La langue française

Blèche

Sommaire

  • Définitions du mot blèche
  • Étymologie de « blèche »
  • Phonétique de « blèche »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blèche »
  • Citations contenant le mot « blèche »
  • Traductions du mot « blèche »
  • Synonymes de « blèche »

Définitions du mot blèche

Trésor de la Langue Française informatisé

BLÈCHE, adj. et subst. masc.

A.− Adjectif
1. Vx. [En parlant d'une pers.] Qui est d'un caractère mou et faible.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Spéc., région. [En parlant d'une chose] Poire blèche. Synon. blette.
Rem. Attesté dans Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Guérin 1892.
2. P. ext., arg. [Au sens physique et mor.] Laid, vilain, mauvais. Le kidnapping, y a rien de plus blèche (A. Simonin, Le Pt Simonin ill.,1957, p. 51):
... la cuisine était d'un blèche! Dès que vous aviez terminé votre porcife une seule envie vous venait : vous tirer tant l'odeur des mangeailles voisines devenait débectante. A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 47.
Rem. Attesté dans Rob. Suppl. 1970, et dans les dict. de France 1907, Esn. 1966.
Spéc., arg. (typogr.). Faire banque blèche. Avoir une quinzaine improductive, sans toucher d'argent.
Rem. Attesté dans Lar. 19e-20e, Larch. Suppl. 1880 et France 1907.
B.− Subst. masc., vx, rare. Personne qui possède un caractère dolent, et manque de fermeté.
Rem. Attesté dans Ac. 1798, 1835, Besch. 1845, Littré, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.
Spéc., arg. (typogr.). Faire blèche (ou coup blèche). Au jeu des cadratins, faire coup nul (sans points).
Rem. 1. Attesté dans Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. 20eet dans les dict. techn. Larch. Suppl. 1880, Chautard 1937. 2. On rencontre dans la docum. a) L'adj. et subst. bléchard (blaichard). Synon. de malingre, décati. Devenir bléchard. Devenir vieux (cf. J. Richepin, Le Pavé, 1883, p. 289). Attesté dans France 1907 et Esn. 1966. b) Le verbe intrans. bléchir (blaichir), vx. Devenir blèche. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. ET ORTH. − Dernière transcr. dans DG : blèch'. Ac. 1798 écrit blèche. Ac. 1835, Littré et DG écrivent blêche. Besch. 1845 enregistre d'une part blaiche (mou, paresseux, sot), d'autre part blèche ou blaiche (terme d'injure). Cf. aussi Lar. 19equi donne d'une part blaiche (lâche, paresseux), d'autre part blêche ou blaiche (qui manque d'énergie). Lar. 19esignale en outre l'expr. poire blèche pour poire blette (cf. Lar. 20eet Guérin 1892 qui soulignent que poire blèche se dit en Normandie). Lar. 20eadmet blèche ou blaiche. Guérin 1892, s.v. blaiche, renvoie à blèche. Noter que dans ses citations il écrit blêche avec un accent circonflexe. Pour les dict. mod. le mot se trouve dans Quillet 1965 blêche ou blaiche et dans Rob. Suppl. 1970 blèche. La majorité des dict. qualifie le mot de vx et d'inusité. Pour le terme de bot., Lar. 19esignale ,,on dit aussi blègne``. Nouv. Lar. ill. enregistre blèche ou blechum.
Étymol. ET HIST. − 1596 bleche « homme mou » (L. Hulsius, Dict. françois-alemand et alemand-françois, Novibergae); 1701 blaiche (Fur.); 1732 blêche (Trév.); 1798 blèche (Ac.); 1794 arg. des typographes (A.-F. Momoro, Traité élémentaire de l'impr., p. 64). Terme norm. (Moisy); cf. Mén. (Blesche. On appelle ainsi en Normandie un homme de mauvaise foi); application au domaine moral de l'adj. a. fr. fém. blece « blette (en parlant d'un fruit) », v. blet.
BBG. − Colomb. 1952/53, pp. 210-212. − Rigaud (A.). La Vraie Cour des Miracles. 3. Vie Lang. 1969, p. 92. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 347, 364; t. 2 1972 [1925], p. 91, 229, 298, 368; t. 3 1972 [1930], p. 58.

Wiktionnaire

Adjectif

blèche \blɛʃ\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) (Vieilli) (Désuet) Mou, sans fermeté.
  2. (Argot) Laid.
  3. (Argot) (nourriture) Mauvais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « blèche »

(1596) Le Larousse du dix-neuvième siècle mentionne poire blèche pour poire blette (ou blesson en ancien français) → voir blesser et blet [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blèche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blèche blɛʃ

Évolution historique de l’usage du mot « blèche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blèche »

  • blèche, méchant, sournois, du francique blettian, «meurtrir». Agence Bretagne Presse, Orine du gallo : 4.000 mots pour le premier dictionnaire étymologique du gallo

Traductions du mot « blèche »

Langue Traduction
Anglais ugly
Espagnol malo
Source : Google Translate API

Synonymes de « blèche »

Source : synonymes de blèche sur lebonsynonyme.fr
Partager