Casquette : définition de casquette


Casquette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CASQUETTE, subst. fém.

Coiffure en matière souple, généralement munie d'une visière et portée habituellement par les hommes. Casquette de cuir, de toile, de velours; casquette à visière :
1. Il a ôté sa casquette sous prétexte de mieux fouiller, l'a posée sur le coussin devant moi, me disant tout bas : « Dans ma casquette, s'il vous plaît. » Oh! le grand mot! Il renferme l'histoire du genre humain; que de fois la liberté, la fidélité, le dévouement, l'amitié, l'amour ont dit : « Dans ma casquette, s'il vous plaît. » Je donnerai ce mot à Béranger pour le refrain d'une chanson. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 308.
2. Sous des coiffures variées, bonnets de soie ou de coton, capelines, toques, casquettes à oreilles, c'étaient des faces effarées, bouffies, des têtes de naufragés... A. Daudet, Tartarin sur les Alpes,1885, p. 59.
3. ... la plupart des grandes excentricités de la mode, excentricités si frappantes qu'elles se perfectionnent jusqu'au lieu commun (la casquette entre autres), furent, à l'origine, quelque ruse d'individu célèbre pour masquer une imperfection... Cocteau, Le Foyer des artistes,1947, p. 15.
SYNT. Casquette de drap, de feutre, de laine; casquette à gland, à oreillettes (cf. aussi ex. 2), à rabats. Casquette à pont (à deux, à trois ponts). Casquette haute des souteneurs (cf. L. Daudet, L'Entre-deux-guerres, 1915, p. 8).
LITT. Les chasseurs de casquettes [Dans Tartarin de Tarascon] Surnom donné par dérision aux chasseurs de Tarascon qui occupaient leurs loisirs à tirer sur une casquette comme sur un gibier. Comme chasseur de casquettes, Tartarin de Tarascon n'avait pas son pareil. Tous les dimanches matin, il partait avec une casquette neuve; tous les dimanches soir, il revenait avec une loque (A. Daudet, Tartarin de Tarascon,1872, p. 7).[P. allus. aux chasseurs de Daudet] Et ce ne sera pas ces chasseurs de casquettes Qui nous emporteront dans leurs maigres carniers. (...) Et ce ne sera pas ces chasseurs de casquettes Qui nous emporteront parmi leurs gibecières (Péguy, Ève,1913, p. 904).
Plus spéc. Coiffure entrant dans la composition d'un costume civil ou d'un uniforme militaire. Casquette de receveur; casquette de base-ball, de jockey; casquette d'aviateur, d'officier de marine, d'uniforme :
4. Un marin, dans le vent, debout sur la dunette, Sous les trois galons d'or de sa sombre casquette, Plonge au large un regard impérieux et clair. A. France, Poésies,Les Poèmes dorés, 1873, p. 48.
5. Toutes les semaines, le receveur arrivait avec un livre noir à tranches jaunes sous le bras, une casquette argentée sur le chef, une tunique à collet bleu et à boutons blancs, ornés d'une levrette, emblème de la fidélité, et il inscrivait les sommes versées sur son livre à souche et sur le petit carnet rouge de la cliente. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 67.
ARM. Képi des officiers de l'armée d'Afrique. la Casquette du Père Bugeaud. Marche des zouaves français. Leur culte de la virilité, t'es un homme, t'es pas un homme, nous rappelait le Monteras-tu la côte, la Casquette du Père Bugeaud (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 17).
P. méton. Emblème de la condition ouvrière ou de certains gradés de l'armée; ouvrier, militaire portant une casquette. Lieux où la casquette est jalouse De l'affreux chapeau du bourgeois (A. Pommier, Paris,1866, p. 282).Ouvriers, bourgeois, les casquettes, les chapeaux (Benjamin, Gaspard,1915, p. 10).C'était un Allemand, et un gradé encore, une « casquette plate » (E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 236).Par dénigr. Une vieille casquette qui me reproche d'être toujours le même imbécile, et qui est aussi bête que moi! (Courteline, Les Gaîtés de l'escadron,Les Gaîtés de l'escadron, 1886, III, 4, p. 55).
Fam. Être casquette. Être légèrement ivre. Mon mari est allé reconduire le maître qui était un peu casquette (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 4, Les Exploits de Rocambole,1859, p. 36);cf. casque I C et II B.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e-20e, Littré, Guérin 1892 et la plupart des ouvrages d'arg. 2. Casquettifère, subst. masc., néol. de Balzac, p. plaisant. Porteur de casquette. Des employés du muséum, de ceux que Balzac appelle les casquettifères (Fargue, Le Piéton de Paris, 1939, p. 119).
Prononc. et Orth. : [kaskεt]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1813 subst. « coiffure à visière » (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, p. 99); 2. 1844 adj. « ivre » (F. Vidocq, Les Vrais mystères de Paris, t. 6, p. 240). Dér. de casque*, suff. dimin. -ette*. 2 est une ext. de sens sur le modèle de être coiffé « être ivre » (attesté de 1700 à 1878, déjà coyfé « ivre » en m. fr., FEW t. 2, p. 837; v. coiffer). Fréq. abs. littér. : 919. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 478, b) 1 944; xxes. : a) 1 618, b) 1 484.
DÉR. 1.
Casquetté, ée, adj.Coiffé(e) d'une casquette. Casquetté de fourrures, vêtu de bleu foncé (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 71). 1reattest. 1850 (Balzac, Œuvres diverses, t. 2, p. 11); de casquette, suff. *. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Casquetterie, subst. fém.,,Travail, commerce du casquettier`` (Rob. Suppl. 1970). 1reattest. 1955 (R. Ikor, Les Fils d'Avrom, La Greffe de printemps ds Rob. Suppl. 1970); de casquette, suff. -erie*.
3.
Casquettier, ière, subst.Ouvrier spécialisé dans la fabrication des casquettes; vendeur de casquettes. Oiseau des casquettiers de la rue des rosiers, Je te salue (Prévert, Paroles,Salut à l'oiseau, 1946, p. 264). Seules transcr. ds Pt Rob. : [kasketje] avec [e] fermé à la 2esyll. et ds Lar. Lang. fr. : [kaskεtje], fém. [-tjε:ʀ] avec [ε] ouvert à la 2esyll. Lar. encyclop. et Quillet 1965 proposent la graph. casquetier. 1reattest. 1866 (Lar. 19e); de casquette, suff. -ier* Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Hasselrot (B.). Ét. sur la formation dimin. ds les lang. rom. Uppsala, 1957, p. 198. − Rupp. 1915, p. 52. − Sain. Lang. par. 1920, p. 100, 271, 418, 477.

