La langue française

Cavalièrement

Sommaire

  • Définitions du mot cavalièrement
  • Étymologie de « cavalièrement »
  • Phonétique de « cavalièrement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cavalièrement »
  • Citations contenant le mot « cavalièrement »
  • Traductions du mot « cavalièrement »
  • Synonymes de « cavalièrement »
  • Antonymes de « cavalièrement »

Définitions du mot cavalièrement

Trésor de la Langue Française informatisé

Cavalièrement, adv.,vx. D'une manière aisée, dégagée. Ah! c'est vous, monsieur Froment, dit-elle [Valentine], très aimable, en s'avancant vers Mathieu, pour lui serrer cavalièrement la main (Zola, Fécondité,1899, p. 56).P. ext., cour. D'une manière brusque, inconvenante. Agir, parler cavalièrement. Les trois femmes mariées ressentaient une grande humiliation d'être ainsi rencontrées par ce soldat, dans la compagnie de cette fille qu'il avait si cavalièrement traitée (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Boule de suif, 1880, p. 141). [kavaljε ʀmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1614 en bonne part « généreusement » (C. Nostredame, Hist. de Provence, 927 ds Quem.); 1642 en mauvaise part « de façon impertinente » (Oudin d'apr. DG); de cavalier2, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 60.

Wiktionnaire

Adverbe

cavalièrement \ka.va.ljɛʁ.mɑ̃\

  1. (Vieilli) En cavalier, en homme du monde.
    • Il danse cavalièrement.
  2. D’un ton leste, avec brusquerie, inconvenance, sans égards.
    • Elle ne laissa pas d’être choquée qu’on s’y prît si cavalièrement. — (Antoine Hamilton, Mémoires du comte de Grammont, 4)
    • Nous eûmes beau nous traiter cavalièrement dans nos chansons. — (Antoine Hamilton, Mémoires du comte de Grammont, 8)
    • Il était confondu d’avoir eu son congé si cavalièrement. — (Antoine Hamilton, Mémoires du comte de Grammont, 11)
    • Ayant honte de parler simplement pour parler, comme font beaucoup de gens qui parlent cavalièrement de toutes choses. — (Nicolas Malebranche, De la recherche de la vérité, 1674-1675, livre II, part. 2, chap. VIII, 2)
    • […] « Nicolas » n’approuvait pas cette liaison qui, disait-il, serait une source d’ennuis par la suite, c’est pourquoi il s’était débarrassé aussi cavalièrement d’Alain. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 184)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAVALIÈREMENT. adv.
D'une manière cavalière. Il l'a traité cavalièrement. Il en a usé cavalièrement. Il en parle un peu cavalièrement.

Littré (1872-1877)

CAVALIÈREMENT (ka-va-liê-re-man) adv.
  • 1En cavalier, en homme du monde. Il danse cavalièrement. Vieilli en ce sens.
  • 2D'un ton leste, avec brusquerie, inconvenance, sans égards. Elle ne laissa pas d'être choquée qu'on s'y prît si cavalièrement, Hamilton, Gram. 4. Nous eûmes beau nous traiter cavalièrement dans nos chansons, Hamilton, ib. 8. Il était confondu d'avoir eu son congé si cavalièrement, Hamilton, ib. 11. Ayant honte de parler simplement pour parler, comme font beaucoup de gens qui parlent cavalièrement de toutes choses, Malebranche, Recherche, liv. II, part. 2, chap. VIII, 2.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAVALIÈREMENT. Ajoutez :

3À la cavalière, en se promenant. Il n'est pas si difficile de lever cavalièrement un plan au baromètre et à la boussole…, De Parville, Journ. offic. 18 avril 1872 p. 2625, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cavalièrement »

Cavalière, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de cavalier, par son féminin cavalière, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cavalièrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cavalièrement kavaljɛrœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « cavalièrement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cavalièrement »

  • Justin a déjà été insulté et traité cavalièrement par Trump et il a fermé son clapet. Comme madame Merkel, comme Macron, le premier ministre du Canada l’a bouclé et il a ainsi réussi à négocier un ALENA. Ce n’est donc pas la première fois que Trudeau utilise le silence qui semble plus payant que la formule grand’ yeule. Le Journal de Montréal, Le son du silence | Le Journal de Montréal
  • Ce qui rendait aussi ce débat insupportable, c’est le fait que le « modérateur » ne modérait rien. Les deux meneurs ont passé une bonne partie du débat à s’égosiller, à s’interrompre et à parler l’un par-dessus l’autre. La stratégie de Peter MacKay consistait manifestement à empêcher cavalièrement son adversaire de se faire entendre, un manque de respect flagrant pour l’auditoire. Le Devoir, Occasion ratée | Le Devoir
  • Le plus beau, ou enfin le plus triste, c’est que l’évolution de Scott passe finalement par les anciens collègues du père, et non par les trois femmes qui le soutiennent (et l’endurent), et qui sont cavalièrement reléguées à la périphérie narrative passé le mitan. Le Devoir, «The King of Staten Island»: les femmes patientes | Le Devoir
  • Dominick Saillant et François Marchand, qui comptaient 23 années de service dans le secteur des communications, sont parmi les employés qui viennent d’être mis cavalièrement à la porte. Le Journal de Montréal, Le baseball joue avec le feu | Le Journal de Montréal
  • Mais il y a plus. L’expérience que l’on pouvait, au moins provisoirement, se passer de certaines consommations; le constat de la vulnérabilité de l’organisation mondialisée de la production; la mise à nu des inégalités; la manière dont les lois économiques ont dû et pu être cavalièrement enfreintes, tout ceci concourt à faire naître de redoutables interrogations quant aux bienfaits de l’ordre social existant et à son caractère immuable. Bref, un coin du voile a été levé, et, pour reprendre les termes de Marx, les êtres humains pourraient vouloir reprendre le contrôle sur les choses. , Le capitalisme sur le fil du rasoir | A l'encontre
  • Ces conversations comprenaient un courriel d’un « homme d’affaires afro-américain d’âge moyen » qui a écrit : « le genou sur la nuque est une métaphore de la façon dont le système maintient si cavalièrement les noirs au sol, en ignorant les appels à l’aide ». Rezo Nòdwès, « Cela ne devrait pas être normal en 2020 aux Etats-Unis », déclare Obama opinant sur le meurtre brutal de George Floyd | Rezo Nòdwès
  • Le même jour, j’ai vu plusieurs jeunes filles assises collées serrées sur le grand cercle métallique d’une fontaine publique fermée. «Nous sommes des colocs», l’une d’elles a répondu très cavalièrement, lorsque je leur ai (poliment) rappelé les mesures d’éloignement physique et que des comportements comme le leur allaient entraîner la fermeture complète de ce parc. (« Colocs » certes, mais il faudrait au moins donner l’exemple?) l-express.ca, Éloignement physique: choléra, sida, CoViD-19... - l-express.ca

Traductions du mot « cavalièrement »

Langue Traduction
Anglais cavalierly
Source : Google Translate API

Synonymes de « cavalièrement »

Source : synonymes de cavalièrement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cavalièrement »

Partager