La langue française

Capeline

Sommaire

Définitions du mot capeline

Trésor de la Langue Française informatisé

CAPELINE, subst. fém.

A.− ART MILIT. ANC. Capuchon de mailles, puis casque avec couvre-nuque, joues et nasal mobiles que portaient les fantassins (cf. camail*).
P. ext. Elle était apparue debout, (...) haussant la tête sous une capeline de corail qui tremblait le long des joues (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 37).
B.− Région. Capuche pour femme ou fillette, en étoffe légère pour l'été, en laine ou en tricot pour l'hiver, couvrant la tête et les épaules. [Elle] était encapuchonnée (...) dans une capeline de tricot blanc (E. et J. de Goncourt, Germinie Lacerteux,1864, p. 94);une capeline de foulard (Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 181).
Rare. Coiffure d'homme. L'hôtelier, gros homme en casaque ouatée, la tête dans une capeline à poil, nous fait de grands tchin-tchin (Loti, Fleurs d'ennui,1882, p. 40);une large capeline de vendangeur (F. Fabre, Le Chevrier,1867, p. 267).
P. anal., CHIR. Bandage de tête recouvrant toute la calotte crânienne (cf. Méd. Biol. 1970).
C.− Usuel. Chapeau de femme à très larges bords, le plus souvent fait de paille ou de crin :
Elle repoussait en arrière la grande capeline de paille rousse, qui tombait sur son dos, retenue à son cou par un ruban de taffetas marron, et elle renversait la tête... Colette, Sido,1929, p. 32.
Prononc. et Orth. : [kaplin]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1367 « armure de tête » (Bulletin des antiquitez de la Seine-Infer., t. IX, 430, 3elivraison ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 292); 2. 1386 « coiffure d'étoffe richement ornée d'or et de pierrerie » (Cpte de l'écurie du roi, fo89 ds Gay); 3. 1635 « large coiffure de femme à calotte et retombant sur les épaules » (Ph. Monet, ibid.). Empr. à l'a. prov. capelina « casque, chapeau de fer » (1294 lat. médiév. Carcassonne ds Du Cange t. 2, p. 123c; 1302 ds Rayn.) dér. de cappa, v. cape « vêtement ». Un empr. à l'ital. cappellina, Dauzat 1973 et Hope, p. 33 (xiiies. ds DEI; xives. « casque » ds Batt.) est moins probable. Fréq. abs. littér. : 38. Bbg. Axisa (H.). Les Mots qui muent. Déf. Lang. fr. 1971, no59, pp. 20-22. − Hope 1971, p. 33.

Wiktionnaire

Nom commun

capeline \kap.lin\ féminin

  1. (Vieilli) Capote légère de femme qui tombe sur les épaules.
    • Puis, en bas, dans des casiers, sur des tables, au milieu d’un empilement de coupons, débordaient des articles de bonneterie vendus pour rien, gants et fichus de laine tricotés, capelines, gilets, tout un étalage d’hiver aux couleurs bariolées. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • […] et elle était apparue debout, les mains ouvertes devant les épaules, haussant la tête sous une capeline de corail qui tremblait le long des joues. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • J’étais dans ma chambre, deux heures plus tard, quand ma mère entra portant sa capeline de voyage et un long châle de Paisley. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 216)
    • Au fond de la pièce, près du fourneau, la vieille femme se tenait assise dans son fauteuil rouge, une capeline sur la tête et les épaules, les mains jointes au creux du tablier, les pieds sur une chaufferette. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 29)
  2. (Histoire) Casque de fer qui faisait partie de l’armure.
  3. (Chirurgie) (Vieilli) Sorte de bandage.

Forme d’adjectif

capeline \kap.lin\

  1. Féminin singulier de capelin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPELINE. n. f.
Capote légère de femme qui tombe sur les épaules.

Littré (1872-1877)

CAPELINE (ka-pe-li-n') s. f.
  • 1Chapeau orné de plumes et d'aigrettes que les femmes portaient en habit de chasse. Elles firent partie d'aller à la chasse en habit de campagne avec des capelines, Scarron, Précaution inutile, dans RICHELET. Là les dames en capelines Et tenant en main des houssines, Perrault, Ép. de la chasse, dans RICHELET.
  • 2Aujourd'hui, sorte de capote faite en étoffe légère que les femmes portent l'été ; et autre capote légère, mais chaude, et le plus souvent ouatée, que les femmes jettent sur leur tête, quand elles sortent du bal ou du spectacle, pour se défendre du froid.
  • 3En chirurgie, bandage récurrent qui, par sa disposition, forme une sorte de coiffe ou de bonnet.
  • 4Anciennement, armure de tête. On disait autrefois : c'est un homme de capeline, comme on dit aujourd'hui c'est un homme d'épée.

HISTORIQUE

XIVe s. Armés de jaques, de cotes et de capelines de fer et de plusieurs autres armeures, Du Cange, capellina.

XVe s. Et avoit le duc de Berri capeline d'acier en la teste et un fermaillet au front devant moult riche, Monstrelet, liv. I, chap. 100.

XVIe s. Puis [l'ange messager] sa perruque divine Coifa d'une capeline, Prenant sa verge en son poing, Ronsard, 532.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAPELINE, s. f. terme de Chirurgie, bandage pour contenir l’appareil qu’on applique sur le moignon d’un membre amputé. Voyez Amputation. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « capeline »

Bas-lat. capellina, de capa, cape.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1367) De l’ancien occitan capelina.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « capeline »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capeline kaplin

Évolution historique de l’usage du mot « capeline »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « capeline »

  • Les femmes qui sont plus courageuses peuvent oser une capeline en paille de couleur brillante. Vous pouvez la marier avec un maillot de bain de ton assorti ou blanc. Sous le soleil, il n’est pas recommandé de porter des bijoux. Votre seul accessoire sera donc le galurin. Osez expérimenter en liberté ! Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Porter un chapeau d'été pour avoir un look branché
  • (Relaxnews) - La garde-robe olfactive de la collection Le Vestiaire des Parfums d'Yves Saint Laurent Beauté s'enrichit de deux nouvelles fragrances inspirées des pièces et matières iconiques sublimées par le grand couturier français. La capeline et le jumpsuit, deux pièces fonctionnelles qu'Yves Saint Laurent a transformées en véritables icônes de mode, se muent aujourd'hui en parfums de caractère. FashionNetwork.com, La capeline et le jumpsuit, deux icônes du vestiaire YSL, réinventés en parfums - Actualité : collection (#1209797)
  • Le chapeau de plage est évidemment l’indispensable accessoire de votre été. Il vous protège efficacement du soleil, évite à votre tête de surchauffer et les risques d’insolation sont éloignés. Mais le chapeau de plage a également d’autres atouts. Il parfait votre look d’été et peut même être adopté en ville quand les fortes chaleurs sont de la partie. Il donne tour à tour un look décontracté, estival voire chic, romantique ou bohème. Qu’importe vos préférences, vous trouverez le couvre-chef qui vous convient. En paille, en tissu, en capeline, pliable, il y en a pour tous les goûts. Et quand il s’agit des petits, le chapeau de plage enfant fille ou garçon est incontournable. Un dernier avantage ? Inutile de vous coiffer sous votre chapeau. Très pratique après une journée passée à vous baigner. Biba Magazine, Une tête à l’abri grâce aux plus beaux chapeaux - Biba Magazine

Traductions du mot « capeline »

Langue Traduction
Anglais capeline
Espagnol pamela
Source : Google Translate API

Synonymes de « capeline »

Source : synonymes de capeline sur lebonsynonyme.fr
Partager