Chartreux : définition de chartreux, chartreuse


Chartreux, chartreuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHARTREUX, EUSE, subst. et adj.

I.− Emploi subst. Religieux, religieuse de l'ordre de Saint-Bruno, menant en monastère une vie uniquement contemplative et fondée sur une règle très sévère :
... les chartreux ont donné au monde l'unique exemple d'une congrégation qui a existé sept cents ans, sans avoir besoin de réforme. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 2, 1803, p. 385.
P. ext., fam. Une vie de chartreux. Une vie très austère. Me voilà dans ma mansarde, ayant liquidé, évacué la rue Cassini, n'ayant plus qu'Auguste et un groom pour tout domestique, résolu à ne jamais dîner en ville, à continuer ma vie de chartreux encore pendant trois ans (Balzac, Lettres à l'Étrangère,t. 1, 1850, p. 354).
II.− Emploi adj. [En parlant d'animaux ou de plantes introduits en France par les chartreux]
A.− BOT. Champignon chartreux (cf. DG), tulipe chartreuse (cf. Quillet 1965) ou, subst., un chartreux, une chartreuse. Champignon, tulipe de couleur grise.
B.− ZOOL. Chat chartreux ou, subst., un chartreux. Chat à poil gris bleuté.
Prononc. et Orth. : [ʃaʀtʀø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1330 chartrous « religieux de l'ordre de Saint-Bruno » (cité ap. J. Richard, Comtesse Mahaut, 105 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 304); 2. 1723 (J. Savary des Bruslons, Dict. universel de comm., Paris : Chat ... il s'en trouve quelques uns qui tirent sur le bleu; ces derniers sont vulgairement appelez Chartreux, à cause que ce sont les Religieux de ce nom qui en ont eu des premiers de la race). Dér. de Chartreuse* par substitution du suff. -eux* à la finale -euse. Fréq. abs. littér. : 122. Bbg. Quem. 2es. t. 1 1970.

Chartreux, chartreuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

chartreux \ʃaʁ.tʁø\ masculin

  1. Religieux de l’ordre de Saint-Bruno.
    • Le cimetière est ombragé par deux ou trois grands cyprès, comme il y a dans les cimetières turcs : cet enclos funèbre contient quatre cent dix-neuf chartreux morts depuis la construction du couvent ; une herbe épaisse et touffue couvre ce terrain, où l’on ne voit ni tombe, ni croix, ni inscription ; ils gisent là confusément, humbles dans la mort comme ils l’ont été dans la vie. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Monsieur de C. de M. préside presque toujours au dîner. Pour autant qu’on y parle, on y parle donc français. Mais un silence de chartreux règne d’ordinaire. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 272)

Nom commun 2

chartreux \ʃaʁ.tʁø\ masculin

  1. Race de chat, à queue moyenne, à poil court à mi-long, à robe gris-bleu, et aux yeux de cuivre ou orangé.
    • Le chartreux serait originaire de Turquie et d’Iran et aurait été ramené en France au temps des croisades.

Nom commun

chartreuse \ʃaʁ.tʁøz\ féminin

  1. Couvent de chartreux.
    • Avant de partir de Burgos, nous allâmes faire une visite à la Cartuja de Miraflores, située à une demi-lieue de la ville. On a permis à quelques pauvres vieux moines infirmes de rester dans cette chartreuse pour y attendre leur mort. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  2. (Par analogie) Principalement en Aquitaine, maison de campagne isolée, solitaire.
  3. Liqueur fabriquée par les chartreux.
    • Renée buvait son café à petits coups et se permettait même un verre de chartreuse. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • On allait là, chaque soir, vers onze heures, comme au café, simplement.
      Ils s’y retrouvaient à six ou huit, toujours les mêmes, non pas des noceurs, mais des hommes honorables, des commerçants, des jeunes gens de la ville ; et l’on prenait sa chartreuse en lutinant quelque peu les filles, ou bien on causait sérieusement avec
      Madame, que tout le monde respectait. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, Albin Michel, 1881, réédition Le Livre de Poche, page 9)
    • Je roulai dans un papier, avec la paire de bas de soie, un petit carafon qui contenait de la chartreuse jaune. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, page 39)

Nom commun

chartreuse \ʃaʁ.tʁøz\ féminin

  1. Couvent de chartreux.
    • Avant de partir de Burgos, nous allâmes faire une visite à la Cartuja de Miraflores, située à une demi-lieue de la ville. On a permis à quelques pauvres vieux moines infirmes de rester dans cette chartreuse pour y attendre leur mort. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  2. (Par analogie) Principalement en Aquitaine, maison de campagne isolée, solitaire.
  3. Liqueur fabriquée par les chartreux.
    • Renée buvait son café à petits coups et se permettait même un verre de chartreuse. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • On allait là, chaque soir, vers onze heures, comme au café, simplement.
      Ils s’y retrouvaient à six ou huit, toujours les mêmes, non pas des noceurs, mais des hommes honorables, des commerçants, des jeunes gens de la ville ; et l’on prenait sa chartreuse en lutinant quelque peu les filles, ou bien on causait sérieusement avec
      Madame, que tout le monde respectait. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, Albin Michel, 1881, réédition Le Livre de Poche, page 9)
    • Je roulai dans un papier, avec la paire de bas de soie, un petit carafon qui contenait de la chartreuse jaune. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, page 39)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chartreux, chartreuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARTREUX. n. m.
Religieux de l'ordre de Saint-Bruno.

