est Eclair, Ivre, il arrache le rétroviseur de huit véhicules à Troyes
  • La police n’est pas autorisée à inciter des délinquants connus à commettre un délit afin de pouvoir les cravater. Et ce pour des choses aussi graves que le trafic de drogues qui détruit la jeunesse, d’armes ou de filles, ou des braquages. Liberté d'expression, Les Traîtres : ils ont des comptes à rendre - Liberté d'expression
  • Tant les faits ont dépassé l’entendement humain, mais le procès a également été insoutenable. Il s’agit du meurtre perpétré, le 19 novembre 2016, à Pikine, contre Fatoumata Matar Ndiaye vice-présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) du Sénégal, par ailleurs responsable des femmes de l’Alliance Pour la République (APR) à Pikine. Les premiers éléments de l’enquête ont alors permis de cravater Samba Sékou Dia Sow alias Bathie, chauffeur de la victime et qui était d’ailleurs, ce mardi 7 janvier 2020, à la barre de la chambre criminelle de Dakar. Il répondait des accusations d’assassinat contre la défunte et de tentative d’assassinat contre son fils Adama Bâ. Afrik.com, Sénégal : meurtre de la vice-présidente du CESE, des proches de Macky Sall impliqués ?

Traductions du mot « cravater »

Langue Traduction
Anglais tie
Espagnol corbata
Italien cravatta
Allemand krawatte
Chinois 领带
Arabe ربطة عنق
Portugais gravata
Russe галстук
Japonais ネクタイ
Basque berdinketa
Corse corbata
Source : Google Translate API

Synonymes de « cravater »

Source : synonymes de cravater sur lebonsynonyme.fr
Partager