Casquette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

casquette \kas.kɛt\ féminin

  1. Couvre-chef traditionnellement d’homme, fait d’étoffe ou de peau, qui a ordinairement une visière sur le devant.
    • Pensant à son accoutrement, il se défit de son faux-col et de sa casquette blanche d’aéronaute, qui pouvaient le trahir […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 356 de l’éd. de 1921)
    • […] ils avaient des casquettes à visière de cuir et à galon d’or, comme les collégiens ou les « séminards » […] — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quand on se rappelle avoir vu passer aux mêmes endroits ces officiers gris, tout en hausse-cols et en casquette […], cela vous fait tout de même quelque chose. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais un grand escogriffe en smoking et coiffé d’une casquette à carreaux sortait de la limousine et accourait vers les trois femmes qui l’accueillirent fraîchement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Le gosse séché et réconforté remonta sur le pont avec une superbe casquette de yachtman juchée sur le capuchon de son anorak. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il préférait la musique classique et les chemisettes à carreaux mais, pour attirer les concupiscences, il devait avoir la tenue wesh-wesh, l'allure racaille, la casquette Nike, visière retournée en prime. — (Antoine Gouguel, Chifoumi !, Éditions du Frigo, 2011, page 77)
    • Apanage du bourgeois et du voyou, le feutre est un accessoire qui se perd. Symbole de civilité, de tact. Secours des timides mal entraînés à la galanterie. Hautement préférable à la casquette de base-ball, grossier couvre-chef avec sa visière aussi allongée qu'une langue d'iguane et aussi raide qu'une queue de poêle à frire, flanquée de deux porte-jarretelles croisés sur la nuque. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, pp. 338-339)
  2. (Figuré) Ce que l’on représente dans un débat, une discussion, une négociation.
    • Le maire [et enseignant] bénéficie d'une double casquette : il est à la fois agent de l'Etat et agent de la commune en tant que collectivité territoriale. — (Stessy Speissmann redevient enseignant, Vosges Matin, 15 mai 2016)
  3. (Familier) (Automobile) Accident de véhicule tout-terrain au cours duquel ce dernier bascule (par l’avant ou non) puis se retourne.
    • Le 4x4 a fait une casquette dans les dunes, mais grâce aux arceaux, il y a eu plus de peur que de mal.
  4. (Commerce) Dernière étagère au sommet de la gondole permettant de placer de la décoration ou de déposer les produits qui ne rentrent pas dans le rayon.
  5. (Familier) Mal de crâne ; gueule de bois.
    • Cette dernière se prend au jeu et entame une partie de « chat-bite »… Par chance, la femme de mon voisin ne s’en aperçoit pas, et pour cause, elle tient une de ces casquettes ! — (Jyhel, La Bulle du Temps, Éditions Publibook, 2011, page 85)

