La langue française

Communard, communarde

Sommaire

  • Définitions du mot communard, communarde
  • Étymologie de « communard »
  • Phonétique de « communard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « communard »
  • Citations contenant le mot « communard »
  • Traductions du mot « communard »
  • Synonymes de « communard »

Définitions du mot communard, communarde

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMUNARD, ARDE, adj. et subst.

A.− (Celui, celle) qui a participé au mouvement insurrectionnel de la Commune de Paris en 1871; partisan de la Commune :
Pendant une semaine encore, la semaine sanglante, les fédérés, les communards furent refoulés de quartier en quartier, tandis qu'ils allumaient des incendies pour arrêter les soldats, brûlaient les Tuileries, l'Hôtel de Ville, laissant croire que la révolution détruirait Paris plutôt que de se rendre. Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 226.
Rem. Dans ce sens, on trouve également la forme communeux, euse, péj. Les côtés dangereux de la théorie de Darwin! Est-ce sérieux? Et tu avoues toi-même qu'elle a agi sur les communeux un peu à leur insu (Flaubert, Correspondance, 1879, p. 275).
B.− Pop. et péj. Communiste.
Prononc. : [kɔmyna:ʀ], fém. [-aʀd]. Étymol. et Hist. 1871 subst. (W. de Fonvielle, La Foire aux candidats ou Paris électorale en juin 1871, Paris, A. Ghio, p. 29). Dér. de commune* désignant le mouvement révolutionnaire de mars 1871; suff. -ard*. Fréq. abs. littér. : 55. Bbg. Darm. 1877, p. 89. − Dub. Dér. 1962, p. 82. − Le Breton Grandmaison. Le Monde de la limonade. Vie Lang. 1971, p. 637.

Wiktionnaire

Adjectif

communard \kɔ.my.naʁ\

  1. Relatif à la Commune de Paris, à son idéologie, à son héritage.
    • « Mort aux vaches » est un cri anti-militariste, anarchiste ou communard.

Nom commun

communard \kɔ.my.naʁ\ masculin (pour une femme on dit : communarde)

  1. (Histoire) Partisan de la Commune de Paris et de sa défense. Note : péjoratif à l'origine, ce mot a cessé de l'être, ayant été repris par les insurgés eux-mêmes qui s'en sont fait bannière.
    • Portalis, quelque temps après, trouve de l'argent et lance un nouveau journal où il se met à défendre les communards arrêtés et condamnés. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 101)

Nom commun 2

communard \kɔ.my.naʁ\ invariable

  1. Boisson alcoolisée à base de vin rouge et de crème de cassis.
    • On m’apporta alors un communard, issu du mélange d’un beaujolais rouge parfumé au cassis du Chanoine Kir — (Michel Gripon, Terreau, 2011, Lulu, page 73)
    • Jésus, qui en son temps sut transformer l’eau en vin, a maintenant l’occasion, devant ce bel aréopage de mes amis réunis, de montrer ses talents en récidivant, en ce lieu sacré qui n’est pas un boui-boui, en transformant de ce pas cette bougie non comestible en merlot-cassis parfaitement digeste que nous appelons communard ou bien encore bourguignon, et qui n’est, en fait, qu’un kir au vin rouge ! — (Jean-Marie Gourio, Les nouvelles brèves de comptoir, Volume 2, 2012, Robert Laffont)

Nom commun

communarde \kɔ.my.naʁd\ féminin (pour un homme on dit : communard)

  1. Féminin de communard.

Forme d’adjectif

communarde \kɔ.my.naʁd\

  1. Féminin singulier de communard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COMMUNARD (ko-mu-nar, nar-d') s. m.
  • Celui, celle qui a les opinions de la commune de Paris en 1871. (Nom donné par les adversaires.)
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « communard »

 Dérivé de Commune avec le suffixe -ard. La boisson est une allusion au drapeau rouge de la Commune avec la même métaphore qui est dans cardinal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « communard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
communard kɔmynar

Évolution historique de l’usage du mot « communard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « communard »

