La langue française

Beurrier, beurrière

Définitions du mot « beurrier, beurrière »

Trésor de la Langue Française informatisé

BEURRIER, IÈRE, subst. et adj.

A.− Substantif
1. Peu usité [Désignant une pers.] Personne qui fait ou vend du beurre. Synon. cour. crémier, crémière :
1. Le petit carreau des Halles commençait à s'animer. Les charrettes des maraîchers, des mareyeurs, des beurriers, des verduriers se croisaient sans interruption. Nerval, Bohême galante,1853, p. 148.
Arg. ,,Banquier`` (F. Vidocq, Les Vrais mystères de Paris, t. 3, 1844, p. 318).
2. [Désignant une chose]
a) Beurrier, subst. masc. Récipient utilisé pour conserver le beurre ou pour le servir sur table :
2. Sur les tables du xixesiècle, notons encore la présence des beurriers en forme de coquille, continuant le type déjà utilisé sous Louis XV, ou en forme de navette ... S. Grandjean, L'Orfèvr. du XIXes. en Europe,1962, p. 52.
b) Beurrière, subst. fém. Vase pour conserver le beurre; synon. baratte*; sorte de toile utilisée pour envelopper le beurre.
B.− Adjectif
1. Qui concerne le beurre. Industrie, production beurrière; vache beurrière.
2. Arg. Auteur, écrivain beurrier. ,,Dont les productions ne se vendent pas en livres (...) mais à la livre`` (A. Delvau, Dict. de la lang. verte, 1866, p. 15).
PRONONC. : [bœ ʀje], fém. [-jε:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1270 burier « celui qui vend du beurre » (Ctes d'Artois, 417, A. P.-de-Cal. dans Gdf. Compl. : Andrius li buriers); 1337 beurriere fém. (Cart. Alex. de Corbie, B.N. 24144, fo49 ro, ibid. : Jehanne le beurriere); 2. 1547 pot beurrier « pot contenant le beurre » (Rabelais, III, 17 dans Hug. : Panurge ... luy praesenta ... un grand pot beurrier plein de coscotons); 1611 burrier (Cotgr.). Dér. de beurre*; suff. -ier*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun

beurrier \bœ.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : beurrière)

  1. Vendeur de beurre.
  2. Petit récipient où l’on met du beurre pour le servir à table.
    • Le beurrier est un petit baquet rond muni d’un couvercle et posé sur un plateau qui s’apparente à une assiette creuse à marli droit. — (Patrick Habets, Porcelaine de Tournai: le service d’Orléans, 2004)

Nom commun 1

beurrière \bø.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : beurrier)

  1. Vendeuse de beurre.
  2. (Désuet) Sorte de récipient qui était destiné à mettre le beurre.
  3. (Désuet) Ancienne sorte de baratte.
    • La baratte ordinaire, qu'on nomme beurrière, baratte à pompe, serène, est un vase en bois que.. — (P. Poiré, Notions de chimie, page 298, Paris, 1869 — cité par Littré)
    • Extraire directement du lait toute la quantité de beurre qu’il contient, sans altérer sa qualité; doubler ainsi le produit de la vacherie; réaliser l’opération en moins d’un quart d’heure en toute saison, aussitôt la traite ou après un certain temps, et supprimer par conséquent les soins et les embarras d’une laiterie; tels sont les principaux avantages que présente la beurrière Seignette. — (Le Génie industriel, tome 8, page 334, 1854)
  4. (Désuet) Sorte de toile qui était tissée en Bretagne.
  5. (Désuet) (Seine-et-Marne) Sorte de voiture hippomobile.
    • On requit la tapissière d’un fermier, une de ces voitures que dans le pays on appelle beurrières. — (le National, 2 juin 1876, 3e page, 6e colonne — cité par Littré)

Forme d’adjectif

beurrière \bø.ʁjɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de beurrier.

