La langue française

Caracole

Définitions du mot « caracole »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARACOLE, subst. fém.,CARACOL, subst. masc.

A.− ÉQUIT. Succession de voltes ou de demi-voltes à droite et à gauche exécutée par un cheval.
En partic., ART MILIT, HIST. Manœuvre de cavalerie dans laquelle les cavaliers font demi-tour et reviennent à la queue du peloton après chaque charge (cf. G. d'Esparbès, La Soldate, 1905, p. 442).
P. métaph. Je n'aime pas les Fontaines du désir [de Montherlant]. Il y a là de la caracole, de la piaffe (Gide, Journal,1927, p. 858).
P. ext. Cabriole. Ce farceur de Jacquot (...) que vous avez destitué, parce qu'il faisait des caracoles sur la charrette (Balzac, Œuvres diverses,t. 1, 1850, p. 573).
B.− P. anal.
1. ARCHIT. Escalier en caracol, en caracole. Escalier en colimaçon :
On sent, vieil escalier construit en caracol, Que ton hélice Les a pris dans le ciel pour les jeter au sol Avec délice! E. Rostand, Le Vol de la Marseillaise,Guillaume à sa tour monte, 1918, p. 348.
2. TECHNOL. (mines). Outil à crochet horizontal et de forme courbe destiné à serrer les tiges cassées dans un trou de sonde afin de les retirer (cf. J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 141).
Rem. La forme masc. caracol (cf. ex. supra) n'est plus vivante; elle n'est pas mentionnée ds les dict. gén. du xxes., hormis ds Lar. Lang. fr., ni ds les éd. du dict. de l'Ac. de 1798 à 1932; certains dict. du xixes. l'enregistrent, DG, Guérin 1892 et Nouv. Lar. ill. précisent qu'elle est vieillie.
Prononc. et Orth. : [kaʀakɔl]. Ds Ac. 1694 : caracol; ds Ac. 1718-1762 : caracole (en tant que terme d'équit.), caracol (en tant que terme d'archit.). Ds Ac. 1798-1932 uniquement : caracole. Étymol. et Hist. [Av. 1598 fr. des Pays-Bas caracolle « escargot » (Ph. de Marnix, Œuvres, t. 1, p. 225 ds Herb., p. 62)]; 1. 1611 équit. caracol (Cotgr.) [Quem. atteste ce mot dep. fin xvies. ds les Oeconomies royales de Sully, mais cet ouvrage a été rédigé entre 1610 et 1617]; 1615 caragol (E. Binet, Merv. de nat., p. 145 ds Gdf. Compl.); 1648-52 caracole (Scarron, Le Virgile travesti, t. 5, 9134 ds Dub.-Lag.) [contrairement aux indications de FEW t. 2, p. 1005, A. Oudin, Seconde partie des Recherches ital. et fr., 1642 n'atteste que la forme caracol]; 2. 1675 archit. caracol (J.-H. Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr., p. 169). Empr. à l'esp. caracol, proprement « escargot » (dep. 1400 d'apr. Cor.), attesté également aux sens 1 (dep. 1604 ds Gili) et 2 (dep. le xvies. d'apr. Al.), d'orig. incert. : − peut-être issu par métathèse du type cacalaou, cagarol, attesté ds les dial. du sud-est et du sud-ouest de la France, et qui serait issu du croisement du lat. conchylium « coquille » avec le gr. κ α ́ χ λ α ξ « petit caillou de lit de rivière » (v. FEW t. 2, pp. 1004-1006; v. aussi escargot) − ou encore dér. de la racine préromane *kar- « coquille, écale » qu'on trouve à l'orig. de carapace* (cf. dénominations ibériques de l'escargot sur lesquelles s'appuie J. Hubschmid ds Rom. Philol., t. 13, 1959-60, p. 39). L'hyp. de REW3, no7658 qui fait remonter l'esp. caracol et le fr. escargot* au lat. scarabaeus n'est pas vraisemblable. Celle qui fait de caracol le descendant d'un dér. du lat. cochlea « escargot » (Leite de Vasconcellos ds Revista Lusitana t. 2, 1890-92, p. 364; Schuchardt ds Sitzungsberichte der Akademie der Wissenschaften, Philosophisch-Historische Klasse, t. 141, 1899, p. 33; Brüch ds Z. rom. Philol., t. 57, 1937, pp. 592-593) se heurte à de grandes difficultés. Fréq. abs. littér. Caracole : 4. Bbg. Bruneau (C.). N. créés au moyen du suff. -ment. In : [Mél. Orr (J.)]. Manchester, 1953, p. 27. − Gossen (C. T.). Zur lexikalen Gliederung des pikardischen Dialektraumes. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 137. − Herb. 1961, pp. 62-63. − Lammens 1890, p. 75. − Rigaud (A.). Les Racines de la débauche. Déf. Lang. fr. 1970, no51, pp. 10-12. − Rupp. 1915, pp. 50-51. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 96.

