La langue française

Caillera

Définitions du mot « caillera »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAILLER, verbe.

I.− Emploi trans. [En parlant du sang ou du lait] Faire coaguler en caillots. Il faut plus de présure pour cailler du lait gras que du lait maigre (A.-F. Pouriau, La Laiterie,1895, p. 543).
P. métaph. Le ciel lourd et tiède où la brume était peu à peu caillée en gros nuages (Giono, Le Chant du monde,1934, p. 203).
Rem. On rencontre ds la docum. cailler les fromages (Pourrat, Gaspard des Montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 123).
II.− Emploi intrans. ou pronom. réfl.
A.− [Le sujet désigne le sang ou le lait] Se coaguler en caillots. Le lait qui caille dans l'éclisse (Leconte de Lisle, Poèmes antiques,Les Plaintes du cyclope, 1874, p. 175).Le coutelas brillait. Le sang rouge noir dégouttait, giclait, coulait, se caillait (Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 102).
P. métaph. Se figer. Le temps ne coule plus, les souvenirs se caillent dans leur mémoire ankylosée (Romains, La Vie unanime,1908, p. 225):
Tu as trouvé à ton foyer la contre-mère dont les deux seins sont acides. La présure de la tendresse, qui fait cailler le lait dans l'estomac des enfants du bonheur, tu ne la connais pas. H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 229.
B.− P. anal., pop. Être figé par le froid. On caille sur cette plage (Dub.).Ça caille. Il fait froid.
Rem. On rencontre ds la docum. l'arg. se cailler au sens de « se faire du souci », qui se rattache plutôt au verbe cailler « fienter » (cf. caille2rem.). Depuis le début de l'autre semaine ça durait comme ça ... vraiment rien d'extravagant!... J'aurais eu tort de me cailler ... Ça mijotait sans pétard. Et même un peu après quatre heures un certain calme s'est établi! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 535).
Prononc. et Orth. : [kɑje] ou [ka-]. [ɑ] post. ds Passy 1914, Pt Rob. et Warn. 1968. Cf. encore Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Fél. 1851. [a] ant. ds Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr. Cf. aussi Gattel 1841, Nod. 1844 (qui note [ɑ] post. pour le subst.) et Littré. Pour le timbre de a et pour la transcr. par [λ] mouillé ou yod cf. caille1et la finale -aille. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Début xiies. « se coaguler, se figer » (Psautier Oxford, CXVIII, 70 ds Gdf. Compl.); début xives. subst. masc. caillé issu du syntagme lait caillé (Fab. d'Ov., Ars 5069, fo193e ds Gdf. Compl. : caillié fres). Du lat. class. de même sens coagulare. Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR. 1.
Caillage, subst. masc.Action de faire cailler le lait. [kaja:ʒ]. 1reattest. 1867 (Lar. 19e); de cailler, suff. -age*.
2.
Caillement, subst. masc.[En parlant du lait ou du sang] . Action de se cailler; le résultat de cette action. Les microbes contenus dans le lait ... en déterminent le caillement avant que tous les globules butyreux se soient séparés (A.-F. Pouriau, La Laiterie,1895, p. 195). [kajmɑ ̃] ou [ka-]. [ɑ] post. : Passy 1914, Pt Rob. (cf. aussi Fouché Prononc. 1959, p. 88). Pour les dict. hist. cf. Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Fél. 1851, et DG. [a] ant. : Lar. Lang. fr. Cf. aussi Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré. Ds Ac. 1762-1835. 1reattest. 1478 caillement du laict (G. de Chauliac, Gde Chirurgie, fo178 ds G. Sigurs, Contribution à l'ét. du fr. médiév., Thèse Université de Montpellier, 1963-64); du verbe cailler, suff. -(e)ment1*.
BBG. − Duch. 1967, § 12.1. − Nurmela (T.). Anc. fr. caillier et faire le caillier. Neuphilol. Mitt. 1943, t. 44, pp. 97-106. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 193. − Sigurs 1963/64, p. 54, 387 (s.v. caillement).

Wiktionnaire

Nom commun

caillera \kaj.ʁa\ féminin

  1. (Péjoratif) Groupe de personnes considérées comme méprisables dans une population.
    • Sofiane avait du mal à l’imaginer en caillera du Mirail comme le désignait avec tant d’aplomb son chef abhorré. — (Pierre Ferin, Tout en part, tout y revient, 2010)
  2. Individu considéré comme méprisable.
  3. Jeune de banlieue qui s’affirme en tant que tel et symbole de la street-culture.
    • Pour les yeux des autres, tu jouais de mieux en mieux ton rôle,
      Ton rôle de « caillera », juste pour ne pas qu’on dise « voilà tu fais plus partie de la mille-fa d’en-bàs ». — (Suprême NTM, Laisse pas traîner ton fils, 1998)

Forme de verbe

caillera \kɑ.jə.ʁa\

  1. Troisième personne du singulier du futur du verbe cailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAILLER. v. tr.
Coaguler. La présure caille le lait. Le lait se caille. Le sang se caille. Faire cailler le lait. Du lait caillé, ou absolument, comme nom masculin, Du caillé.