Nom commun 1

beurrière \bø.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : beurrier)

  1. Vendeuse de beurre.
  2. (Désuet) Sorte de récipient qui était destiné à mettre le beurre.
  3. (Désuet) Ancienne sorte de baratte.
    • La baratte ordinaire, qu'on nomme beurrière, baratte à pompe, serène, est un vase en bois que.. — (P. Poiré, Notions de chimie, page 298, Paris, 1869 — cité par Littré)
    • Extraire directement du lait toute la quantité de beurre qu’il contient, sans altérer sa qualité; doubler ainsi le produit de la vacherie; réaliser l’opération en moins d’un quart d’heure en toute saison, aussitôt la traite ou après un certain temps, et supprimer par conséquent les soins et les embarras d’une laiterie; tels sont les principaux avantages que présente la beurrière Seignette. — (Le Génie industriel, tome 8, page 334, 1854)
  4. (Désuet) Sorte de toile qui était tissée en Bretagne.
  5. (Désuet) (Seine-et-Marne) Sorte de voiture hippomobile.
    • On requit la tapissière d’un fermier, une de ces voitures que dans le pays on appelle beurrières. — (le National, 2 juin 1876, 3e page, 6e colonne — cité par Littré)

Forme d’adjectif

beurrière \bø.ʁjɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de beurrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BEURRIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui vend du beurre.

BEURRIER se dit aussi d'un Petit vase où l'on met du beurre pour le servir à table.

Littré (1872-1877)

BEURRIER (beu-rié, riê-r' ; l'r de beurrier ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des beurriers achalandés, dites : des beu-rié-z achalandés) s. m.
  • Celui, celle qui vend du beurre. Il est étonnant en quelles mains tombent souvent les pièces originales les plus curieuses ; il n'est pas rare d'en trouver chez les beurrières, Saint-Simon, 462, 2. Louvois sentit le premier le danger que les dépêches restassent entre les mains des particuliers et souvent de leurs valets, qui en pouvaient faire de dangereux usages, et quelquefois jusqu'aux beurrières, comme il est arrivé à des curieux d'en retirer de très importantes d'entre leurs mains, Saint-Simon, 279, 232.

    Fig. Livre, ouvrage bon pour la beurrière, livre, ouvrage qui ne se vend pas ; bon à envelopper du beurre. À la honte de notre siècle, on a été obligé d'envoyer à la beurrière plus de cinq cents exemplaires du Registre de Baluze, qui est néanmoins un très beau recueil et très instructif, Longueruana, p. 145. On dit aujourd'hui plutôt : aller chez l'épicier.

HISTORIQUE

XVIe s. Les beurriers et beurrieres de Vanves, les carreleurs de Ville-Juifve, sont devenus maistres es arts, Sat. Mén. p. 80.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « beurrier »

De beurre, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « beurrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
beurrier bœrje

Évolution historique de l’usage du mot « beurrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « beurrier »

  • Maëve Terlet est installée dans la campagne de Maël-Pestivien depuis 2015 et y élève des vaches froment du Léon, race bovine issue des Côtes-d’Armor. Artisan beurrier, c’est la profession qu’elle a choisie avec son compagnon, « sur une terre à laquelle on donne tout, qui nous tient aux tripes ». Le Telegramme, Le beurre et l’argent du beurre pour Maëve la paysanne - Paimpol - Le Télégramme
  • Maëve voudrait produire le beurre… et l’argent du beurre. Selon elle, « la politique commence et fini dans nos porte-monnaie ». Installée dans la campagne de Maël-Pestivien, Maëve Terlet élève des vaches Froment du Léon, une race bovine des Côtes-d’Armor, et produit du beurre. Ce mardi matin, l’artisan-beurrier a poussé un sacré coup de gueule. « On nous dit que notre beurre est trop cher… Aujourd’hui, il est gratuit ! », a-t-elle lancé, en substance, aux chalands du marché de Paimpol où elle se trouvait. Une manière de faire connaître son mal-être, à l’heure où sa production menace de terminer au congélateur… [Lire l’article]. Le Telegramme, Des soignants maltraités, une crémière en colère et des policiers à cran - Lannion - Le Télégramme
  • Besnier, c’est le nom historique de l’entreprise Lactalis, devenu un mastodonte mondial des produits laitiers. C’est de cette famille qu’est née la Société beurrière d’Isigny, située à Isigny-le-Buat. A ne pas confondre avec Isigny-Sainte-Mère. , Dans l'usine Président de la Manche, le beurre est roi depuis 40 ans | La Gazette de la Manche

Traductions du mot « beurrier »

Langue Traduction
Anglais butter dish
Espagnol mantequillera
Italien portaburro
Portugais prato da manteiga
Source : Google Translate API

Synonymes de « beurrier »

Source : synonymes de beurrier sur lebonsynonyme.fr

Beurrier

Retour au sommaire ➦

Partager