La langue française

Boulimique

Définitions du mot « boulimique »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOULIMIQUE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
PATHOL., PSYCHOL. Qui présente un rapport avec la maladie de la boulimie. Appétit, gastrite boulimique. On donne facilement aux jeunes des rations boulimiques (Michelet, Journal,1845, p. 616).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. Compl. 1842.
P. ext. Qui présente un rapport avec une grande faim. Bâillement boulimique (Colette, La Naissance du jour,1928, p. 57).
Au fig. :
La première version de l'Oiseau de feu était écrite selon les traditions gourmandes et boulimiques de 1910. E. Vuillermoz, Mus. d'auj.,1923, p. 44.
II.− Emploi subst., PATHOL. Personne atteinte de boulimie*; p. ext. personne qui mange beaucoup. Synon. fam. goinfre, bâfreur.Après un déjeuner à tuer un boulimique, qui s'arrosa à le noyer (J. de La Varende, Bric-à-brac,1953, p. 84).
1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); dér. de boulimie*, suff. -ique*. [bulimik]. Lar. 19e: ,,On dit aussi boulimiaque`` (cf. également Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e). Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

boulimique \bu.li.mik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à la boulimie.
    • En somme, ce sont des irritations de l’estomac et des intestins, dont les causes sont aussi nombreuses que variées, qui produisent la faim boulimique ; […]. — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture : Bou-Bro, tome 8, 1833)

Nom commun

boulimique \bu.li.mik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne qui souffre de boulimie.
    • En fait, ils comblent un manque affectif, tel que le font les alcooliques ou les boulimiques. — (« Un ado serait mort après s’être masturbé 42 fois : possible ? », lePlus.NouvelObs.com, 5 septembre 2011)
    • Le profil psychopathologique des boulimiques est globalement plus élevé, donc plus sévère, que celui des patientes suivies pour un trouble anxieux, […]. — (Martine Flament et Philippe Jeammet, La boulimie, 2000)
    • Il n’en est pas de même de certaines anomalies congénitales observées chez des boulimiques et dans lesquelles il est difficile de ne par chercher l’explication du symptôme observé pendant la vie. — (Dictionnaire encyclopédique des Sciences Médicales : BLE-BRO, tome 10, 1869)
  2. (Figuré) (Par analogie) Personne qui ne peut s’empêcher de consommer.
    • Cheffe de la division de psychiatrie du centre hospitalier voisin de l’UCAD pendant sept ans, cette boulimique de savoir s’inscrit en parallèle en master de science biologique et médicale, option physiologie. — (Victoire Achard, Fatoumata Ba, la Sénégalaise qui perce les secrets du sommeil, Le Monde. Mis en ligne le 21 novembre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BOULIMIQUE (bou-li-mi-k') adj.
  • Terme de médecine. Qui a rapport à la boulimie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « boulimique »

Dérivé de boulimie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boulimique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boulimique bulimik

Évolution historique de l’usage du mot « boulimique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boulimique »

  • Je suis boulimique. Si j'arrête la scène, je meurs. Vous croyez que ça m'amuse de mourir? J'y pense depuis l'âge de 15 ans. De Charles Aznavour / Le Parisien, 5 mai 2015
  • Chaque lecture de roman ou de pièce est une invitation au voyage. Je privilégie la langue de Molière pour mes lectures. Une boulimique de lecture ne se rassasie jamais, je ne peux quantifier mes lectures, les livres m’accompagnent tout le long de l’année. L'Orient-Le Jour, Nadine Mokdessi : Une boulimique de lecture ne se rassasie jamais - L'Orient-Le Jour
  • Le beau gosse a toujours la moue bougonne, vestige d’une timidité natale adoucie au fil des succès et de la reconnaissance. L’artiste boulimique (albums, production et écriture pour d’autres, cinéma…) revient avec un album où sa pop se fait plus rock et au volant de son bolide, cabossé par les collisions amoureuses. Toujours le même mais jamais identique. SudOuest.fr, Chanson : "J’ai toujours aimé les personnages hors-norme" Benjamin Biolay revient en trombe avec "Grand prix"
  • Haltes aux idées reçues ! Non, les boulimiques ne sont pas forcément obèses. Oui, ils peuvent s'en sortir. Nathalie Delassy, auteur de "Qui m'aime me sauve" aux @editions_seramis répond aux questions que l'on se pose sur cette maladie.#boulimie#maladie#obésité#solitudepic.twitter.com/RF48uEgihl Topsante.com, Témoignage : "Boulimique pendant 20 ans, je m'en suis sortie" - Top Santé
  • La boulimie et l'hyperphagie boulimique sont des troubles du comportement alimentaire qui concernent 3 jeunes filles pour 1 garçon et débutent souvent à l'adolescence. Plus la prise en charge est précoce, meilleur est le pronostic. Les derniers conseils de la Haute Autorité de la Santé pour la repérer. , Boulimie : comment la repérer au plus vite
  • Tout à fait, le confinement peut aggraver les symptômes d’un trouble des comportements alimentaires. Il peut être un temps de créativité pour ceux qui le vivent bien. Mais ceux qui le vivent mal peuvent ressentir vide interne et des ruminations mentales. Les troubles les plus à risque sont l’anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l’hyperphagie boulimique à cause des conséquences physiques qu’elles ont sur l’organisme. Pour les personnes qui y sont sujettes, la fréquence et la durée des « crises » alimentaires peuvent être augmentées considérablement dans les cas de la boulimie nerveuse et de l’hyperphagie boulimique. De même, la restriction et la privation alimentaire peuvent s’intensifier dans le cas de l’anorexie mentale. , Anorexie, boulimie : comment gérer ces troubles pendant le confinement ? | Psychologies.com
  • Elles sont les grandes oubliées de ce confinement : les personnes atteintes de troubles du comportement alimentaire (TCA). Pourtant, sur les 67 millions de Français confinés, 2,7 millions sont atteints d’hyperphagie boulimique, soit environ 4% de la population. La nourriture prenant une place prépondérante dans le quotidien de chacun, comment gérer un rapport déjà conflictuel avec cette dernière ? Julia Lagrée, journaliste pour la plateforme France TV Slash, a recueilli les témoignages nécessaires de Jane, Marie et Aïcha. Leur ennemi numéro 1 : les réseaux sociaux, où se mêlent autant de posts de plats alléchants que d’injonctions à rester mince, voire de remarques grossophobes « d’une violence incroyable », constate Jane. La situation n’est pas irrémédiable, si vous ou un de vos proches vous sentez concernés, diverses plateformes d’écoute (comme le 0810 037 037 et d’autres détaillées dans la description de la vidéo) existent. Vous pouvez aussi consulter la fiche de conseils de la Fédération française anorexie boulimie (FFAB). Télérama, Sur YouTube, la boulimie en période de confinement 
  • En particulier pour nous des symptômes boulimiques https://t.co/yJ3joiMogo , Coronavirus : Anorexie, boulimie... Comment gérer ses troubles alimentaires pendant le confinement ?

Traductions du mot « boulimique »

Langue Traduction
Anglais bulimic
Espagnol bulímica
Italien bulimico
Allemand bulimie
Portugais bulímico
Source : Google Translate API

Synonymes de « boulimique »

Source : synonymes de boulimique sur lebonsynonyme.fr

Boulimique

Retour au sommaire ➦

Partager