Étymologie de « caillera »

(Verlan) (Date à préciser) Verlan de racaille : \ʁa.kaj\ devenu \kaj.ʁa\.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caillera »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caillera kajra

Évolution historique de l’usage du mot « caillera »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caillera »

  • Lors de la sortie de mon premier EP, beaucoup de gens ont écrit que j'étais énervée parce que je m'étais fait tromper alors que j'étais dans une histoire très violente avec quelqu'un qui avait du pouvoir en raison de son origine sociale. Il ressemble à une caillera minable, mais en fait il est très riche. Et à ce moment-là j'avais envie que tout brûle et moi avec.  Numéro Magazine, Rencontre avec Regina Demina : “J'ai envie d'être une caillera en jupons” | Numéro Magazine
  • Une patrouille de gendarmerie composée d’un binôme masculin et féminin, intervient alors. Il lui explique que le conducteur du véhicule (son oncle) serait tombé en panne et serait parti chercher de quoi remorquer la voiture. Les explications du jeune homme sont confuses. Et sous l’empire de l’alcool, il devient très agressif à leur égard. Il profère de nombreuses insultes et va même jusqu’à les menacer de mort, en adoptant une attitude provocante. Pour le maîtriser, un des deux gendarmes le ceinture au sol. Blessé, le jeune homme est pris en charge par les pompiers jusqu’à l’hôpital mais son état d’excitation est tel qu’il est conduit à la brigade de gendarmerie, en cellule de dégrisement où quatre heures après les faits il présente encore un taux d’alcoolémie de 0,40 mg/litre d’air expiré. Les deux gendarmes se sont portés partie civile et demandent 300 € de dommages et intérêts. L’accusé conteste une partie des faits reprochés. "Ils ont amplifié. Tout ce qu’ils ont dit, la moitié, c’est pas vrai". "Vous me faites passer pour ce que je ne suis pas" dira-il plus tard, après les réquisitions du procureur de la République qui le qualifie de "caillera" de Bagnères "qui roule des épaules" et demande "un an de prison dont six mois assortis d’un sursis probatoire". ladepeche.fr, Bagnères-de-Bigorre. Condamné à 10 mois de prison pour avoir insulté et menacé les gendarmes - ladepeche.fr
  • Ouais c'est vrê j'ai halluciné grave, j'suis sorti d'mon lit, en pleine nuit et : j'entendais rien. Pas un coup de klaxon, pas un moteur, et même les "caillera" ece f'sait discrète de peur qu'on les r'marque ! Club de Mediapart, J'ai rêvé grave | Le Club de Mediapart
  • Le louchébem des années 80, venu des cités, du hip-hop et du rap. «Chébran», «meuf», «caillera», «chelou», «truc de ouf», «keuf», «chetron», «oim», «portenawaque», «zyva», «babtou»… la liste est infinie. Le verlan a infusé toutes les couches de la société et s’est installé dans le Larousse de la langue française. Madame Figaro, Bigophone, sensass, portenawaque… le lexique "chébran" des années 80 - Madame Figaro
  • Parce que son petit-fils adoré a eu l’idée étincelante de faire de Liline l’égérie de sa marque. C’est elle, dans un cadre provençal à souhait, qui présente les nouvelles pièces de l’été, la pose altière au milieu d’un champ dans une longue robe verte, en version caillera rose avec ses lunettes de soleil et ses boucles d’oreilles maousses. Autant le dire d’emblée: les sœurs Hadid ne perdent rien pour attendre, cette série de clichés respire la spontanéité. Depuis le début de l’épidémie, le directeur artistique hyper efficace sur les réseaux a développé toute une campagne, #jacquemusathome, pour continuer à faire sa com’ malgré tout, et sa mamie en est la star. Femina, Femina | Liline, la grand-mère de Jacquemus, nouvelle égérie de la…

Traductions du mot « caillera »

Langue Traduction
Anglais will curdle
Espagnol se cuajará
Italien si coagulerà
Allemand wird gerinnen
Chinois 会凝结
Arabe سوف تتخثر
Portugais vai coalhar
Russe свернется
Japonais 固まる
Basque mamitu egingo da
Corse curdle
Source : Google Translate API

Synonymes de « caillera »

Source : synonymes de caillera sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caillera »

Caillera

Retour au sommaire ➦

Partager