La langue française

Charron

Définitions du mot « charron »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARRON, subst. masc.

A.− Artisan ou ouvrier qui construit et répare les trains des véhicules à traction animale (charrettes, chariots, etc.), en particulier, les roues de ces véhicules. La chaise de poste raccommodée par le charron, repeinte, tout éblouissante de ses roues neuves (Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 52):
... il [Gaubert] était charron. Il faisait les charrettes, il cerclait les roues, il ferrait les mulets. Giono, Regain,1930, p. 26.
Emploi adj. L'apprenti charron (R. Martin du Gard, Vieille France,1933, p. 1017).Le maître charron (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 297).
B.− Spéc., arg. Aller au charron, crier au charron. Crier fort, crier au secours, par exemple à la vue d'un voleur (cf. Esn. 1966). D'où charron, voleur. Si dans une affaire, tu as la dringue, c'est que tu es mauvais charron (Hogier-Grison, Les Hommes de proie,Le Monde où l'on vole, 1887, p. 295).
Rem. On rencontre ds la docum. le verbe intrans. charronner. Exercer le métier de charron. Grellety (...) charronnait pendant la belle saison (Genevoix, Marcheloup, 1934, p. 185).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ʀ ɔ ̃] ou [ʃa-]. [ɑ] post. ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787 (qui propose la graph. châron) Land. 1834, Gattel 1841 (qui recommande de prononcer r forte), Fél. 1851 et DG; [a] ant. ds Passy 1914 et Lar. Lang. fr. (cf. aussi ds Nod. 1844 et Littré); [ɑ] et [a] ds Warn. 1968. Pour Fouché Prononc. 1959, p. 85, [ɑ] ne fait que se survivre dans charron et ses dér. charronnage, charronnerie. Maintiennent [ɑ] : Grammont Prononc. 1958, p. 32, Kamm. 1964, p. 97, ainsi que Mart. Comment prononce 1913, p. 36. Pour la rem. de G. Straka à ce sujet, cf. charrette. Ds Ac. 1694-1932. Comparer avec chariot écrit avec 1 seul r. Étymol. et Hist. 1268 « constructeur de voitures » (E. Boileau, Métiers, 106 ds T.-L.). Dér. de char*; suff. -on1*. Fréq. abs. littér. : 108. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 152. − Guiraud (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, p. 69. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 122.

Wiktionnaire

Nom commun 1

charron \ʃa.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Charronnerie) Ouvrier qui fabrique et répare les charrettes.
    • Il y a la forge d’un maréchal et ensuite un charron avec deux ou trois charrettes neuves. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
  2. (Désuet) Celui qui fait des trains de chariots, des charrettes et de grosses voitures et particulièrement les roues de ces véhicules.
    • Va chez le charron pour qu’il mette la calèche sur patins, dit Tchitchikov, qui se rendit lui-même en ville, mais ne voulut faire aucune visite d’adieu. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, page 434)
    • HÉLIODORE. - Bientôt il y aura plus d'automobiles que de brouettes. Tout le monde a sa voiture et voilà un an que ma charrette est à réparer. J'en ai bien raccommodé le bras avec un manche de parapluie mais ça ne tient pas. Ah ! si on avait besoin d’ingénieurs ou de mécaniciens, on ne serait pas embarrassé, mais voilà bientôt deux ans que le dernier charron est mort. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 199.)
    • […] le charron qui, avec son apprenti, munis tous deux de longues pinces, posaient autour d’une grande roue de bois un cercle de fer rouge comme de la braise, et encore plus grand, et qu’une giclée d’eau froide resserrait étroitement autour du bois ; et cela devenait une belle roue de charrette, avec laquelle j’eusse essayé volontiers de jouer au cerceau en attendant que le charretier vînt la prendre. — (Joseph Zobel, Le Cadeau, dans le recueil Le Soleil partagé, 1964, page 120)

Nom commun 2

charron \ʃa.ʁɔ̃\ invariable

  1. Couleur bleu profond tirant légèrement sur le vert. #17657D
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

charron \ʃa.ʁɔ̃\ invariable

  1. D’une couleur bleu profond tirant légèrement sur le vert.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARRON. n. m.
Celui qui fait des trains de chariots, des charrettes et de grosses voitures et particulièrement les roues de ces véhicules.

Littré (1872-1877)

CHARRON (cha-ron) s. m.
  • Celui qui fait des chariots, des charrettes, des trains de voiture et particulièrement des roues.

    Adj. Ouvrier, apprenti charron. Maître charron.

HISTORIQUE

XIIIe s. C'est à savoir charpentiers, tonneliers, charrons, couvreurs de mesons, Livre des mét. 104.

XVIe s. Charrons, voituriers, chartiers, Amyot, Péric. 25.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHARRON, s. m. ouvrier autorisé à faire, vendre, & faire exécuter tout l’ouvrage en bois qui entre dans les grosses voitures, & leur attirail, en qualité de maître de la communauté des Charrons. Cette communauté ne date ses premiers réglemens que de 1498. Elle a quatre jurés ; deux entrent en charge, & deux en sortent tous les ans. Il faut avoir été quatre ans apprenti & quatre ans compagnon, avant que de se présenter à la maîtrise. Les jurés ont droit de visite dans les atteliers & sur les lieux où se déchargent les bois de charronage. Les maîtres sont obligés de marquer de leur marque les bois qu’ils ont employés. Il en est encore de ces réglemens, ainsi que de ceux des Charpentiers : beaucoup de formalités relatives à la conduite de la communauté ; presque aucune regle pour le bien du service public.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « charron »

(Nom commun 1) (Date à préciser) → voir char et -on
(Nom commun 2) (Date à préciser) De charron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Char ; picard, caron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « charron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charron ʃarɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « charron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charron »

  • François Charron, éditeur du site de conseils en technologie francoischarron.com et de fraudeweb.com, convient que pour les détenteurs d’un compte PayPal, l’action d’achat est rapide. Or, l’automatisation des comptes dans différents magasins permet aussi d’éviter l’entrée de données. « Je n’entre plus mon numéro de carte de crédit, explique le spécialiste. J’ai sécurisé mon ordinateur ainsi que mon téléphone intelligent, et j’utilise comme plusieurs un gestionnaire de mot de passe avec reconnaissance faciale. Alors quand j’arrive dans une boutique en ligne, je fais un sourire à mon iPhone et le paiement se fait. » La Presse, PayPal: encore utile en 2020?

Traductions du mot « charron »

Langue Traduction
Anglais wheelwright
Espagnol carretero
Italien carradore
Allemand stellmacher
Portugais charron
Source : Google Translate API

Synonymes de « charron »

Source : synonymes de charron sur lebonsynonyme.fr

Charron

Retour au sommaire ➦

Partager