Forme de verbe

casquette \kas.kɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de casquetter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de casquetter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de casquetter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de casquetter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de casquetter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Casquette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASQUETTE. n. f.
Coiffure d'homme, faite d'étoffe ou de peau, qui a ordinairement une visière sur le devant. Casquette d'ouvrier. Casquette d'écolier. Casquette de voyage. Soulever sa casquette pour saluer. Avoir sa casquette vissée à la tête.

Casquette : définition du Littré (1872-1877)

CASQUETTE (kas-kè-t') s. f.
  • Coiffure d'homme, faite d'étoffe ou de peau, garnie ordinairement d'une visière. Casquette de chasse. Sortir en casquette et en veste.

    Populairement. Il est un peu casquette. Il a bu un coup de trop, il est gris. Pour cette locution, voyez CASQUE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « casquette »

Étymologie de casquette - Littré

Casquet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de casquette - Wiktionnaire

(1813) Dérivé de casque avec le suffixe -ette → voir casquet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « casquette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
casquette kaskɛt play_arrow

Citations contenant le mot « casquette »

  • Sur la casquette de Yachine le temps a passé. Ah ! La Lucky Kabala de l’inamovible gardien. Film. Photo. Tableau. Affiche. Rivée sur sa tête pour l’éternité Club de Mediapart, La casquette de Lev Yachine (Va d'l'Avent, 12/25) | Le Club de Mediapart
  • Pour la rentrée 2021, les stars ont décidé de relancer une tendance qui nous plonge tout droit dans les années 2000 : le béret casquette, Le retour de cette tendance va vous étonner - Elle
  • Jouez à GTA Online cette semaine pour recevoir gratuitement la casquette logo x2 Güffy en édition limitée. GAMERGEN.COM, GTA Online : nouveau véhicule, casquette gratuite, bonus et promotions à gogo cette semaine - GAMERGEN.COM
  • C’est avec une casquette des Mets qu’il a louangé Lindor et Carrasco. On sait que Bauer aime ce genre de coup d’éclat (on se souvient notamment de sa campagne sur Twitter dans laquelle il s’amusait à mentionner son intérêt envers toutes les équipes des Majeures), et il récidive de nouveau ici. Passion MLB, Trevor Bauer, arborant une casquette des Mets, vante Francisco Lindor - Passion MLB
  • Andrej Babis, le Premier ministre tchèque, a changé sa photo de profil sur Twitter. Il portait, sur l'image précédente, une casquette rouge ressemblant à celle de Donald Trump. , Le Premier ministre tchèque enlève sa casquette à la Trump, après les violences au Capitole
  • La casquette, c’est bon pour les ouvriers, le chapeau, c’est pas pratique, tandis que le béret, c’est simple, c’est chic, c’est coquet ! De Pierre Prévert / L’affaire est dans le sac
  • On a troqué le képi contre la casquette. Le plus dur maintenant ça va être de changer ce qu'il y a dessous. De Guy Bedos / Revue de presse - 1987
  • Tous les individus sont égaux devant un chimpanzé qui se pourlèche les babines en ajustant sa casquette. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • La stratégie est à la tactique, ce que le haut-de-forme est à la casquette. De Grégoire Lacroix / Les euphorismes de Grégoire - 2

Traductions du mot « casquette »

Langue Traduction
Corse cappucciu
Basque txapela
Japonais キャップ
Russe кепка
Portugais boné
Arabe قبعة
Chinois
Allemand deckel
Italien cap
Espagnol gorra
Anglais cap
Source : Google Translate API

Synonymes de « casquette »

Source : synonymes de casquette sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires