La langue française

Complaisamment

Définitions du mot « complaisamment »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPLAISAMMENT, adv.

A.− En faisant preuve d'obligeance, de gentillesse :
1. L'enfant se prêtait complaisamment aux désirs de sa mère qu'il attribuait à un tendre sentiment, et il allait au-devant de toutes les questions. Balzac, Gobseck,1830, p. 427.
B.− En faisant preuve d'une satisfaction qui manque de retenue :
2. − Tu es trop ambitieuse, tu finiras mal, lui disait sa sœur, et la petite, qui se regardait dans une glace, mirait complaisamment sa roseur friande, se dandinant un peu, se donnant de petits coups sur les cheveux, pour les faire bouffer. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p 60.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃plεzamɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1680 complaisamment (Rich. qui précise : ,,n'est pas fort usité``). Dér. de complaisant*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 284. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 254, b) 484; xxes. : a) 586, b) 378.

Wiktionnaire

Adverbe

complaisamment \kɔ̃.plɛ.za.mɑ̃\

  1. Avec ou par complaisance.
    • La petite personne se laissa complaisamment saisir par la taille quand elle fut debout sur le bord de la voiture, […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L’incrédulité de Bert était ébranlée. Il posait des questions, et le soldat y répondait complaisamment. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 24 de l’éd. de 1921)
    • Ce prologue le fatiguait, mais il ne pouvait l’écourter. L’éloquence fait partie de la fonction ; et il en avait trop complaisamment composé les périodes pour se priver de la satisfaction de s’entendre les phraser et de jouir de ces cadences étudiées. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Ironique) Il parle trop complaisamment de lui.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPLAISAMMENT. adv.
D'une manière complaisante. Il est entré complaisamment dans mes vues. Il m'a écouté complaisamment.

Littré (1872-1877)

COMPLAISAMMENT (kon-plè-za-man) adv.
  • Avec ou par complaisance. Il m'a écouté complaisamment.

    Ironiquement, avec un sens de blâme. Il parle trop complaisamment de lui.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « complaisamment »

Complaisant, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de complaire, par son féminin complaisant, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « complaisamment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complaisamment kɔ̃plɛzamɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « complaisamment »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complaisamment »

  • Nous sommes habitués à juger les autres d'après nous, et si nous les absolvons complaisamment de nos défauts, nous les condamnons sévèrement de ne pas avoir nos qualités. De Honoré de Balzac / Le médecin de campagne
  • Dans ce délire idéologique qui sature l’espace public, où le souci de la vérité historique ne pèse pour rien, on ne sait trop ceux qui sont le plus à blâmer, les «indigénistes», qui ne rêvent que de déconstruire l’histoire de notre pays, ou les hommes politiques - dont hélas un ancien premier ministre - et les édiles tétanisés qui mettent genou à terre et se prêtent complaisamment aux injonctions terroristes des discours anti-Blancs. Le Figaro.fr, Colbert et le «Code noir»: la vérité historique
  • Pour le parti d’extrême droite, le coup est rude et contredit l’image de chevalier blanc qu’il veut donner. L’information n’a pourtant pas retenu l’attention des chaînes d’info. Mieux, ce jour-là elles ont médiatisé et commenté complaisamment le déplacement de la présidente du RN à Dijon, présenté sur leurs antennes comme le lancement de sa campagne présidentielle. Avant de consacrer le lendemain de beaux temps d’antenne à son déplacement sur l’île de Sein. Politis.fr, Un silence coupable et… complice par Michel Soudais | Politis
  • Depuis le retour dans l'actualité de l'affaire  Traoré, la théorie racialiste du “white privilege” (ou “privilège blanc”), tout droit importée des Etats-Unis, est relayée complaisamment par les médias. Sur le plateau de l'émission “C Politique”, ce dimanche, l'écrivain Tania de Montaigne a démonté ce concept défendu par la gauche décoloniale. Valeurs actuelles, Théorie du “privilège blanc” : “C'est une reproduction du principe de hiérarchisation des races” pour l'écrivain Tania de Montaigne | Valeurs actuelles
  • Il a reçu une formation de sellier et exerce encore ce beau métier qui fleure bon le cuir. Très vite attiré par le monde du spectacle, il a commencé à créer des masques pour la Comedia del Arte, dont il explique complaisamment la confection : , Gironde. Chanson : Hirondelle tombe le masque à Cadillac-sur-Garonne | Le Républicain Sud-Gironde

Traductions du mot « complaisamment »

Langue Traduction
Anglais complacently
Espagnol complacientemente
Italien con vanità
Allemand selbstgefällig
Chinois 自满地
Arabe برضا عن النفس
Portugais complacentemente
Russe самодовольно
Japonais 気楽に
Basque onez
Corse in disprezzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « complaisamment »

Source : synonymes de complaisamment sur lebonsynonyme.fr

Complaisamment

Retour au sommaire ➦

Partager