  • Elle a été construite en 1901-1902 par Paul Charbonnier, à la demande de Charles Keller, ancien communard, qui voulait trouver un lieu pour accueillir l’Université populaire de Nancy. , Le "Savez-vous" du jour | Savez-vous quel monument historique se trouve au 2, rue Drouin ?
  • En 1871, le vent du soulèvement pour la justice sociale porté par les communards gagne Marseille. Un des premiers bataillons à se soulever sera celui de la Belle de mai. Partant du Boulevard de la Révolution et composé de plus de 60 % d’immigré.e.s, il est le premier à prendre les armes et le dernier à les déposer. Avec près de 200 adolescents, Organon art compagnie est partie à la recherche des héritiers du Bataillon de la Belle de Mai. Unidivers, Lancement Saison 3 du Couvent: Mekanik Kantatik + dj set Le Couvent Marseille mercredi 1 juillet 2020
  • Ainsi, les jeunes enthousiastes d'Arkhangelsk ont créé leur propre organisation et s'appelaient « communards », inspirés par les communes d'Ivanov. L'organisation différait fondamentalement de l'organisation des Pionniers communistes, dans le sens où les communards n'imposaient pas de règles idéologiques strictes à leurs membres, mais encourageaient la liberté d'expression créative et le développement de chacun. , «Mouvement des pionniers»: qu'est-il advenu de la version soviétique des scouts? - Russia Beyond FR
  • La guerre de 1870 vient bouleverser la vie de Tissot. Patriote, il s'engage dans la Garde nationale pour défendre la capitale lors du siège de Paris. Il y reste pendant la Commune et même s'il est peu probable qu'il ait été communard, le peintre fuit à Londres en septembre 1871, de peur d'être compromis. Bien introduit, il y poursuit une carrière remarquée et prospère. Franceinfo, Le musée d'Orsay rouvre avec James Tissot, peintre dandy inclassable et moderne
  • Le 18 mars 1871, les femmes ont été les premières à sonner l’alarme contre les troupes du gouvernement qui tentaient de s’emparer des canons de Montmartre. Elles se sont mises devant la troupe et ont empêché que les canons ne soient enlevés, se tournant vers prolétariat et la Garde nationale à défendre la ville. Telle est le début des 148 jours de la Commune de Paris. La communarde Louise Michel rappelle : « Je suis descendue de la colline avec mon fusil sous le manteau en criant « Trahison ! ». Nous voulions mourir pour la liberté. Nous sentions comme si nos pieds ne touchaient pas le sol. Si nous étions morts, Paris se serait soulevé. J’ai soudainement vu à ma mère près de moi et j’ai senti une grande angoisse ; inquiète, elle était venue, et toutes les femmes se trouvaient là. Elles s’interposaient entre nous et l’armée, les femmes se jetaient sur les canons et les mitrailleuses, les soldats demeuraient immobiles. La révolution était faite. » Révolution Permanente, Gloire éternelle aux communardes !
  • À présent, il plante le décor à Belleville, « terre communarde ». Black Manoo, jeune Ivoirien sans papiers, junkie de son état, déboule de son « ghetto de Cocody » (Côte d’Ivoire) via Roissy, muni d’un faux passeport retourné direct à l’envoyeur. Drogué à « la narine imaginative », il s’adapte vite aux mœurs du « seul squat multiethnique de Tout-Paname », dégoté à Belleville grâce au dealer Lass Kader. Les Blancs anars à l’étage  (« leur débarras a un petit air de permanence de Rosa Luxemburg »), les Noirs sans papiers au rez-de-chaussée. Le squat jouxte un foyer Sonacotra bondé de Maliens. Black Manoo croise Karol, Ivoirienne enceinte multirécidiviste, bientôt « riche » d’un pactole tombé du ciel à la suite d’un AVC « rétribué » par assurance. Black Manoo la travaille au corps, dans une cohabitation haute en couleur. Ils ouvrent un petit commerce, Ivoir Exotic. La belle, qui possède trois perruques (Tina Turner, tissage afro-soul ou tresses Karaba la Sorcière), soit une « année crânienne », vend du poisson, des bananes, du piment. Au sous-sol, derrière la porte « sans issue », Black Manoo orchestre une guinguette-débit de boisson qui ne désemplit pas. Ce trafic n’est pas neuf : « Ces deux derniers siècles, rue de l’Orillon, rue Ramponeau, partout dans Belleville, écrit l’auteur, des millions de litres de vin ont égayé dans la clandestinité des millions d’exclus, de maudits, d’exploités, de sous-prolétaires, de damnés comme nous. » L'Humanité, Roman. Comment Black Manoo a surnagé en terre communarde | L'Humanité
  • La jeune femme fait des corsets de luxe pour la grande bourgeoisie parisienne qu’elle ne porte pas vraiment dans son cœur. Membre de l’un des premiers mouvements féministes, communarde, amie de la militante anarchiste Louise Michel, elle se bat pour l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. Emprisonnée à la fin de la Commune de Paris en 1871, Herminie part ensuite en Argentine. Franceinfo, VIDEO. Le premier soutien-gorge est inventé en 1889 : Herminie Cadolle libère les femmes du corset
  • A 19 ans, Arthur Rimbaud écrivait à Jules Andrieu, figure importante de la Commune de Paris. Cette proximité passée totalement inaperçue est revenue en lumière, fin 2018, à la faveur d'une lettre inédite retrouvée dans des archives communardes. France Culture, Quand Rimbaud écrivait aux Communards : cette facette ignorée du poète
  • Je ne suivrai pas l’auteur quand il avance que le congrès de Tours a introduit « le poison de la division dans la doxa politique de la gauche », car le socialisme français fut dès l’origine un territoire bigarré qui ne parvînt que très rarement à faire son unité. Mais il est toujours utile à l’approche d’élections générales de se rappeler cette parole communarde placardée sur les murs : « Cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c'est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Nous sommes convaincus que, si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considéreront jamais comme vos maîtres. » Club de Mediapart, Tours 1920: le congrès fratricide | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « communard »

Langue Traduction
Anglais communard
Espagnol comunero
Italien communard
Allemand kommunard
Chinois 公社
Arabe الكوميني
Portugais comunhão
Russe коммунар
Japonais コミュナード
Basque communard
Corse cumunu
Source : Google Translate API

Synonymes de « communard »

Source : synonymes de communard sur lebonsynonyme.fr
Partager