Wiktionnaire

Nom commun

caracole \ka.ʁa.kɔl\ féminin

  1. (Équitation) Mouvement en rond, ou en demi-cercle, qu’un cavalier fait exécuter à sa monture, en changeant quelquefois de main.
    • Faire une caracole.
    • (Figuré)L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203-204)
  2. (Cavalerie) Mouvement de tous les cavaliers d’un même escadron, quand il tourne en même temps sur sa droite ou sur sa gauche.
  3. (Régionalisme) (Ardennes, Wallonie) Escargot.
    • Quoi que les grives ont à voir avec la culture, je m’étonne bien ! Pour trois-quatre vers par ci, par là, une douzaine de caracoles et de limaces! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Forme de verbe

caracole \ka.ʁa.kɔl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de caracoler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de caracoler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de caracoler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de caracoler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de caracoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARACOLE. n. f.
T. de Manège. Mouvement en rond, ou en demi-rond, qu'on fait exécuter à un cheval, en changeant quelquefois de main. Faire une caracole.

Littré (1872-1877)

CARACOLE (ka-ra-ko-l') s. f.
  • 1 Terme d'architecture. Escalier en caracole ou caracol, escalier fait en rond, à marches gironnées.
  • 2 Terme de manége. Succession de demi-tours à droite et à gauche qu'on fait exécuter au cheval, avec ou sans changement de main, mais sans suivre de piste.
  • 3 Terme d'art militaire. Mouvement d'un escadron quand il tourne sur sa droite ou sur sa gauche, par rangs, non par files. Le maréchal de Lorge décampa de Roth sur neuf colonnes qui firent la caracole en partant, Saint-Simon, 22, 260.
  • 4Sorte de crochet à tire-bouchon.

REMARQUE

Corneille (tragédie d'Andromède, III, 3) a dit caracol au masculin : Persée revole en haut sur son cheval ailé, et, après avoir fait un caracol admirable au milieu de l'air, tire du même côté qu'on a vu disparaître la princesse.

HISTORIQUE

XVIe s. Monsieur de Bouillon n'ayant fait qu'une fausse charge et un caracol pour reprendre le chemin de la retraite, Sully, Mém. t. II, p. 406, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CARACOLE. - REM. Ajoutez : 2. Richelieu, qui dit aussi caracol comme Corneille, s'en sert au sens figuré de courses, voyages : Comme je demeurerais cent ans en un lieu s'il était besoin, aussi avoué-je que des caracols inutiles ne sont plus bons pour un homme de mon âge, qui va droit à ses fins, Lettres, etc. t. VI, p. 730 (1640).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CARACOLE, s. f. Manege & Art milit. est un mouvement qui se fait dans la cavalerie par le flanc ou la hauteur de l’escadron ; chaque file fait une espece de quart de conversion en serpentant & en faisant des passades par la campagne à droit & à gauche pour ôter la mire à ceux que l’on insulte.

Ce mouvement differe de la conversion en ce que celle-ci se fait par rang, & que la caracole se fait par file. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « caracole »

(Date à préciser) De l’espagnol caracol (« escargot, zig-zag »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. caracol, limaçon, coquille de mer faite en forme de vis, et par suite espèce de danse où les danseurs font différents mouvements les uns derrière les autres ; et, dans le manége, caracole : tous sens dérivés des contours de la coquille ; de l'arabe karkara, tourner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « caracole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caracole karakɔl

Évolution historique de l’usage du mot « caracole »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caracole »

