La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « charnure »

Charnure

Définitions de « charnure »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARNURE, subst. fém.

Littér. Ensemble des chairs du corps humain :
O Pétrarque, Longus, Virgile, Pétrone, Boccace, Sade, Borgia, vous tous, Dieux du Corps et de la charnure, Viandes intelligentes à vos plaisirs! vous qui sur la pointe d'épingle de la Jouissance amonceliez, toutes vos forces, nerfs, muscles, os, reste, or, puissance, génie! vous êtes bien vous les plus grands... G. Fourment, Correspondance[avec Valéry], 1888, p. 60.
En partic.
1. [Sous le rapport de l'abondance, de la consistance, etc.] Homme épais de charnure et d'os (Pourrat, Gaspard des Montagnes,Le Château des sept portes, 1922, p. 12).Encolure puissante (...) charnure vigoureuse (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Désert de Bièvres, 1937, p. 92).
2. [Sous le rapport de la couleur, de l'éclat] Visage frais, florissant, charnure magnifique (Taine, Notes sur l'Angleterre,1872, p. 52).Point de charnures crémeuses et factices, mais de vraies chairs un peu défraîchies par la couche des pâtes et des poudres (Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 130).
Prononc. et Orth. : [ʃaʀny:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [xiies. charneure « ensemble de la chair humaine » d'apr. FEW t. 2, p. 385a]; ca 1220 « chair » (Pean Gatineau, St Martin, 7307 ds T.-L.), spéc. considérée dans sa manière d'être fin xiiie-début xives. biele carnëure (B. et J. de Condé, Dits et Contes, 148, 16, ibid.); fin xiiies. « teint, carnation » (Marques de Rome, 27 d 1, ibid.) Dér. de charn, anc. forme de chair*, peut-être sur un verbe *charner (d'où la finale -eure) qu'on peut supposer d'apr. encharner attesté en a. fr. (T.-L.); suff. -ure*; cf. aussi le lat. médiév. carnatura « teint, carnation » (ixes., Mappae Clavicula, praef., p. 189, 14 ds Mittellat. W. s.v., 293, 52). Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun - français

charnure \ʃaʁ.nyʁ\ féminin

  1. La chair, les parties charnues, des personnes, considérées selon les différentes qualités qu’elles peuvent avoir.
    • Charnure ferme. Charnure molle.
    • Le baron suédois de la Vie parisienne ne se le fait pas dire deux fois : il accourt à Paris pour s’en fourrer, fourrer jusque-là, non certes de beau savoir mais de belle et bonne charnure. — (Maxime Cohen, Eloge immodéré des femmes, 2010)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARNURE. n. f.
La chair, les parties charnues, considérées selon les différentes qualités qu'elles peuvent avoir. Il ne se dit qu'en parlant des Personnes. Charnure ferme. Charnure molle.

Littré (1872-1877)

CHARNURE (char-nu-r') s. f.
  • L'ensemble des parties charnues du corps. Avoir une charnure ferme, molle.

HISTORIQUE

XVe s. La charneure clere brune ; mais la chiere ot assez pale, Christine de Pisan, Charles V, I, ch. 17.

XVIe s. Sa charneure sentoit bon et il avoit l'aleine très doulce, Amyot, Alex. 6. Il avoit la charnure blanche et molle, Amyot, César, 21. Un corps, pour amplifier en charnure ou gresse, n'est pas dit s'augmenter, Paré, Introd. 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « charnure »

Provenç. carnadura ; du bas-lat. carnatura, du latin carnatus, bien en chair, de caro, carnis, chair (voy. CHAIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voir charnu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « charnure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charnure ʃarnyr

Évolution historique de l’usage du mot « charnure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charnure »

  • Un phénomène planétaire du petit écran s’apprête à rendre les armes ce dimanche 19 mai. Après soixante-treize épisodes, des batailles sanguinolentes, des mariages sous couvert de forfaiture, des scènes de charnure décousues, ou encore des pourparlers étirés jusqu’à l’arrivée d’un hiver toujours plus glacial, Game of Thrones s’achève sur HBO au terme de huit saisons. Toutelatele, Game of Thrones (saison 8) : avant le final, nouveau record d’audience pour Daenerys | Toutelatele

Images d'illustration du mot « charnure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « charnure »

Langue Traduction
Anglais hinge
Espagnol bisagra
Italien cerniera
Allemand scharnier
Chinois 合页
Arabe مفصل
Portugais dobradiça
Russe петля
Japonais ヒンジ
Basque bisagra
Corse cintina
Source : Google Translate API

Synonymes de « charnure »

Source : synonymes de charnure sur lebonsynonyme.fr

Charnure

Retour au sommaire ➦

Partager