La langue française

Boursicot, boursicaut

Sommaire

  • Définitions du mot boursicot, boursicaut
  • Phonétique de « boursicot »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boursicot »
  • Citations contenant le mot « boursicot »
  • Traductions du mot « boursicot »
  • Synonymes de « boursicot »

Définitions du mot boursicot, boursicaut

Trésor de la Langue Française informatisé

BOURSICOT, BOURSICAUT, subst. masc.

A.− Petite bourse. Un boursicaut en cuir (F. Fabre, Barnabé,1875, p. 364);le boursicaut garni (F. Fabre, Norine,1889, p. 159:
Il [Gonzalès retour du Mexique] était en veste de vieux fil et tout noiraud à n'en pas donner plus de dix sous du tout... Mais peu à peu on a su que là-dessous, ce qu'on prenait pour un gros nœud d'os, c'était, à pas douter, un boursicot... Giono, Solitude de la pitié,1932, p. 119.
B.− P. ext., fam. Petite somme économisée peu à peu. Crier après son boursicot (G. Sand, François le Champi,1850, p. 72).[Les Belges] donnent encore le même coup de collier, ajoutent quelques écus au boursicot (Coppée, Mon franc-parler II,1896, p. 31).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Dernière transcr. dans Passy 1914 qui propose [buʀsiko] ou [-kɔ] avec [ɔ] ouvert à la finale. Les dict. ant. notent [o] fermé. 2. Forme graph.Ac. 1835 et 1878 enregistrent la forme boursicaut (cf. aussi Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, Littré et DG). Lar. 19eécrit boursicaut par respect de l'Académie mais souligne l'incohérence de cette forme avec les dér. boursicoter, boursicoteur, boursicotier également enregistrés dans Ac. Guérin 1892 est le 1erdict. à admettre parallèlement boursicot et boursicaut (cf. aussi Pt Lar. 1906, Lar. encyclop., Rob. et Quillet 1965). Ac. 1932 donne uniquement la forme boursicot et introduit les dér. boursicoter et boursicotier.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1296 bourseco « petite bourse » (cité par Dehaisnes, Hist. de l'Art en Flandre, 90 dans Delb. Notes), graphie isolée; apr. 1509 (?) fam. boursicault « petite bourse » (Chasse d'amours, p. 33, col. 2 dans Ste-Pal. dans Gdf. Compl.), attest. isolée; à nouv. dans Ac. 1835 où il est noté ,,familier``; considéré comme ancien par Besch. 1845 et Lar. 19e; 1846 boursicot (Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo, p. 327); 2. 1830 fam. boursicot « pécule » (Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 166), noté ,,familier`` par Ac. 1835 qui donne aussi la graphie moins fréquente boursicaut. Dér. de bourse1*; suff. -aud* (var. -aut) avec élargissement d'orig. obsc. en -icaut; puis attraction de -ot*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 312.

Wiktionnaire

Nom commun

boursicot \buʁ.si.ko\ masculin

  1. (Familier) Petite bourse.
    • Il suivit les instructions de son fils et rentra chez lui, le soir, avec un boursicot bien garni. — (Henri Pourrat et le Trésor des contes: actes du colloque organisé par la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Blaise Pascal, Maison des Congrès de Clermont-Ferrand, 1er, 2 et 3 juin 1987, 1988)
  2. (Familier) Petite somme amassée avec économie et tenue en réserve.
    • À force d’économiser il s’est fait un petit boursicot.


Nom commun

boursicaut \buʁ.si.ko\ masculin

  1. Petite bourse.
  2. Petites économies ; petites sommes mises en réserve.
    • Mais, quoi ! ne fallait-il pas suivre jusqu’au bout le cupide saltimbanque, organisateur et prédicateur de cette croisade pour le boursicaut, qui ne cesse de prêchailler « à la petite semaine » sur le petit nombre des élus du Coffre-fort Tout-Puissant ? — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906.)
    • Ceux-là n’ont d’autre opinion, d’autre baromètre politique que leur boursicaut. Le boursicaut est-il vide ? À bas le gouvernement ! Est-il plein ? Vive le gouvernement ! — (Marie-Louise Gagneur, Jean Caboche à ses amis paysans, Armand Le Chevalier, 1871, page 7.)

Nom commun

boursicaut \buʁ.si.ko\ masculin

  1. Petite bourse.
  2. Petites économies ; petites sommes mises en réserve.
    • Mais, quoi ! ne fallait-il pas suivre jusqu’au bout le cupide saltimbanque, organisateur et prédicateur de cette croisade pour le boursicaut, qui ne cesse de prêchailler « à la petite semaine » sur le petit nombre des élus du Coffre-fort Tout-Puissant ? — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906.)
    • Ceux-là n’ont d’autre opinion, d’autre baromètre politique que leur boursicaut. Le boursicaut est-il vide ? À bas le gouvernement ! Est-il plein ? Vive le gouvernement ! — (Marie-Louise Gagneur, Jean Caboche à ses amis paysans, Armand Le Chevalier, 1871, page 7.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOURSICOT. n. m.
Petite bourse. Il se dit aussi d'une Petite somme amassée avec économie et tenue en réserve. À force d'économiser il s'est fait un petit boursicot. Il est familier dans les deux sens.

Phonétique du mot « boursicot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boursicot bursikɔ

Évolution historique de l’usage du mot « boursicot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boursicot »

  • Une évolution de la langue qui fait disparaître ou qui endort certains mots français: aumusse, boursicaut, friponneau, amphigourique, lourderie ou encore compotation ne sont quasiment plus jamais utilisés. RMC, Les mots anglais envahissent-ils trop notre quotidien? Ça fait débat sur RMC

Traductions du mot « boursicot »

Langue Traduction
Anglais stockpot
Espagnol olla
Italien stockpot
Allemand suppentopf
Chinois 汤锅
Arabe المرق
Portugais panela
Russe stockpot
Japonais ストックポット
Basque stockpot
Corse borsale
Source : Google Translate API

Synonymes de « boursicot »

Source : synonymes de boursicot sur lebonsynonyme.fr
Partager