  • Très loin, au plus profond du secret de notre âme, un cheval caracole... un cheval, le cheval ! Symbole de force déferlante, de la puissance du mouvement, de l’action. De David Herbert Lawrence
  • Une vieille caravane vintage, des comédiens et des musiciens, des airs tsiganes ou réunionnais, des sourires, de la danse, de la bonne humeur… Voilà ce qui a construit la caracole, caravane-scène itinérante de Droit de Cité, qui va sillonner le territoire cet été. On l’annonce à Méricourt, à Avion… La Voix du Nord, Lensois-Héninois : La Caracole, scène itinérante de Droit de Cité, passera dans le coin cet été
  • Une vieille caravane vintage, des comédiens et des musiciens, des airs tsiganes ou réunionnais, des sourires, de la danse, de la bonne humeur… Voilà ce qui a construit la caracole, caravane-scène itinérante de Droit de Cité, qui va sillonner le territoire cet été. La Voix du Nord, La Caracole, scène itinérante de Droit de Cité, passera à Divion cet été
  • Vaincu de peu en 2008 puis 2014 face à Pascal Lachambre, Jean-Paul Leblanc savoure cette fois une victoire éclatante. Sa liste caracole avec 48 % des voix, loin devant celle de l’adjoint sortant, l’écologiste Didier Willemaet (28,15 %), et celle de la jeune Anaïs Honnart (23,58 %). La participation s’effrite, avec 41,83 % de votants. La Voix du Nord, À Achicourt, la troisième tentative aura été la bonne pour Jean-Paul Leblanc
  • Louis Aliot (RN) caracole en tête devant le maire sortant Jean-Marc Pujol (LR) si l'on en croit un sondage de l'Ifop sorti des urnes auprès de 5 000 bulletins. Louis Aliot serait crédité de 53 % des voix contre 47 % au maire sortant. En 2004 lors de ce même duel, Aliot s'était incliné de dix points (55 contre 45). Cette fois c'est perdu pour le Jean-Marc Pujol malgré un regain de participation entre les deux taux avec une hausse de 4 points. La mobilisation de la gauche et le front républicain n'ont pas résisté à la vague Aliot. Perpignan devient la plus grande ville de France détenue par le Rassemblement national de Marine Le Pen. midilibre.fr, Municipales : Montpellier, Nîmes, Perpignan... les résultats dans les grandes villes de la région - midilibre.fr
  • Ainsi, des estimations Harris Interactive-Agence Epoka pour LCI et TF1, révèlent que la Maire de la capitale française caracole en tête avec 50,2% des voix exprimées, bien devant l’ancienne ministre Rachida Dati (LR-Les Républicains) avec 32% des voix et l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn (LREM, Modem, UDI) avec 16% des voix. Hespress Français, France/Municipales : Anne Hidalgo serait largement réélue à Paris | Hespress Français
  • Les enjeux de l’élection municipale de Paris n’ont pas été posésIl y a un an, ils étaient peu nombreux à pouvoir prédire sa réélection. Aujourd’hui, sa défaite serait considérée comme une énorme surprise. Malgré nombre de problèmes non résolus (hausse des impôts, endettement, saleté, désorganisation routière, décisions à l’emporte-pièce, départ des classes moyennes, échec d’Autolib, peu d’installation de sièges sociaux., drogue, insécurité, camps de migrants, HLM vétustes et sans isolation….), Madame Hidalgo (qui a récupéré sa double nationalité franco espagnole en 2003) caracole en tête des sondages.Signe des Dieux, notre confrère de Challenges, Airy Routier, qui avait consacré un livre incendiaire à l’ancienne inspectrice du travail intitulé „Notre-Drame de Paris“ ne s’en est pas remis et n’aura survécu à l’élection. Il est parti juste avant le premier tour. Il faut dire que l’ancienne première adjointe de Bertrand Delanoë (de 2001 à 2014) a progressé en communication et en assurance oratoire. Avec un air distant, réfléchi et faussement souriant, elle donne l’impression, à 61 ans, d’avoir réponse à tout. Une arrogance qui ne n’empêche pas l’autorité. Portée par la vague verte, la démagogie des certaines propositions (comme la priorité d’attribution du logement social aux employés municipaux, ou l’installation, par idéologie, de logements pour SDF en face d’immeubles bourgeois aux confins du bois de Boulogne, et aussi la création de pistes cyclables la veille des élections devant) ne semble n’avoir d’égal que le caractère et le pouvoir de conviction dont elle semble désormais pourvue.En face d’elle, l’électron libre de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati semble n’avoir guère appris, à 54 ans, du passé récent et des déconvenues de son camp. Donnant l’impression d’être toujours à la recherche de polémiques, elle ne semble pas avoir saisi que les électeurs étaient rassasiés de querelles politiques et d’avantage en recherche d’efficacité plus que de débats stériles. Le fait pour cette dernière d’avoir visité personnellement de nombreux quartiers déshérités et cages d’escaliers ne vaut pas programme. Même si c’est à mettre à son actif, cela ne suffit pas à conférer légitimité ou compétence. On aurait aimé des propositions fortes et audacieuses, en liaison avec celles de la présidente de la région, Valérie Pécresse, pour rompre avec le social à tous crins et pouvoir ramener Paris vers plus de sécurité et de prospérité. Entreprendre.fr, Pourquoi Anne Hidalgo devra son élection à la faiblesse du duo Dati-Buzyn
  • Autre grande gagnante de la soirée dans la cité phocéenne : l'abstention, qui caracole à 65,1%.  LCI, L'écologiste Michèle Rubirola fait basculer Marseille à gauche | LCI

Traductions du mot « caracole »

Langue Traduction
Anglais caracole
Espagnol caracolea
Source : Google Translate API

Synonymes de « caracole »

Source : synonymes de caracole sur lebonsynonyme.fr

Caracole

Retour au sommaire ➦

Partager