La langue française

Chartiste

Définitions du mot « chartiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARTISTE, subst. masc.

A.− [Corresp. à charte A 1] Spécialiste de l'étude des chartes; en partic. élève ou ancien élève de l'École des chartes :
1. ... j'ai travaillé d'arrache-pied (...) à préparer (...) le concours d'admission à l'École des Chartes. J'ai écrit autrefois, en m'amusant à esquisser le portrait d'un jeune chartiste que j'apercevais dans la glace : « Il était entré à l'École comme on entre sous une porte cochère pendant une averse : pour attendre. » R. Martin du Gard, Souvenirs autobiographiques,1955, p. L.
B.− [Corresp. à charte A2] Rare. Partisan d'une charte octroyée :
2. Il (M. Mabeuf) possédait comme tout le monde sa terminaison en iste, (...) mais il n'était ni royaliste, ni bonapartiste, ni chartiste, ni orléaniste, ni anarchiste; il était bouquiniste. Il ne comprenait pas que les hommes s'occupassent à se haïr à propos de billevesées comme la charte, la démocratie, la légitimité, la monarchie, la république, etc., ... Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 819.
En partic. Partisan du chartisme :
3. Tout un parti s'était formé qui réclamait la charte du peuple. Ces chartistes étaient terribles; ils demandaient non seulement le suffrage universel, mais le scrutin secret, le paiement des députés, l'égalité des circonscriptions. Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 139.
Prononc. et Orth. : [ʃaʀtist]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1824 « partisan de la charte de 1814 » (Chateaubriand, Correspondance gén., t. 2, p. 130); 2. 1845 « partisan du chartisme anglais » (Besch.); 3. 1899 « élève ou ancien élève de l'École des chartes » (De Vogüé, Les Morts qui parlent, p. 96). 1 dér. de charte* (de 1814); 2 empr. à l'angl. chartist « partisan du mouvement libéral anglais dont les principes sont consignés dans le People Charter de 1838 » (ds NED); 3 dér. du nom de l'École des chartes (charte*, étymol. 1). Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

chartiste \ʃaʁ.tist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui étudie les anciennes chartes.
    • En 1837, le vicomte Hersart de la Villemarqué, qui n'était pas non plus, quoique chartiste, un coupeur de cheveux en quatre, publiait dans le Revue de Paris une Visite au tombeau de Merlin. — (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, page 96)
    • Et alors l'immense patrimoine de science et d'érudition amassé par les deux derniers siècles […], ces livres[…], nous les verrons bientôt interdits virtuellement à la jeunesse entière ou réservée à quelques chartistes qui jouerons le rôle d'interprètes entre nous et nos petits-neveux. — (Pierre Louÿs, Une réforme dangereuse, 1904, dans Archipel, 1932)
  2. Élève ou ancien élève de l’École des chartes.
    • Je n’avais plus la patience d’attendre. C’est le défaut des Poissons.
      Mais en même temps mes habitudes universitaires m’avaient rompu à la rigueur de la méthode. J’allierais l’audace d’un Poisson au sérieux d’un chartiste.
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 22)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARTISTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui étudie les anciennes chartes. On donne aussi ce nom aux Élèves et anciens élèves de l'École des chartes.

Littré (1872-1877)

CHARTISTE (char-ti-st') s. m.
  • Les chartistes, parti anglais formé récemment, et réclamant l'adoption d'une charte démocratique qu'il a rédigée et qui contient des réformes sociales.

    Chartiste s'est dit aussi, en Portugal, de ceux qui étaient partisans de la charte de Don Pedro contre Don Miguel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chartiste »

De charte avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Charte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chartiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chartiste ʃartist

Évolution historique de l’usage du mot « chartiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chartiste »

  • La tendance de fond, primaire, est lourdement baissière sur l'action de l'équipementier automobile, malgré la contestation acheteuse au tournant du mois d'avril, après une séance de capitalisation. Dans l'immédiat, une vaste figure chartiste baissière à épaule multiples est en cours de tracé. Avis négatif au sein de cette figure, dont la base vers 80 euros peut être testée. En cas de rupture de ces 80 euros, avec validation par les volumes, l'énergie vendeuse alors libérée serait intense. Prochains niveaux: 75, puis 68 euros. BFM Bourse, MICHELIN : Risque majeur de dérapage - BFM Bourse
  • C’est le support des 9300$ qui a produit hier son effet positif et le BTC/USD est sorti par le haut d’une configuration chartiste en triangle symétrique, le marché se trouve au cœur de la résistance au moment où ces lignes sont écrites. Cryptonaute, Bitcoin (BTC) : nouvelle tentative de déborder la résistance technique extrême - Cryptonaute
  • Théoriquement, cette figure chartiste, plus connue sous le nom de « double top » en anglais, donne un objectif baissier jusqu’à 1,0500, ce qui tombe bien puisque ce niveau de prix semble être le prochain support majeur de l’AUD/NZD. En effet, le taux de change s’est retourné de nombreuses fois depuis ce seuil dans le passé. Le dollar australien pourrait donc retenter un rebond à ce support. IG, AUD/NZD : début de retournement baissier | IG Bank Suisse
  • La carrière d’Alain Erlande-Brandenburg apparaît en revanche d’une suprême discrétion. Né à Luxeuil-les-Bains en 1937, ce chartiste s’est cantonné dans le Moyen Age. Sa seule modernité aura été de passer au XVIe siècle au moment il a créé, dans l’ancien château d’Ecouen, le Musée de la Renaissance. Une institution qui accomplit aujourd’hui encore un travail remarquable, même si le lieu apparaît pour le moins périphérique. Tout est parti pour lui d’une thèse au sujet pointu. Elle portait sur les «Funérailles et sépultures royales en France de la fin du VIIIe siècle à 1285.» La suite a navigué entre le CNRS, l’Ecole du Louvre et le Musée de Cluny, que l’homme finira par diriger. Tout comme plus tard les Archives de France, qu’il s’appliquera à réformer. Non sans peine. Bilan, Spécialiste de l'art gothique, le Français Alain Erlande-Brandenburg est mort à 82 ans - Bilan
  • Les chartistes permettent ainsi à la France de posséder un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud...) dense et efficace de services d'archives départementales. Il n'en est pas de même dans les bibliothèques : l'ordonnance de 1829 n'est jamais appliquée et, malgré l'ordonnance de 1839 leur réservant des places à la Bibliothèque royale, moins de 7% des chartistes travaillent en bibliothèque en 1867. Par la suite, le « monopole chartiste » est mis en place dans les archives : des décrets réservent aux anciens élèves de l'école les places d'archivistes départementaux (décret du 4 février 1850) et toutes les places aux Archives nationales (sauf celles de commis, décret du 14 mai 1887). Techno-Science.net, 🔎 École nationale des chartes - Définition et Explications

Traductions du mot « chartiste »

Langue Traduction
Anglais chartist
Espagnol cartista
Italien cartista
Source : Google Translate API

Synonymes de « chartiste »

Source : synonymes de chartiste sur lebonsynonyme.fr

Chartiste

Retour au sommaire ➦

Partager