Chartreux, chartreuse : définition du Littré (1872-1877)

CHARTREUX (char-treû) s. m.
  • 1Religieux de l'ordre fondé par saint Bruno en l'an 1086. Les règles des chartreux sont très sévères. Le jeûne et le silence continuel, l'abstinence de chair même dans les grandes maladies, la clôture perpétuelle et le cilice qu'ils ne quittent jamais, des prières pendant une partie du jour et de la nuit, telles sont les principales parties de la discipline des chartreux. Il y a quelques couvents de religieuses chartreuses. Les chartreux sont les premiers qui prirent des frères lais pour les services extérieurs.

    Poudre des chartreux, kermès minéral.

  • 2Chartreux, ou, adjectivement, chat chartreux, chat d'un gris bleuâtre.
  • 3Espèce de champignon de la couleur du chat chartreux.

HISTORIQUE

XVe s. Entre chartreux ou reclus A-il point fait sa retrete ? Orléans, Rond.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Chartreux, chartreuse : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHARTREUX, s. m. (Hist. ecclés.) ordre de religieux institué par S. Bruno en 1086, & remarquable par l’austérité de la regle. Elle oblige les religieux à une solitude perpétuelle, & l’abstinence totale de viande, même en cas de maladie dangereuse & en danger de mort, & au silence absolu, excepté en certains tems marqués. Voyez Monastique, Moine.

Leurs maisons sont ordinairement baties dans des deserts, quoiqu’il s’en trouve à la proximité des villes, ou dans les villes mêmes. La ferveur & la piété monastique se sont toûjours mieux conservées dans cet ordre que dans les autres. M. l’abbé de la Trape (Rancé) a cependant tâché de prouver que les Chartreux s’étoient relâchés de cette extrème austérité qui leur étoit prescrite par les constitutions de Guigues I. leur cinquieme général. Mais dom Innocent Masson, élû général en 1675, dans une réponse à M. l’abbé de Rancé, a montré que ce que celui-ci appelle statuts ou constitutions de Guigues, n’étoit que des coûtumes compilées par le P. Guigues, & qui ne devinrent lois que long-tems après. En effet, S. Bruno ne laissa aucunes regles écrites à son ordre. Guigues élu en 1110, en mit les coûtumes & les statuts par écrit ; & ce fut Basile leur huitieme général, élu en 1151, qui dressa leurs constitutions telles qu’elles furent approuvées par le saint siége. Les Chartreux ont donné à l’Eglise plusieurs saints prélats, & grand nombre de sujets illustres par leur doctrine & par leur piété. Leur général ne prend que le titre de prieur de la Chartreuse. (G)

Chartreux, (Hist. nat.) sorte de chat dont le poil est d’un gris cendré tirant sur le bleu. C’est une des peaux dont les Pelletiers font négoce, & qu’ils employent dans les fourrures. Voyez Chat.

Chartreux, (pelle de) Comm. espece de laine très-fine, que nos manufacturiers en draps & autres étoffes tirent d’Epagne. Voy. le Dictionn. de Comm.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chartreux »

Étymologie de chartreux - Littré

Cartusiensis, de Catursiani montes, nom des montagnes où ces religieux se sont d'abord établis, ou de Catorissium, Caturissium, Chatrousse, nom du village du Dauphiné auprès duquel fut fondé leur premier monastère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chartreux - Wiktionnaire

(Nom 1) Par substitution de suffixe avec -eux, de Chartreuse, massif montagneux au nord de Grenoble, où l’ordre s’était établi, plus avant, du latin médiéval cartusia (« chartreuse »), → voir cartusien.
(Nom 2) (1723) Car il fut élevé en France par des chartreux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chartreux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chartreux ʃartrø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chartreux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chartreux »

  • À l’arrêt depuis le début du confinement, la chartreuse de Neuville-sous-Montreuil, les travaux de rénovation vont reprendre. Lors de l’assemblée générale de l’Association de préfiguration de la chartreuse, le président, Jean-Paul Delevoye, a indiqué que tous les voyants étaient au vert. La Voix du Nord, À la chartreuse de Neuville, les travaux vont repartir en juillet
  • Depuis 1957, le musée de la Grande Chartreuse dévoile la vie de ces religieux qui se sont donnés à Dieu dans la solitude et le silence. À quelques centaines de mètres du monastère où les chartreux sont cloîtrés, il livre leurs secrets. La Vie.fr, Initiation au mystère des Chartreux

Images d'illustration du mot « chartreux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chartreux »

Langue Traduction
Portugais cartuxa
Italien certosino
Espagnol cartujo
Anglais carthusian
Source : Google Translate API

Synonymes de « chartreux »

Source : synonymes de chartreux sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires