La langue française

Cabèche

Définitions du mot « cabèche »

Trésor de la Langue Française informatisé

CABÈCHE, subst. fém.

Fam. Tête. Dans cinq minutes, ils seront plus de cent à me contempler (...), entrechoquant leurs cabèches pour mieux me voir (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 120):
Un des tirailleurs entend, en passant, de quoi l'on parle. Il nous regarde, rit largement dans son turban casqué, et répète, en faisant : non, de la tête : « Pas kam'rad, non pas kam'rad, jamais! couper cabèche! » Barbusse, Le Feu,1916, p. 52.
Prononc. : [kabε ʃ]. Étymol. et Hist. 1879 arg. « tête » (Abbé G. Moreau, Souvenirs de la Petite et de la Grande Roquette, II, 354 : Couper la cabèche). Empr. à l'esp. cabeza « tête » (déjà empr. une 1refois aux xvie-xviies. sous la forme cavèche, v. Hug.), lui-même issu du lat. vulg. capĭtĭa « id. », forme qui remplaça caput sur le territoire ibérique (v. Cor.). Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 284.

Wiktionnaire

Nom commun

cabèche \ka.bɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Tête.
    • Il n’en est pas moins vrai que les sociétés rivales ne savent comment se débarrasser de ces encombrants cadavres, ni le moyen de les enjamber sans crever dessus, avant d’avoir eu le temps de se joindre et de se couper réciproquement cabèche. — (Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la lune, Plon, Paris, 1938)
    • Il vaut bien mieux un coup de cabèche dans le stoumac. Alors, il se baisse, et toi tu relèves ton genou à la rencontre de son nez et ça éclate comme une figue. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 367)
    • Que l’on zyeute le canon d'une carabine ou la crosse du moindre bulldog, et vous êtes fait. Coupé cabèche ! — (Françoise d'Eaubonne, La couronne de sable, Flammarion, 1968, p. 26)
    • La tête peut être la bobine, la binette, le bourrichon, la cabèche, la cafetière, la calebasse, le ciboulot, la fiole, la trombine, etc. — (Paul Désalmand, Tester et enrichir son vocabulaire, 1991)
    • En plus que je somme le putois ! damné faux-semblant défonceur ! Il se l'éclatera pas la cabèche ! — (Louis Ferdinand Céline, Féerie pour une autre fois, Folio, page 127.)
  2. (Occitanie) (Au pluriel) WC ; toilettes
    • Et puis je dois garder le sac
      De ma copine qui est aux « cabèches ».
      Et en plus toi tu marques mal !
      Tu me laisse la figue sèche !
      — (Laids crétins des Alpes, Je ne peux pas aller danser, sur le site Paraulas en Òc - Musica - Cançons (www.paraulas.net), mai 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cabèche »

De l'espagnol cabeza (« tête »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cabèche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cabèche kabɛʃ

Évolution historique de l’usage du mot « cabèche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cabèche »

  • "Je suis aux cabèches !" En Provence, les "cabèches" c'est les WC, les toilettes. On dit aussi le "cagadou" ou le "pàti". Au singulier, la "cabèche" vient de l'espagnol "cabeza" qui signifie la tête. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Parlez-vous le sud ? Cagole, fada, degun, on vous raconte avec humour l'origine de ces expressions
  • L'avocat d'Anticor se frotte les mains... Cet inconnu sort de l’anonymat. Faut-il prendre les déclarations de cet avocat pour parole d'évangile ? Monsieur Ferrand reste à son poste, président de l'assemblée Nationale, tant qu'il ne sera pas déclarer coupable. C'est dingue, tous ses justiciers, qui feraient couper"cabèche" avant qu'un jugement soit prononcé. Le Point, « Il y a eu une volonté de dissimulation de la part de Richard Ferrand » - Le Point
  • Le cru 2018-2019 du Top 14 a donc rendu son verdict et, pour la première fois depuis cinq ans, nulle surprise plus ou moins grande n’est venue sanctionner un parcours semé d’embûches, puisque scindé en deux temps et des millions de mouvements, entre saison dite régulière, à savoir un championnat en bonne et due forme (fatal aux cadors de Castres, Toulon et le Stade Français), et phases finales, à élimination directe, coupant cabèche à ceux qui s’y attendent parfois le moins (Montpellier et le Racing, cette fois). Ici, rien de tel : en tête depuis belle lurette, le Stade toulousain a tenu jusqu’au bout, en battant son dauphin, Clermont, 24-18, avec deux essais inscrits et toujours ce mélange de fougue et de maîtrise qui lui a permis de ne jamais céder à la panique, y compris dans les moments virtuellement périlleux. Libération.fr, Top 14 : logiquement champions, les Toulousains attendus au tournant en bleu - Libération
  • Deux têtes dépassent in extremis d’une clôture de métal qui ne semble pas infranchissable. La première cabèche appartient à cette jeune fille en maillot de... Libération.fr, La photographie ne s’est jamais si bien portée, les photographes jamais si mal - Libération

Images d'illustration du mot « cabèche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cabèche »

Langue Traduction
Anglais prickly
Espagnol espinoso
Italien spinoso
Allemand stachelig
Chinois 多刺的
Arabe شائك
Portugais espinhoso
Russe колючий
Japonais とげのある
Basque prickly
Corse pinzutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « cabèche »

Source : synonymes de cabèche sur lebonsynonyme.fr

Cabèche

Retour au sommaire ➦

Partager