La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bigne »

Bigne

Variantes Singulier Pluriel
Féminin bigne bignes

Définitions de « bigne »

Wiktionnaire

Nom commun 3 - français

bigne \biɲ\ masculin

  1. (Argot) Prison.
    • Et on le faisait chanter et il avait goûté du bigne ? Moi, j’avais trouvé ça plutôt marrant, l’instant d’émotion passé. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)

Nom commun 2 - français

bigne \biɲ\ masculin et féminin identiques

  1. (Ille-et-Vilaine) Berger, bergère[1].
    • Ce fantôme était un berger — un « bigne », comme on dit en patois. [...] Alors, le « bigne » revenait tout le temps pour se plaindre, et il cherchait son trésor sans jamais le retrouver. — (Michel Lascaux, Contes et légendes de Bretagne, Éditions France-Empire, 1985, ISBN 9782704804009)

Nom commun 1 - français

bigne \biɲ\ féminin

  1. Variante de beigne.
    • Et une foys il se feit une bigne, Bien m'en souvient, à l'estal d'un boucher. — (Villon, Le Grand Testament, 1461)
    • Marcel reparut le lendemain à trois heures, la face verte, les yeux rouges, une bigne au front, le pantalon déchiré, empestant l’eau-de-vie, immonde. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)
    • S’il s’était fait une bigne au front, elle la repoussait avec un gros sou noir. — (Joseph Houziaux, La Vie d’un Gamin de Celles, chapitre 6, 1964)
    • Cette Mercedes 220sb a une petite bigne en bas de la portière droite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIGNE. n. f.
Tumeur au front, qui provient d'un coup ou d'une chute. Dans le langage populaire, on dit plutôt BEIGNE.

Littré (1872-1877)

BIGNE (bi-gn') s. f.
  • Tumeur à la tête qui provient d'un coup. Vieux.

HISTORIQUE

XVe s. Et une fois il se feit une bigne, Bien m'en souvient, à l'estal d'un boucher, Villon, Grand test. Ball. et orais.

XVIe s. Puis il trepigne et se fait une bigne ; Comme une guigne estoit rouge son nez, Marot, II, 352. Il se faisoit à tout coup une bigne au front, Despériers, Contes, LXXIX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bigne »

(Nom 1) Voir beigne.
(Nom 2) Voir bigner (« regarder »), le sens propre est « gardien », voir bignole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry et lorrain, beugne ; romagnol, bogna ; milanais, bugn ; sarde, bugnu ; provenç. mod, bougno. Origine incertaine. Il y a dans le germanique : anc. haut-allem. bungo ; moyen haut-allem. bunge ; anc. nord, bûnga ; anc. angl. bung, avec bunny, tumeur. Ces mots, d'après Diez, auraient donné bonga, bongue. Mais ne pourrait-on pas voir dans bunny le moyen terme qui ferait comprendre comment le mot roman a pu sortir du mot germanique ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bigne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bigne binj

Évolution historique de l’usage du mot « bigne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bigne »

  • Née Émilie-Louise Delabigne au sein d’une famille pauvre, la jeune femme avait pris ce pseudonyme – reconnu en 1882 par l’état civil – après avoir gravi les échelons de la galanterie au point de devenir, après 1870, l’une des courtisanes les plus en vue de « la haute gomme » parisienne. Valtesse, qui se prévalait d’un titre de comtesse prétendument octroyé par Napoléon III, résidait à Paris, depuis 1877, dans un hôtel particulier construit pour elle au 98, boulevard Malesherbes, artère du nouveau quartier à la mode de la Plaine-Monceau. À cette fin, un prince s’y était ruiné, les faveurs de Valtesse se négociant à prix d’or. Pour ces dames, condamnées à la surenchère et aux excentricités, cela faisait partie du jeu. Connaissance des Arts, Le bureau de Valtesse de La Bigne : étude d'un chef-d'oeuvre Art Nouveau | Connaissance des Arts

Traductions du mot « bigne »

Langue Traduction
Anglais bigne
Source : Google Translate API

Synonymes de « bigne »

Source : synonymes de bigne sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot bigne au Scrabble ?

Nombre de points du mot bigne au scrabble : 8 points

Bigne

Retour au sommaire ➦

Partager